Partagez
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}

Astrid Age : 26
Humeur : Changeante.

Astrid


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Sam 8 Déc 2012 - 22:00 dans Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
INTRIGUE TRUE COLORS
Fragments d'espoir : Feu


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} 6fqfef

L’agitation régnait sur la Grande Place de la ville-foraine. Partout des hommes sans visage tentaient de gérer la foule avec force cris et mouvements de bras. « Les jaunes, par ici s’il vous plaît ! ». « Les couleurs chaudes uniquement, les autres restez à l’écart ! ». « Hep vous là-bas ! Vous êtes une rouge non ? C’est par là ! ». Une à une, les couleurs étaient entraînées sur des cercles placés au milieu de la place, comme des sortes de cerceaux qui irradiaient de lumière. Aussitôt qu’elles en franchissaient le seuil, elles disparaissaient sous le regard apeuré des rares bleus venus assister à la scène. L’annonce d’Astrid, bien qu’effrayante, attisait la curiosité…

Une fois la dernière couleur chaude disparue par le portail, le calme revint lentement. On osait plus parler, les questions tournant dans les esprits des personnes restées sur le quai. Silence de plomb. Angoisse qui montait lentement. Qu’allait-il leur arriver ? Avaient-ils une chance de survivre là où on les emmenait ? Soudain, on entendit un grésillement. Comme une télé qu’on allume. Quelqu’un se retourna et pointa du doigt le mur du QG de la milice couleur, sur lequel venait de s’afficher un immense rectangle blanchâtre. L’image vibra quelques instants avant de devenir un peu plus nette, laissant apparaître les silhouettes des disparus.

Ils se trouvaient près du volcan, d’après les lumières orangées qui zébraient le sol caillouteux. La plupart regardait alentour avec méfiance, se demandant ce que leur avait préparé la petite fille en fauteuil roulant. Devant eux se dressait une étrange porte de pierre qui semblait creusée dans la roche du volcan.

Qu’est-ce que cela pouvait-il bien signifier ?

__________________________

C'est donc le début de la nouvelle intrigue : Fragments d'espoir ! Elle démarre au Volcan avec les couleurs chaudes (soient rouge, orange et jaune). Je demande donc aux membres de ces trois groupes de bien vouloir poster à la suite un texte (pas forcément très long, on est là pour faire avancer l'intrigue !) racontant l'arrivée du personnage à cet endroit, comme il le vit etc...

Les membres des autres groupes peuvent poster dans un sujet spécial au QG de la milice couleur pour décrire leur ressenti en fonction de ce qui se passe pour les autres. Normalement la caméra ne tombera pas en panne. 8D *jetée*


Revenir en haut Aller en bas

Aëlys Age : 24

Aëlys


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 9 Déc 2012 - 11:27 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Je me tenais immobile sur la Grande Place de la ville-foraine. Astrid avait demandé que toutes les couleurs chaudes se rassemblent ici. Étant une rouge, j’étais venu aussi rapidement que possible, excitée de voir ce qu’Astrid nous voulais. Et maintenant, je regardais les autres disparaitre un à un dans c’est drôle de cercle … Je n’étais pas vraiment rassurée. Mais Astrid de nous pouvait pas nous vouloir du mal n’est-ce pas . Je balaye la foule du regard cherchant désespérément un visage familier. Mais dans ce grand bazar de personne et de bruit, il était difficile de distinguer clairement quoi que ce soit. Je soupirai. Je n’avais guère envie d’y aller toute seule. Sans doute un homme sans visage surgit devant. Je fis deux pas en arrière.
« - S’il vous plaît, les rouges c’est par ici ! Venez ! »
M’attrapant par le bras, il m’emmena rapidement vers un de ces cercles lumineux. À deux pas de ce truc, je regardais en arrière, toujours avec l’espoir de voir quelqu’un de connu. Je n’eus hélas pas le temps de voir quoi que ce soit. L’homme sans visage me poussa dans le cercle et la scène disparu de sous mes yeux.
Déboussolée, je regardai aux alentours. Je n’eus aucun mal à reconnaitre l’endroit. Le volcan. J’y avais passé un peu de temps, pourtant ce lieu précis ne me rappelait rien. Je remarquai à peine que je n’étais pas seule. Mon excitation fit son retour rapidement. Devant nous, une porte qui semblait taillée à même la roche, paraissait me narguer. Je voulais aller l’explorer. Je voulais savoir ce qu’il y avait derrière, à tout prix. Ma curiosité s’enflammait. Une chose était certaine à mes yeux, ça allait être génial ! Un grand sourire se dessina sur mes lèvres. Je me mis à sautiller sur place, pressée qu’Astrid nous explique enfin ce qu’on allait faire.

• • • • •

Merci Pantsu pour l'avatar et pour la signa' ^^ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} 147214signalylychan
Revenir en haut Aller en bas

Loann

Loann


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 9 Déc 2012 - 12:05 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
J’avançais d’un pas conquérant vers la Grande Place. Je pensais en même temps à la demande d’Astrid. Réunir toutes les couleurs chaudes, et cela sans donner la moindre explication. J’étais curieux de voir qu’elle allait être la surprise que notre Chère Astrid nous réservés. Quoi qu’il en soit, j’étais fier que ce fussent les Rouges qu’elle réclamait. Bon avec les Jaunes et les Oranges, mais tout de même. J’eut une pensée pour ce cher Jeff, dont le groupe était laissé de côté, pour une fois. En tant que représentant, je me devais d’être présent. Très rapidement, je put entendre un brouhaha indistinct me parvenir de la Place. Mon sourire s’accentua, et mon pas se fit plus rapide. Bientôt, je vis la foule, ainsi que les hommes sans visage qui tentaient de gérer tout le monde. Il faut dire que c’était un peu un grand n’importe quoi. Je remarquai aussi de drôle de cercles lumineux. C’était vers là que les hommes sans visage guidaient les couleurs chaudes, qui disparaissaient en entrant dedans. Astrid n’était pas décidée à tout nous révélés d’un coup, semble-t-il. Mais c’était très bien ainsi ! Un peu de mystère ne pouvait que rendre ça encore plus amusant ! Mais la plupart des couleurs semblaient restaient un peu à l’écart des cercles, hésitant à y aller. Comme s'il avait peur de ce qui pouvait leurs arrivées. Je fronçai les sourcilles. Je partis vers le centre de la place, et prit une grande inspiration.

