Partagez | .
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Sam 9 Fév 2013 - 13:29 dans Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
INTRIGUE TRUE COLORS
Fragments d'espoir : Feu



A l'entrée de la mine, il faisait noir comme dans un four. On voyait à peine où on mettait les pieds, heureusement le sol n'avait pas l'air trop accidenté. Au moins les couleurs ne manqueraient pas de tomber à chacun de leurs pas. Lorsque tout le monde fut entré à l'intérieur, la porte de pierre commença à se refermer, laissant les couleurs seules dans ce noir angoissant. Cependant, petit à petit, leurs yeux s'accommodèrent à l'obscurité, et elles distinguèrent une lueur au loin, loin devant elles.

La voix d'Astrid se fit entendre, mais impossible de déterminer d'où elle provenait. Son écho résonnait contre les parois du tunnel obscur.

« Vous voici arrivées à la deuxième étape, chères couleurs. Pour atteindre la lumière, il faut être prêt à affronter le danger. Pour certains d'entre vous, l'aventure s'arrêtera lors de la traversée de ce couloir. Alors, qui avancera le premier ? »

__________________________

Cette partie de l'intrigue se joue avec les dés. Lorsque vous postez un message, n'oubliez pas de lancer les dés appelés "Traversée obscure". Le couloir que vous traversez fait l'équivalent de 4 posts par personne. Lorsque vous aurez chacun posté 4 messages, vous serez arrivés de l'autre côté et vous pourrez passer à la suite de l'aventure. Cependant, ce ne serait pas drôle s'il n'y avait pas des pièges... Vous avez actuellement chacun trois "vies" (exceptés Ellio, Aëlys et Roxanne qui, ayant correctement répondu aux énigmes, en ont une de plus).

  • Vous avez 10/15 chances de tomber sur une case "continuer à avancer". Dans ce cas-là, rien ne se passe.
  • Vous avez 4/15 chances de tomber sur une case "chauve-souris". Dans ce cas, les chauves-souris vous attaquent et vous perdez une vie. Lorsque vous avez perdu toutes vos vies, vous mourrez et l'aventure s'arrête là.
  • Enfin, vous avez 1/15 chance de tomber sur une case "puits de lave". Dans ce dernier cas, très rare, le sol se dérobe sous vos pieds et vous tombez dans la lave. Peu importe le nombre de vies que vous avez, vous mourrez aussitôt.


Les probabilités risquent de changer au fur et à mesure de l'avancement de l'intrigue, suivant si le nombre de couleurs restantes est trop ou pas assez important. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyer un mp. Courage à tous ~

Remarque : vous n'êtes pas obligés d'attendre que tout le monde ait posté son rp pour continuer à avancer, mais il faut qu'il y ait au moins 2 posts d'intervalle entre votre premier post et le suivant.


Revenir en haut Aller en bas


message posté le Dim 17 Fév 2013 - 14:12 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
J’étais tout excité devant l’immense porte en pierre. Un grand sourire s’étalait sur mes lèvres. Tout ça promettait d’être très intéressant ! Soudain, je sentis quelque chose tirer sur ma manche. Je reconnu alors Enola. J’haussai un sourcil en voyant le sang qui coulait de son nez. Qu’est-ce qui lui était arrivé au juste ?

-Salut Lundi, t'es la toi aussi?

Je n’eus même pas le temps de dire bonjour qu’elle enchaina.

-Ah ben oui, c'est vrai, t'es le représentant des rouges, c'est normal...

Il y eut un blanc avant qu’elle ne reprenne.

-T'a pas un mouchoir, Lundi?

Je lui fis un grand sourire, avant de pouvoir enfin répondre.

« - Tu as l’air en forme Enola. Content de te voir moi aussi. Tiens prends ça pour ton nez. »

En même temps, je lui tendis un mouchoir en tissu. Après cela une sorte de petite lumière apparue dans le ciel. Doucement elle descendit jusqu’au sol pour soudainement devenir Astrid.