" - EH ! ALLEZ MONTRER QUE VOUS ETES PAS DES ROUGES POUR RIEN ET ENTRER DANS LES CERCLES ! LES ROUGES NE SONT PAS DES LÂCHES !! "

Je restai planté un bon moment au milieu de la Place, encourageant les Rouge à aller d’eux-mêmes dans les cercles. Que tout le monde eut disparu, je décidai enfin d’y aller à mon tour.
Il ne me fallut pas longtemps pour deviner où on était. Le volcan était tout de même facile à reconnaitre. Par contre je ne reconnus pas la Porte qui nous faisait face. Voilà donc ce qu’Astrid voulait nous montrer. J’avais hâte de voir ce qui i cacher derrière.

" – YEAH ! C’EST PARTI !! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 9 Déc 2012 - 15:24 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
[-Ah, changer, c'est bien...
-Oui, mais ce n'est pas facile!]



J'avais la sensation de vivre un moment important, capital, même. J'avais l'étrange sensation que ce que j'étais en train de vivre changerais le rêve a tout jamais...Peu être avais je raison, peu être avais je tord...Qui sais?

-Les jaunes, par ici s’il vous plaît !

-J'arrive, j'arrive, laissez moi le temps!


Mouais, en attendant, je dois surtout faire attention au mouvements de la foule, se serait un peu bête de finir piétinée juste avant le début des évènements...

*Paf*


Aie, et voilà que quelqu'un me met le coude dans le nez! Voilà que je saigne et qu'une espèce de créature comme celle lors de ma rencontre avec Iris m'emmène dans un espèce de cercle lumineux a la E.T...Nous voilà dans la quatrième dimension!

-Qu'es que c'est que ce bor...

Pas le temps de continuer mes sarcasmes, je suis entrainée dans une sorte de téléportation étrange, le paysage défile devant moi avant de disparaître totalement, un grand flash de lumière m'aveugle. Et je réalise après quelque clignements des yeux qu'il s'agit en fait du soleil...Je reconnaît bien ses paysages, c'est le volcan, je frissonne, je n'aime pas vraiment cette endroit, j'en ai une assez mauvaise expérience...

D'autres couleurs apparaissent comme par enchantement, je cherche Néranix des yeux sans la trouver, mais j'aperçois Loann du coin de l'œil avant de le perdre dans un nouveau mouvement de foule...

-HEY, LUNDIIIIII!!!!

Trop tard, il a disparu...

-YEAH ! C’EST PARTI !!

Je rectifie, je l'ai perdu de vue, il n'a pas disparu...Sa voix me guidera jusqu'à lui...Je cours en me guidant au son et lui attrappe la manche.

-Salut Lundi, t'es la toi aussi?


Il n'a pas le temps de répondre que je parle a sa place.

-Ah ben oui, c'est vrai, t'es le représentant des rouges, c'est normal...


Je lui souris, et il me lance un regard...étrange. Peu être a cause de mon nez qui saigne...

-T'a pas un mouchoir, Lundi?
Revenir en haut Aller en bas

Yuma Age : 22
Humeur : Bueno o/.

Yuma


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Lun 10 Déc 2012 - 18:10 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Yuma arrivait, donc, sur cette fameuse place. Les petites couleurs d'Astrid était là, en particulier les chaudes, cela tombait bien car Yuma était une couleur chaude. Elle ne connaissait personne, mais eux semblait tous se connaître. Des hommes sans visages gérait la foule, les gens criait et gesticulait dans tous les sens. Les hommes sans visages beuglaient avec des signes de mains la direction de chaque couleur : « Les couleurs chaudes uniquement, les autres restez à l’écart ! » De toute façon quasiment toutes les couleurs chaudes étaient là, quelques bleus étaient venus voir la scène sur la grande place de la ville-foraine mais c'était tout. Et des petits ronds lumineux était disposé par terre, un cercle pour chaque couleur chaude déduisait-elle. Elle ne savait pas où aller, mais voilà qu'un homme sans visage poussa Yuma vers un cercle et voilà qu'elle se retrouvait transporté vers un autre endroit.

C'était un sol rocheux, oui, Yuma était déjà passé là auparavant. Le fameux endroit devait sans doute être les volcans car en plus de cela de la lave coulait en haut de ces fameux volcans. Elle se demandait vraiment ce qu'elle faisait, là. Un mélange de peur et d'excitation régnait en elle. La jeune hollandaise ne connaissait personne, et ne pouvait donc discuter avec personne. Elle se trouvait seule sans réponse. Mais sans doute que les réponses allait venir, tôt ou tard. Les gens autour d'elle entamaient des conversations, eux aussi, dans une incompréhension partielle de ce que nous prévoyait Astrid, enfin lui semblait-elle. Elle ne l'avait pas remarqué mais une porte encastrée dans la roche se dressait devant eux. Où menait cette porte ? Qui y avait-il derrière ?
Elle le saurait dans très peu de temps, et pensa-t-elle, à partir du moment où elle aurait franchi la fameuse porte, elle devrait s'accrocher pour ne pas se faire virer du jeu. Car, oui, Astrid, jouait avec eux comme les enfants jouent au ballon. Courage, petite Yuma, courage !
Revenir en haut Aller en bas

Ellio Age : 22

Ellio


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Lun 10 Déc 2012 - 22:28 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Ellio était dos-contre-mur, les bras et les jambes croisées sur la place de la ville foraine à contempler la foule s'offrant à lui. Il soupira, purée c'était un vrai bordel, un véritable désastre d'organisation. Même la Belgique avait fait mieux lors de l'invasion allemande en 40. C'était d'un sens, pathétique mais de l'autre plutôt amusant de voir l'incapacité des « hommes sans visages » à faire des rangs convenables ou du moins, à calmer la foule. Ils criaient à plein poumons que seuls les couleurs chaudes devaient venir... Chaude ? Orange/Jaune/Rouge... Ouais, ça devait être ça. En même tant Ellio ne connaissait rien au rêve ni personne. Quoique si, une seule personne, prénommer Aëlys mais c'était tout. Il bougea du mur où il s'était posé, le regard vide d'émotions. Puis, il sursauta quant un cri d'encouragement pour les rouges sortit en plein milieu de la foule. C'était sûr, il était en présence de malades mentales dans ce rêve, depuis quand on gueule ainsi ? Les gens n'ont donc plus de pitié pour l'ouïs d'autrui ?

« Hep vous là-bas ! Vous êtes une rouge non ? C’est par là ! »

Ellio s'arrêtait un instant en regardant le gars sans visage typique d'un Slenderman jeunot. Il y commença sa marche vers lui quand il se souvînt des paroles d'Astrid « Toi qui regardait le monde de haut sans comprendre, toi qui vient de tomber de ton piédestal et de réaliser l'horreur de la guerre, toi qui a fait couler le sang pour la première fois, Astrid va te peindre en ORANGE ! » Ah non, il était orange mais quand il y pensait... La phrase de la jeune Astrid n'avait plus de sens aux yeux de l'officier, c'est vrai, depuis qu'il était venu dans le rêve, il se sentait plus fort, plus puissant, plus... Sans qu'il n'y comprenne rien, un homme sans visage lui tira le bras et le lança sur le béton où était dessiné un cercle, il se releva rapidement et avant qu'il ne pu menacer la personne le décors changeait. Une sorte de transition si on pouvait dire. Le ciel avait changé, enfin, pas vraiment il avait laissé place à un ciel plus coloré que dans la ville, les bâtiments avaient tous disparue laissant place au... Volcan. Ellio cru rêver, comble dans un rêve. il s'était télé-porter en fait ! Et en plus de ça il n'était pas seul, pas mal de personnes étaient présentes. Toutes les couleurs chaudes présuma l'officier. Il soupira lamentablement. Il y avait tellement de gens... Des personnes qu'il ne connaissait pas, tous plus loufoque que les autres ! Finalement il s'essaya, prit son couteau et l'aiguisa tout en cherchant du regarde Aëlys.


Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mar 11 Déc 2012 - 0:10 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Jaune. Jaune. Jaune. Une jolie jaune dans ... perdue. Encore probablement. La grande aux yeux étranges et le grand monsieur masque n'étaient pas aux alentours. Candy avançait doucement. Ses pas étaient petits et craintif. Toutes ces personnes. Il y en avait trop. C'était trop de gens pour une petite fille qui avait besoin d'une présence maternelle et paternelle à ses côté pour l'épauler. Une peur grandissante dans son coeur. Ses yeux qui flottaient dans les larmes. Ces larmes qui refusaient de couler. La mâchoire tremblotante, les larmes n'allaient pas couler. Elle se battait contre elles. Si une avait le malheur de couler, les autres la suivraient et ça n'arrêterait plus. Une personne sortie de nulle part se planta devant la petite. Sans visage. Candy lâcha un cri de terreur et se mit à courir à toute vitesse. Le pus vite qu'elle le pouvait avec ses petites jambes fragiles. Ses vêtements trop grands qui flottaient dans le vent et dessinait son corps tout petit. Juste à le regarder, on pourrait croire qui casserait comme de la craie au moindre pas. Il était pourtant solide, pas comme de la pierre mais juste assez pour ne pas casser au moindre faux mouvement.