« Bienvenue mes chères couleurs, bienvenue au point de départ de cette nouvelle aventure… Trois épreuves vous attendront dans les entrailles du Volcan. Vous les découvrirez au fur et à mesure que vous avancerez. Dans un premier temps, il vous faut ouvrir la porte… »

Elle montra la porte derrière elle.

« Je vous attends de l’autre côté ! Bon courage… »

En un claquement de doigt elle disparut. Pendant un long moment il ne se passa rien, tellement que je me demandai si elle nous faisait une blague. Finalement le sol se mit à trembler. Sur la porte des symboles étranges apparurent formant bientôt une énigme.

« Il y a quatre frères en ce monde qui sont tous nés ensemble.
Le premier court sans cesse et ne se fatigue jamais.
Le deuxième dévore tout sur son passage sans jamais être rassasié.
Le troisième boit et a toujours soif.
Et le quatrième chante une chanson sans jamais s'essouffler.
Pourrez-vous deviner leur identité ? »

J’eu à peine le temps de lire qu’Enola me demandais déjà :

« Lundi, t’as une idée ? C’est une énigme trop évidente, c’est trop facile, ça cache quelque chose, c’est certain ! »

Pour ma part, je ne voyais absolument pas ce que pourrait être la réponse à cette énigme. Je n’osai pas répondre à la question d’Enola. Pur fierté de ma part sans doute. Celle-ci ne s’en formalisa pas et continua à parler.

« Ben, c’est facile, beaucoup trop facile, ce sont les quatre é…. » commença-t-elle avant d’être interrompu.

« Rien de plus facile. Ce sont les quatre éléments ! Celui qui court sans se fatiguer, c'est l'eau. Quant à celui qui mange tout sur son passage rien de plus simple que le feu. Ensuite, il y a celui qui a toujours soif, bien évidemment... C'est la terre. Et pour finir, celui qui chantonne à vos oreilles sans se fatiguer c'est le vent. »

J’eu un petit choc en voyant celui qui parlait, ou plutôt son uniforme. Un nazi. Même si j’étais né après la second guerre mondiale, je savais bien tout le mal que c’est fichu allemand avait causé. Je me décidai à garder un œil sur ce type, et à chercher son groupe aussi. Bien que rien qu’à voir son air supérieur (ressemblant bien trop à celui de Mia à mon goût) j’optais pour l’orange.

« CQFD, le facho à raison, ça me parait la réponse la plus probable… »

Je regardai de nouveau Enola, avec une sorte de sourire, presque forcé. Après ça, une nouvelle énigme apparu. Une fois encore je ne répondis pas, laissant une jeune fille qui ne me semblait pas familière le faire à ma place. Ce fut ensuite Roxanne qui répondis à la derrière énigme. J’étais assez fière de mon groupe, bien que j’avais été totalement inutile cette fois, pour mon plus grand déplaisir. La porte s’ouvrit devant nous, j’espérais que je m’en sortirais mieux dans la suite.

« - Allons-y Enola, autant rester ensemble tu ne crois pas ? »

Toutes les couleurs entrèrent dans les ténèbres du couloir face à nous. La porte se referma sur nous. Au bout d’un moment je m’habitua à l’obscurité, apercevant au loin une petite lueur. La voix d’Astrid résonna alors.