Et paf. Candy se fracassa le nez au sol. Elle releva doucement la tête, les larmes coulaient comme des chutes sur ses petites joues rosées. « E'zael ! A'lys-chaaaaan ! » Puis difficilement, elle bougea les jambes et se redressa un peu. Juste pour s'assoir. Elle regarda son ballon vert, il n'avait rien. Une forte voix au loin. Il avait un visage. « EH ! ALLEZ MONTRER QUE VOUS ETES PAS DES ROUGES POUR RIEN ET ENTRER DANS LES CERCLES ! LES ROUGES NE SONT PAS DES LÂCHES !! » Et les jaunes? La petite essuya rapidement ses larmes d'un coup de chandail. Elle se releva et reprit sa route en marchant. Un homme avec un couteau juste devant elle. Son regard se changea rapidement. La peur était la seule chose présente dans ses yeux. De petits trous sur sa salopette au niveau des genoux, les vêtements couverts de petites roches et de poussière, elle prit une grande respiration et s'avança doucement vers ce garçon. Puis quelque chose lui prit le bras. « Les jaunes c'est par ici, jeune homme! » La petite fit un gentil au revoir avec sa main droite à l'homme au couteau. Elle aurait voulu lui parler et discuter avec lui. Candy ne voulait pas aller avec cette personne sans visage, elle tirait de toutes ses forces sur son bras et fini par tomber sur les fesses. Rouge de honte, elle se releva. Elle se mit à hurler, de sa petite voix aiguë en colère. « Pas faire tomber Candy - euuuuuuh!! » Elle croisa ses bras, les yeux remplis de colère et le joli ballon vert au dessus de sa tête. Elle regarda autour d'elle, l'étrange personne était disparu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mar 11 Déc 2012 - 21:19 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Alors qu'il venait à peine d'arriver dans cette nouvelle contrée, Astrid la petite fille qui l'avait emmenée ici, convoqua toutes les couleurs chaude à la Grande place. Mais ou était donc cette grande place? Il se laissa aller pensant que son instinct lui dirait la bonne route. Après être passé plusieurs fois par la même rue il trouva une grande place avec beaucoup de personne qui parlait en même temps. Cela commença à lui faire mal a la tête... Ah mais si ça avait l'air d'une grande place, peut être que c'était là qu'il devait aller! Il observa autour de lui et vit qu'il y avait pleins d'hommes sans visages qui essayaient de calmer les personnes qui se trouvait là * Pitié faite les taire c'est juste trop bruyant.* Evidemment personne ne l'entendit, en même temps peut être qu'il fallait qu'il parle pour se faire entendre non? Il soupira et entendit:
« Les jaunes, par ici s’il vous plaît ! ».
Si il se rappelait bien, Astrid lui avait dit qu'il était jaune. Il s'avança donc vers l'endroit que l'homme sans visage désignait.
« Les couleurs chaudes uniquement, les autres restez à l’écart ! »
Couleurs chaude seulement? ça sentait le roussi tout ça! Il essaya d'observer et de voir si les autres couleurs chaude lui ressemblait. Il se retrouva déçut car ils étaient tous différents. Enfin de son point de vue.
Il se dirigea ensuite vers un cercle lumineux et regarda comment faisait les autres pour se faire transporter. Il suffisait juste de mettre les pied dedans et zou! Il se jeta donc dans la sphère lumineuse, curieux de savoir si il allait peu être pris dans un tourbillon de lumière aux quelque chose comme ça... Il fut encore une fois déçut car il n'avait rien sentit du tout. C'est comme si on avait passé une image de décors... Il s'assit sur un cailloux et écrivit sa déception dans son carnet. Il en profita aussi pour décrire la zone ou il se trouvait.
Il y a pleins de rochers au sol, la lumière correspond bien aux couleurs chaude... Je peux confirmer que c'est le volcan que j'ai vu tout à l'heure. Et moi qui voulait le visiter en dernier...
Après avoir noté cette anecdote il ferma son calepin et regarda la grande porte que l'on pouvait confondre avec le volcan tellement elle était incrusté dans la pierre. Qu'allait il ce passer? Il soupira, il aurait bien aimer visiter avant de venir directement ici..
Revenir en haut Aller en bas

Roxanne Age : 26
Humeur : Massacrante ♥

Roxanne


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 23 Déc 2012 - 17:19 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
La confusion et le chaos régnaient en chœur depuis l'annonce d'Astrid sur la grande place. Bousculée de part et d'autres dans ce désordre, Roxanne parvenait de temps en temps à entrevoir des visages, à accrocher quelques morceaux de phrases. D'étranges cercles de lumières se dessinaient sur sol, par lesquels disparaissaient une à une les couleurs. Non, pas toutes les couleurs, seulement les couleurs chaudes - on triait, et l'on envoyait les sélectionnés vers l'inconnu.
Une bouffée de panique saisit la jeune fille rousse, une envie de crier lui vrilla les cordes vocales - elle se rappelait le martèlement des bottes sur les pavés, elle se rappelait les uniformes kakis et les coups et les cris, les étoiles jaunes de ses amies, les valises trainées vers des trains dont on ignorait la destination, elle se rappelait...

" - EH ! ALLEZ MONTRER QUE VOUS ETES PAS DES ROUGES POUR RIEN ET ENTREZ DANS LES CERCLES ! LES ROUGES NE SONT PAS DES LÂCHES !! "

La voix de Loann, le chef des Rouges. Il ne pouvait rien leur arriver de mal, pas avec lui pour les guider... Roxanne ravala sur le champ sa peur pour ne plus ressentir qu'une fierté qu'elle croyait malmenée par ses hésitations. Entrainée par la foule, par le courage collectif, elle retint sa respiration et franchit la fine ligne bleu d'un des cercles, de nouveau déterminée.

A sa grande surprise, et bien qu'elle ne s'attendait à rien de précis, elle constata que les couleurs chaudes se trouvaient désormais au volcan. Roxanne se remémora aussitôt son aventure avec Juliette dans ces contrées hostiles - elle aurait tant donné pour avoir en ce moment même une présence rassurante à ses côtés! Car étrangement, malgré sa fragile apparence, sa peur, Juliette la rassurait. Peut-être parce qu'elle poussait Roxanne à être courageuse pour deux ; à moins que ce ne soit grâce à quelque chose en elles, qu'elles ne soupçonnaient même pas encore.
A l'instar des autres couleurs, Roxanne dirigea son regard vers le flanc d'un volcan. Sur celui-ci, gravée dans la roche comme un vestige, une porte immense.
Qu'attendez-vous pour entrer ?, semblait leur souffler Astrid.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 26
Humeur : Changeante.

Astrid


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 20 Jan 2013 - 18:20 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •

    Les couleurs chaudes étaient maintenant rassemblées devant la lourde porte de pierre. Elles commençaient à s’impatienter, se demandant sans doute si Astrid ne les avaient pas oubliés. Mais non, elle était là. Elle les observait. Ses grands yeux bleus passaient sur chacun d’entre eux, appréhendant leur réaction. Elle avait tellement peur de ce qu’elles pourraient penser, ses petites couleurs. Mais il était temps pour elle de faire face, et d’avancer.

    Une petite lueur apparut devant l’immense porte, une lueur qui venait du ciel et qui descendit jusqu’au sol. Elle prit une profonde inspiration avant de trouver le courage de reprendre forme humaine, souriant à ses couleurs.

    « Bienvenue mes chères couleurs, bienvenue au point de départ de cette nouvelle aventure… Trois épreuves vous attendront dans les entrailles du Volcan. Vous les découvrirez au fur et à mesure que vous avancerez. Dans un premier temps, il vous faut ouvrir la porte… »

    Elle fit un geste de la main vers la Géante de pierre et ajouta d’un air malicieux :

    « Je vous attends de l’autre côté ! Bon courage… »

    Elle claqua dans ses doigts et disparut, laissant ses couleurs désemparées devant un mur semblant infranchissable. Un long moment passa, les secondes s’égrenaient lentement, faisant monter la pression dans les rangs des couleurs. Et puis la terre se mit à trembler. Pas bien fort, certes, pas de quoi faire tomber quelqu’un (sauf si cette personne avait un sérieux problème d’équilibre), mais suffisant pour que les couleurs lèvent la tête vers la porte. Les motifs gravés dans la pierre bougeaient, finissant par former des phrases.

    « Il y a quatre frères en ce monde qui sont tous nés ensemble.
    Le premier court sans cesse et ne se fatigue jamais.
    Le deuxième dévore tout sur son passage sans jamais être rassasié.
    Le troisième boit et a toujours soif.
    Et le quatrième chante une chanson sans jamais s'essouffler.
    Pourrez-vous deviner leur identité ? »



    __________________________


    Trois énigmes vont vous être posées, dès que l'un d'entre vous aura trouvé la réponse de l'une d'entre elles Astrid posera la suivante jusqu'à ce que la porte s'ouvre entièrement. Courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas

Ellio Age : 22

Ellio


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Lun 21 Jan 2013 - 20:38 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
L'officier commençait à s'impatienter, cela faisait déjà un bon moment qu'il attendait. Que faisait-il ici ? Il en savait rien. Et il vain même à croire qu'on l'avait abandonner lui et les autres couleurs. Connaissant l'impatience de l'officier il n'allait pas tarder a péter un câble et à se barrer. Peut-être que c'était mieux que d'attendre devant cette porte de pierre comme des moutons attendant leur bergers. Quant, enfin une sorte de lueur apparut devant la porte certes, rien de bien miraculeux jusqu'à ce que cette chose se transforme en... Fillette. C'était Astrid, il aurait bien voulu lui dire tellement de choses, lui poser tant de question mais il ne fit rien, il resta de marbre préférant attendre que les évènements passaient.

« Bienvenue mes chères couleurs, bienvenue au point de départ de cette nouvelle aventure… Trois épreuves vous attendront dans les entrailles du Volcan. Vous les découvrirez au fur et à mesure que vous avancerez. Dans un premier temps, il vous faut ouvrir la porte… »

Il la regardait plus qu'étonné, ouvrir la porte ? Oui mais comment ? A coup de dynamite ? Ok mais il faudrait peut-être que ceux dans son entourage en ai, elle continua ses dires en faisant un geste de la main vers le volcan :


« Je vous attends de l’autre côté ! Bon courage… » Dit-elle avant de disparaitre en un claquement de doigt.

Quoi ? C'était tout ? Elle se ramène, dit quelques phrases et puis se casse ? Mais elle se foutait de leur gueule ou quoi ? Que devaient-ils faire ? Elle leur avait même pas indiquer comment défoncer cette foutu porte. Plus le temps passaient plus Ellio se posait des questions sur ce qui se passait en ce moment même. Puis, le sol se mit à trembler, l'officier eut d'abord crû à un tremblement de terre mais, trop faible pour que ce soit une-pt-elle chose... Il en vain vite au fait que cela pouvait parfaitement venir du volcan, était-il sur le point de cracher tout ce qu'il avait en son ventre sur lui et les autres ? C'était possible. Finalement, son regard grenât se dirigerait vers les motifs inscrit sur la porte de pierre qui, peu à peu, se transformait en lettre puis, en phrase. Cela ressemblait a une énigme. Non mais... Elle se foutait de leur gueule ou quoi ? Une énigme ? Lui qui s'attendait a du punch... Mais il fallait bien l'avouer que l'officier était stratégique. Après tout, stratégie et réflexion c'était presque de même non ? Et la devinette sembla simple... Trop simple aux yeux de l'allemand. La première phrase qu'il eut lu était celle-ci :


« Il y a quatre frères en ce monde qui sont tous nés ensemble. »

« Quatre frères ? Né ensemble ? Impossible ! » Souffla le jeune soldat.

La suite se présentait ainsi :

« Le premier court sans cesse et ne se fatigue jamais.
Le deuxième dévore tout sur son passage sans jamais être rassasié.
Le troisième boit et a toujours soif.
Et le quatrième chante une chanson sans jamais s'essouffler. »

Un sourire s'afficha sur ses lèvres.

« Rien de plus facile » Affirma-il d'un air extrêmement sûr de lui. « Ce sont les quatre éléments ! Celui qui court sans se fatiguer, c'est l'eau. Quant à celui qui mange tout sur son passage rien de plus simple que le feu. Ensuite, il y a celui qui a toujours soif, bien évidemment... C'est la terre. Et pour finir, celui qui chantonne a vos oreilles sans se fatiguer c'est le vent. »

En réalité, il avait vu venir la réponse dès la première phrase. Avouons-le, qui a déjà vu quatre frères né en même temps à part les éléments ?

Revenir en haut Aller en bas

Aëlys Age : 24

Aëlys


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Lun 21 Jan 2013 - 21:33 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
J’étais debout face à l’immense porte, incapable de détourner le regard. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Mais, après notre arrivée grâce à des cercles téléporteurs, on pouvait s’attendre à tout, non. Mon cœur battait la chamade d’appréhension, d’excitation. Dure à dire. Je savais juste une chose, j’étais morte d’impatience de voir la suite. Je ne pensais même plus à chercher un visage connu dans la foule autour de moi. Mes pensées étaient totalement tournées vers ce qui allait nous arriver. Vers la raison qui avait poussé Astrid à nous réunir ici.
Soudainement, quelque chose sembla brillé dans le ciel. Cette petite chose descendit rapidement vers le sol. Je fixai ce petit point lumineux, si joli, si mignon, les yeux grands ouverts pour ne rien manquer. Sans m’en rendre compte mon corps se pencha naturellement en avant, comme si ça pouvait m’aider à mieux voir. Une fois arrivé au sol, la petite chose s’immobilisa, avant de devenir Astrid. Ou l’inverse ? Bref, notre gentille Astrid pris la parole, le sourire aux lèvres.