« Vous voici arrivées à la deuxième étape, chères couleurs. Pour atteindre la lumière, il faut être prêt à affronter le danger. Pour certains d'entre vous, l'aventure s'arrêtera lors de la traversée de ce couloir. Alors, qui avancera le premier ? »
« - En tant que Représentant Rouge, je vais ouvrir le chemin ! Yeaah ! » Avec un grand sourire, sans penser au danger, j’avança le premier.
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Dim 17 Fév 2013 - 14:12 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Loann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Jade Age : 22
Humeur : entre 'super bien' et 'à broyer du noir' (à votre avis ?)

avatar


message posté le Lun 25 Fév 2013 - 19:07 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Jade commençait à en avoir marre de se faire traîner dans un volcan selon les désirs d’une petite fille en fauteuil roulant sous prétexte qu’elle était une « couleur chaude »…

Tout avait commencé sur un appel d’Astrid qui demandait aux couleurs de venir à la Grande Place de la ville-foraine. Comme elle espérait en apprendre davantage sur ce qui se passait, sur ce monde, elle s’était précipitée vers cet endroit. Elle n’aurait jamais dû…

Sur la place, des couleurs disparaissaient dans des cercles de couleur rouge, orange ou jaune. Jade regarda le spectacle sans comprendre et sans rien faire jusqu’à ce qu’un homme la pousse dans le cercle rouge en criant à ses compagnons « ça y est, dernière rouge ! »

Elle arriva alors près d’un volcan et se plaça en retrait des autres couleurs car elle ne connaissait personne.

« D’abord, regarder. Ensuite, analyser. Et enfin, agir. » murmura Jade pour elle-même afin de se concentrer et essayer de ne pas agir bêtement.

Tout autour d’elle, la tension était palpable. Apparemment, tout le monde est dans le même cas qu’elle. Ils sont dans le tas « couleurs chaudes » donc ils doivent subir une épreuve. Un test pour pouvoir rester ? Un moyen de ne garder que les meilleurs ? Un jeu ? Elle ne le savait pas mais elle regarda avec attention ce qui se passait.

Plusieurs énigmes furent posées mais Jade ne dit rien. Elle se contenta de regarder ce qu’il se passait et elle avançait en même temps que les autres. Pour elle, cela ressemblait à un jeu, à un jeu de société. On testait leur réflexion. Peut-être cela servait-il à repérer les couleurs intelligentes… Mais pour quoi faire ? Elle ne voulait pas se faire repérer. Elle pensait que si elle se taisait, on la considérerait comme perdante et donc elle n’aurait pas à faire la suite.

Mais elle se trompait. Ils étaient un groupe, ils étaient tous dans le même panier. Sans s’être fait remarquée, elle arriva donc à l’entrée de la mine.

Elle savait maintenant qu’il était inutile de vouloir perdre, alors elle décida d’agir avec les autres, comme les autres. Un garçon venait d’avancer, rien ne lui arriva. Elle décida donc de suivre son exemple car elle n’allait pas rester là. Elle allait agir comme un pantin , elle n’avait pas le choix. Plus vite elle finira, mieux ce sera…

« Courage ! »
pensa-t-elle avant d’avancer dans le noir
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Lun 25 Fév 2013 - 19:07 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Jade' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Ellio Age : 21

avatar


message posté le Mer 27 Fév 2013 - 16:41 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« Le... Le feu? C'est ça, non? »

Ellio regarda la couleur qui avait répondu, une voix plutôt fébrile, un ton d'hésitation dans ses paroles, une voix suffisament aigu pour reconnaitre le sexe de l'individu. Une femme, il lui lança un regard. Non, ce n'était pas une femme mais plutôt une adolescente. La quinzaine d'âge, peut-être plus, peut-être moins ? Il en avait rien à faire, comme d'habitude. Mais alors qu'Ellio s'apprêtait à se diriger vers la seule couleur qu'il connaissait, un tremblement de terre le fit quasiment valser, la porte commençait à se défragmenter laissant place à l'obscurité la plus total qu'il soit. Il s'y dirigea, l'air sur poussant délicatement tous ceux qui se trouvait sur son chemin jusqu'à pénétrer dans cet entre obscur... Le temps passe, les couleurs entre petit à petit dans ce sombre tunnel jusqu'à la dernière, la porte se ferme, le noir s'amplifie, une lueur au loin. Il déclina un sourire, oui, c'était sûr, c'était la seconde épreuve et il la gagnerait.


« Vous voici arrivées à la deuxième étape, chères couleurs. Pour atteindre la lumière, il faut être prêt à affronter le danger. Pour certains d'entre vous, l'aventure s'arrêtera lors de la traversée de ce couloir. Alors, qui avancera le premier ? »

Le sourire de l'officier s'amplifiait, affronter le danger ? Sans problème ! Dans ce noir ? Rien de plus facile que de prendre un briquet ! Celui qui avancerais le premier ? C'était lui ! Il ne céssait de s'auto-proclamer vainqueur, à penser aux lauriers reçu lorsqu'il gagnerait, les femmes à ses pieds. Oui, il en avait envie, pour une fois dans sa vie il ressentait ce manque. Voir toutes ces belles couleurs l'admirer ! Oh oui ! Cela ne pouvait que l'encourager ! Mais voilà, à passer trop de temps à rêver lui a fait perdre du temps et pas qu'un peu, beaucoup. À peine eu-t-il le temps de revenir à la réalité, que les premières couleurs avançaient déjà.

« - En tant que Représentant Rouge, je vais ouvrir le chemin ! Yeaah ! » Gueula l'un des gars présent dans le tunnel.


Il n'eut aucune peine à le reconnaitre, il n'y avait personne d'autre qui pouvait gueuler ainsi à par lui. Certes, il ne connaissait ni son nom, ni son apprence mais il avait connaissance de sa voix, sa voix de timbré. Maintenant c'était à son tour d'avancer, il voyait certaines personne suivre le représentant des rouges. Le regard avide d'aventure il avança à son tour, prit un briquet de sa vareuse mais avant de l'allumer il ralentit le pas un cours instant : « Si je fais de la lumière, tout le monde me suivra et il n'y aura plus de joie à faire cette épreuve » songea-t-il avant de ranger le morceau de métal dans sa poche. Après tout, il était soldat, il avait reçu un entrainement, il savait ce qu'il faisait, il savait reconnaitre les situations dangeureuses mais... Comme tout homme avide de "pouvoir" il ne pouvait s'attendre à avoir des surprises, non. Pour lui, tout était sous contrôle...
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Mer 27 Fév 2013 - 16:41 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Ellio' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Sam 23 Mar 2013 - 23:12 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Voyons la frustration de Loann en vue de son inutilité flagrande, je souriais bêtement en tentant de le réconforter par quelques paroles idiotes.

-Lundiiiiii, voyons! Reprend-toi, tu est le représentant des rouges, le meilleur de tout les groupes du rêve d'Astrid! Après les jaunes, bien entendu!

C'est vrai que j'estimais fort le groupe des rouges, plaçant en dernier les oranges et les indigo, et vu la tête d'arrogant que nous faisait le nazi de service, il devait être des oranges. Pas tellement étonnant...

Perdue dans mes pensées, je ne remarquais pas que la porte s'ouvrait et je me contentais de suivre Loann en regardant le sol.

Tiens, il faisait sombre, tout a coup....Et on entend une voix...Celle d'Astrid! Je lève le nez.

-Vous voici arrivées à la deuxième étape, chères couleurs. Pour atteindre la lumière, il faut être prêt à affronter le danger. Pour certains d'entre vous, l'aventure s'arrêtera lors de la traversée de ce couloir. Alors, qui avancera le premier ?


- En tant que Représentant Rouge, je vais ouvrir le chemin ! Yeaah !


-Si tu insiste...

Je me redressait totalement et me mettais a courir-en bousculant au passage le nazi qui jouait avec son briquet...A quoi bon marcher? Pour stresser encore plus qu'un truc nous tombe dessus? Okay, il y a surement un tas de pièges mortels, mais fuck la mort, il faut bien mourir un jour!

-BANZAI!


Vive le groupe des jaunes avec ces folles je-m'en-foutiste !