« Bienvenue mes chères couleurs, bienvenue au point de départ de cette nouvelle aventure… Trois épreuves vous attendront dans les entrailles du Volcan. Vous les découvrirez au fur et à mesure que vous avancerez. Dans un premier temps, il vous faut ouvrir la porte… »

Elle désigna la porte derrière elle de la main, souriante.

« Je vous attends de l’autre côté ! Bon courage… »

Avant d’avoir eu le temps de comprendre, elle s’était volatilisée dans un claquement de doigt. Le silence reprit sa place, personne n’osant bouger pendant un moment. Ce n'était tout, rien d’autre . Comment on était censée ouvrir la porte nous maintenant ? En fonçant tous dessus . Oh ! Pourquoi pas, après tout ! Ça pouvait marcher mon idée. Je réfléchissais à comment on pourrait mettre ça en place avec grand sérieux. Soudain une secousse se fit sentir. Je relevai instinctivement la tête vers la porte, pour voir des mots s’y former.

« Il y a quatre frères en ce monde qui sont tous nés ensemble.
Le premier court sans cesse et ne se fatigue jamais.
Le deuxième dévore tout sur son passage sans jamais être rassasié.
Le troisième boit et a toujours soif.
Et le quatrième chante une chanson sans jamais s'essouffler.
Pourrez-vous deviner leur identité ? »

Tout le monde le monde fixa la porte silencieusement, réfléchissant à l’énigme tout juste posée. Pourtant une voix pas si inconnue que ça s’éleva tout près de moi.

« Rien de plus facile. Ce sont les quatre éléments ! Celui qui court sans se fatiguer, c'est l'eau. Quant à celui qui mange tout sur son passage rien de plus simple que le feu. Ensuite, il y a celui qui a toujours soif, bien évidemment... C'est la terre. Et pour finir, celui qui chantonne à vos oreilles sans se fatiguer c'est le vent. »

Je regardai surprise Ellio (parce que c'était lui, mais ça je l'avais compris qu'en voyant les cheveux blancs), qui semblait totalement sûr de lui, souriant. Je m’approchai de lui, me faisant bousculer au passage. Tant pis, je n'avais pas envie de rester seule, avec Ellioça serais sans doute beaucoup mieux. Et moins dangereux, surtout qu'il semblait bien plus doué que moi pour les énigmes. Au moment où j’arrivais enfin à ses côtés, pour une raison quelconque (ne regarder pas ses pieds, sans doute), je tombai en avant.

• • • • •

Merci Pantsu pour l'avatar et pour la signa' ^^ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} 147214signalylychan
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mar 22 Jan 2013 - 20:28 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Astrid était maintenant présente devant nous, tel une reine s’adressant a ses sujets. Elle avait la grâce d’une souveraine et la tristesse d’un ange déchu. On aura beau dire, mais Astrid est très belle avec ses cheveux mis longs et son visage fin de petite fille.

« Bienvenue mes chères couleurs, bienvenue au point de départ de cette nouvelle aventure… Trois épreuves vous attendront dans les entrailles du Volcan. Vous les découvrirez au fur et à mesure que vous avancerez. Dans un premier temps, il vous faut ouvrir la porte… »


La souveraine s’est ainsi exprimé, elle nous donne notre mission, notre but, il faudra nous battre pour accomplir son souhait. Elle est étrange, Astrid, on dirait qu’elle joue. Et si j’arrêtais un peu de me poser des questions aussi ? Si ça peu la faire sourire, je ferais tout ce qui est en mon possible pour elle. Un sentiment de gratitude monte en moi, accompagné d’un autre sentiment…Plutôt étrange…

Elle fit un geste rapide de la main, montrant du doigt le géant cracheur de lave.

« Je vous attends de l’autre côté ! Bon courage… »


Bon courage a toi aussi, Astrid…Bien que j’ai l’impression d’en avoir plus besoin que toi…Je commençait déjà a replonger dans mes pensées lorsque le bruit de la reine du rêve claquant des doigts me fit sortir de ma torpeur naissante. Je relevais la tête…Disparue…Elle se joue de nous, vraiment…Si cela peu lui faire plaisir après tout…

Une minute passe…

…Puis deux…

Puis dix…

Et le sol tremble, un peu, mais tout de même. C’est une onde, une onde qui donnera sans doute naissance a un raz de marée…Cette idée me fait frémir mais finit par s’évanouir…Je cligne des yeux, quel étrange spectacle, des phrases se formes sur les parois lourdes de la grande porte, un grondement sourd retentit, puis un silence lourd s’en suit. Le changement a commencé…

On peu lire, là haut :


« Il y a quatre frères en ce monde qui sont tous nés ensemble.
Le premier court sans cesse et ne se fatigue jamais.
Le deuxième dévore tout sur son passage sans jamais être rassasié.
Le troisième boit et a toujours soif.
Et le quatrième chante une chanson sans jamais s'essouffler.
Pourrez-vous deviner leur identité ? »



Je me tourne vers Loann, lui demandant d’un air étonné :

« Lundi, t’a une idée ? C’est une énigme trop évidente, c’est trop facile, ça cache quelque chose, c’est certain ! »

C’est vrai quoi, à moins qu’elle nous prend pour des enfants, Astrid nous cache un gros morceau derrière cette première énigme…Méthode de la sucette, peu être ?

« Ben, c’est facile, beaucoup trop facile, ce sont les quatre é…. »
Commença la jeune allemande avant de se faire interrompre par une voix bien sure d’elle.

« Rien de plus facile » Déclara donc cette voix bien forte « Ce sont les quatre éléments ! Celui qui court sans se fatiguer, c'est l'eau. Quant à celui qui mange tout sur son passage rien de plus simple que le feu. Ensuite, il y a celui qui a toujours soif, bien évidemment... C'est la terre. Et pour finir, celui qui chantonne à vos oreilles sans se fatiguer c'est le vent. »

Je me tourne donc vers l’origine de cette voix qui est un….Un….Bon, un homme aux idées politiques passables, médiocres, idiotes, et j’en passe, à moins qu’il mette son joli brassard pour faire beau. Mais bon, il doit avoir une vingtaine d’années (sous-entendu qu’on ne peu pas mettre son manque d’idées politiques sur le coup de la crise d’ado), bien qu’au premier regard, il paraisse vieux comme un grand-père, a cause de sa tignasse blanche. Mais à en voir par ses yeux de braise, c’est ce qu’on appelle un albinos…Ou un décoloré du cerveau…

J’ai entendu dire que les personnes vivant dans le rêve d’Astrid venaient de toutes les époques, peu être qu’il vient de l’Allemagne du la seconde grande guerre. Vu son uniforme déplorable, c’est fort probable…

« CQFD, le facho a raison, ça me parait la réponse la plus probable… »
Soufflait-je a Loann.

Je détournait le regard, juste au moment ou une jeune fille brune allait s’affaler sur le soldat, ça aurait pus être drôle, mais bon, ça ne m’avancerais pas beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 26
Humeur : Changeante.

Astrid


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 13:31 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
« Elle ne peut être vue, ne peut être sentie, ne peut être touchée, ne peut être entendue.
Elle se trouve par-delà les étoiles et sous les collines.
Les trous vides elle remplit.
Elle vient en premier et suit ensuite, finit la vie, tue les rires.
Qu'est-ce ? »
Revenir en haut Aller en bas

Ellio Age : 22

Ellio


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 14:54 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Son visage affichait un sourire, ce sourire qui prenait tout le monde de haut, comme s'il était meilleur que tout le monde et pourtant... Cette énigme était l'une des plus faciles qu'il avait déjà pu deviner dans sa vie. Il en avait déjà eu pire que ça et d'ailleurs il cherchait toujours la réponse à celle qu'un de ses officiers lui avait posé. Mais ce n'était pas vraiment le moment de penser au passé mais plutôt au présent. Ok, la réponse était-elle juste ? Normalement elle l'était mais souvent... Les réponses peuvent et son souvent contradictoire. Même chose pour une quelconque erreur. Mais alors qu'il pensait quelque chose vain a le percuter, malencontreusement il tomba, ne trouvant pas de point d'appuie pour se rattraper. Il tomba dos-contre-sol, la personne se trouvant au-dessus de lui et c'est là, à ce moment précis, que son regard croisa le sien.

« - Alors ? T'ai-je tant manquer pour que tu sautes sur moi ? » Lui dit-il d'un ton narquois.

Son sourire s'accentua, son regard dévisageait celui d'Aelys et a première vue, cela ressemblait surtout à une gaffe de la jeune femme mais, qu'importe ! Il n'avait pas que cela à faire, voilà, les retrouvailles était faites, il la poussa délicatement de lui pour qu'il puisse se relever et tendit sa main vers Aelys. Il lança rapidement un regard vers la porte, il souriait, il connaissait encore la réponse à cette énigme mais, il ne la dira pas, après tout. On lui fera vite remarquer que son couteau est entré dans sa chair...
Revenir en haut Aller en bas

Aëlys Age : 24

Aëlys


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 19:22 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Je me sentais tombée sans rien trouver à quoi me raccrocher. Enfin si, j’ai trouvé quelque chose ou plutôt quelqu’un. Ellio qui était face à moi, en réalité. Je m’accrochai à lui par pur réflexe. Ce que je n’avais pas prévu, c’est que surpris Ellio tombe avec moi. Résultat on se retrouva tous les deux au sol. Je relevai la tête, croisant le regard rouge du soldat. Je rougis, gênée de la position dans laquelle on se retrouver par ma faute.

« - Alors ? T'ai-je tant manqué pour que tu sautes sur moi ? »

Mes yeux s’écarquillèrent tellement j’étais perturbé par sa phrase. Pensait-il vraiment que je l’avais fait exprès ? Se moquait-il juste de moi ? Son sourire s’élargit, pendant que je me perdais dans mes questionnements. Finalement, il me poussa, me rappelant que j’étais resté allongée sur lui comme une idiote pendant tout ce temps. Je restai sur le sol, jusqu’à ce que je voie la main tendu vers moi. Doucement, je l’attrapai, me relevant. Une fois de nouveau debout, je nettoyai rapidement mes vêtements. Cela fait, je regardai Ellio.

« - Je ne t’ai pas sauté dessus, je suis tombée. » Je croisai les bras sur ma poitrine, mal à l’aise. « - Qui voudrait te sauter dessus … » marmonnais-je.

Cela dit, je me retournai vers la porte. En lisant la nouvelle énigme, je me rendis compte que je la connaissais déjà. Enfin, il me semblait, même si je n’étais pas sur. Ravie, je fis un grand sourire avant de m’écrier sans plus de réflexion (au risque de se tromper).

« - la noirceur ! »

• • • • •

Merci Pantsu pour l'avatar et pour la signa' ^^ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} 147214signalylychan
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 22:01 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Candy venait de tourner la tête, elle regardait la lumière avec éblouissement. Du ciel jusqu'au sol. C'était magnifique, elle y était hypnotisée. Machinalement, comme une robot, elle s'y approchait. De plus en plus vite, elle ne devait pas partir cette lumière. Enfin, pas avant que la petite lui touche. C'était intriguant. Puis il y avait cette fille, cette Astrid. Candy avait complètement oublié qu'elle était tombé quelques temps auparavant, elle voulait prendre la main d'Astrid et la remercier. Mais trop tard, elle était déjà partie. La petite était déçue, mais sans le savoir pourquoi elle se mis à courir.

Elle courrait pour aucune raison. Puis elle figea et fit un énorme sourire. Que faisait Aëlys sur le monsieur au couteau ? Tant pis ! Candy était tellement heureuse de trouver quelqu'un qu'elle connaissait. Et puis, elle n'était pas tellement loin. Candy courait de nouveau. « A'ELYYYYYYS ! » D'un saut, elle s'agrippe au dos de son amie. La petite répétait le prénom d'Aëlys tout en essayant de reprendre son souffle. Les mains de la petite tenaient fermement sa belle robe. Interdiction de la lâcher, elle ne voulait plus la quitter. Candy regardait autour. Pourquoi tout le monde regardait au même endroit ? Un papier. Il était écrit quoi dessus ? Une énigme. La petite venait de coller une de ses joues rouges sur celle de la grande aux cheveux noirs. Elle essayait de lire ce qui était écrit. Avant même de terminer, Aëlys avait répondu. L'ange en était fière, fière de son amie qui avait certainement la bonne réponse. « Noirceur faire peur ! » Son regard se tourne alors vers la personne qu'elle avait vu un peu plus tôt et qu'elle avait essayé de parler. La petite lui tendit joyeusement la main droite. Une nouvelle rencontre. Elle se sentait déjà moins seule. Le monde lui semblait déjà moins inconnu. « Enchanté ! Moi Candy ! » Plus elle connaissait de gens, moins elle avait de raisons d'avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 26
Humeur : Changeante.

Astrid


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 27 Jan 2013 - 18:49 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
« Tant que vous le nourrissez, il vit.
Mais si vous lui donnez à boire, il meurt.
Qui est-il ? »
Revenir en haut Aller en bas

Roxanne Age : 26
Humeur : Massacrante ♥

Roxanne


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Dim 27 Jan 2013 - 20:21 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •

    Roxanne déchantait complètement. Cette nouvelle quête d'Astrid commençait bien mal pour elle - la rouquine était... lamentable... aux jeux de devinettes. Deviner qui est le meurtrier dans les polars, jouer aux mimes, tout ça, elle en était incapable (le jour où son ami Cendre avait imité un bombardier pour plaisanter, elle avait d'abord cru qu'il se prenait pour un bouquetin. Mais ce n'était peut-être pas de sa faute à elle, après tout il se pouvait que Cendre soit nul pour les imitations, et plus encore pour les talents comiques, voila). Aussi se découragea-t-elle très vite à l'apparition de la première énigme. Elle se mit à bougonner - allons donc, c'était quoi encore cette histoire de frères mutants?
    Mais, à sa grande honte, elle devait être la seule dans son cas - c'est à dire à être au fond du trou. Un jeune homme s'avança, qui portait un uniforme - elle recula de deux pas quand elle reconnut les couleurs qu'il portait, frissonnant à la fois de surprise et de haine : que faisait-il ici, le soldat qui régnait en maitre sur son pays au moment où elle avait atterri chez Astrid? L'homme parut incroyablement sûr de lui quand il annonça la réponse de l'énigme. Les quatre éléments? ... Ah. Bah oui, bien sûr. Elle se sentait encore plus bête, pour le coup. Laisser un tel type gagner, et puis quoi encore!
    "Gagner" n'était bien sûr pas le mot à employer. Toutes ces couleurs rassemblées ici devaient s'entraider, non s'affronter, mais Roxanne était à des lieux de penser de cette façon actuellement. Se serrer les coudes, bien sûr, mais pas avec n'importe qui. Et la jeune fille, outre avec les Rouges, se sentait plus proche des Bleus et Verts que des Oranges ou des Violets. Alors elle devait entrer dans la danse, même si ce n'était que pour sa pomme.
    La deuxième énigme apparut - elle se concentra aussitôt pour trouver la solution avant les autres. "Ne peut être vue", "ne peut être touchée" - quelque chose d'immatériel? De l'air? "ne peut être senti", "remplit les trous" - l'air avait toujours une odeur et n'était pas suffisant pour combler les trous, ça ne pouvait être ça. Le vide, dans ce cas? Mais il n'y a pas de vide sous les collines... Raaaaah.
    "Par delà les étoiles". Elle releva la tête. ... L'obscurité?

    « - La noirceur ! » cria une Rouge avec entrain.

    Roxanne cligna des yeux. Elle avait juste, alors? Une bouffée de fierté l'envahit, aussitôt rattrapé par un fort sentiment de compétitivité. La prochaine, elle l'aurait!

    « Tant que vous le nourrissez, il vit.
    Mais si vous lui donnez à boire, il meurt.
    Qui est-il ? »

    Et elle se sentit géniale. Elle se sentait invincible. Le souvenir des feux de cheminées, avant la guerre, où son père l'envoyait chercher des vieux journaux pour "nourrir" le feu revint à elle, aussi vif qu'un éclair.

    « Le... Le feu? C'est ça, non? »
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 26
Humeur : Changeante.

Astrid


Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le Sam 9 Fév 2013 - 12:31 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
    « Le feu. »

    Sitôt que ces mots furent prononcés, un quatrième tremblement de terre se produisit, plus puissant que les précédents, et les battants de la porte de pierre s'écartèrent lentement. Derrière la porte, c'était le noir. Le noir complet. Celui qui effraie les enfants le soir, celui qui nous donne l'impression d'être complètement aveugle. Mais les couleurs chaudes n'étaient pas des couards, n'est-ce pas ?

    Astrid les attendait sûrement de l'autre côté, pour les guider vers la prochaine étape de leur périple. Alors, les unes après les autres, les couleurs s'engagèrent dans le long couloir obscur.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu} Empty
message posté le dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord-Est :: Volcan :: Plaines ardentes-