Revenir en haut Aller en bas


message posté le Sam 23 Mar 2013 - 23:12 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Enola' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Jade Age : 22
Humeur : entre 'super bien' et 'à broyer du noir' (à votre avis ?)

avatar


message posté le Jeu 25 Avr 2013 - 11:49 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ouf, rien ne s’était passé.

Elle était soulagée. D’ailleurs, de quoi avait-elle peur ?

Les seuls cris qui résonnaient dans cette mine étaient ceux de personnes téméraires qui voulaient que tout le monde sache qu’ils partent à l’aventure. A moins que ce ne soit pour se donner du courage. Enfin, bref, tout le monde allait bien. C’était presque comme s’ils étaient contents d’être là, complètement absorbés par le jeu.
Pourtant, Jade avait l’impression que quelque chose allait arriver. Cette épreuve ne serait pas une épreuve si rien ne se passait…

Afin de se rassurer, Jade s’était arrêtée pour inspecter les lieux. Elle comprit vite qu’elle n’aurait jamais du le faire. Déjà parce que ça ne servait à rien : la mine était tellement sombre qu’elle n’y voyait rien ! Et aussi parce que maintenant elle ne savait plus par où elle devait partir…

Elle réfléchit quelques instants, sans grand succès. La chaleur était étouffante, elle était en train de s’assoupir. Il fallait qu’elle résiste ! Qui sait ce qui pouvait lui tomber dessus si elle s’endormait maintenant ? Mais si elle se trompait de chemin, ce serait pire. Errer pendant des heures dans cet endroit sans savoir où aller lui donnait des frissons.

Jade jeta un dernier coup d’œil autour d’elle dans l’espoir que quelque chose lui indique quelle direction prendre. C’est alors qu’elle comprit que la faible lueur située sur sa gauche était sa destination. Pourquoi n’y avait-elle pas prêté attention plus tôt ? Elle reprit ses esprits et partit vers ce but !


"Tout va bien, alors amusons-nous !
C'est un jeu non?"
dit-elle avant d'avancer
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Jeu 25 Avr 2013 - 11:49 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Jade' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Jeu 25 Avr 2013 - 12:25 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le sol commença à s'effondrer sous les pieds de la petite couleur, et tous les regards se fixèrent sur elle. Elle allait donc être la première à tomber. Elle qui avait courageusement avancé, devançant les autres, se moquant du danger... L'aventure allait s'arrêter pour elle.

Tout du moins, c'est ce qu'on croyait. Mais elle demeura en équilibre sur la plateforme prête à s'effondrer, au bord du gouffre rougeoyant. On lui laissait une chance de se rattraper, une récompense pour son courage et sa détermination. Parviendrait-elle à atteindre le bout du couloir ?

[J'avais déjà prévu de "sauver" la première personne à tomber sur une case lave, pour vous encourager à continuer ~ Allez, on se bouge !]
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Jeu 25 Avr 2013 - 15:21 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
-Tout va bien, alors amusons-nous ! C'est un jeu non?

M…Le sol s’effondre sous les pieds de la couleur, dévoilant un flot de flamme. C’est effrayant, terrorisant, je dirais même. J’arrête ma course et regarde ce qu’il est advenue de la fille en rouge. Elle n’est…pas morte, elle joue aux équilibristes entre la vie et la mort sur une plateforme qui menace de s’effondrer. Plusieurs mains, déjà, se tendaient vers elle.

J’essayais de m’approcher un peu mais la chaleur intense et la lumière aveuglante me repoussèrent.

-Astrid ne s’est pas louper, cette fois…


Je détournais les yeux pour m’épargner le supplice d’être aveugle et c’est la que je les entendis. Des nuées de petites créatures accrochées aux parois telles des parasites. Comment des chauves-souris peuvent elles vivre dans cette fournaise ? C’est insensé…

Oui, complètement, sauf qu’on est dans le rêve d’Astrid, et que la logique, on s’assit dessus.

-Faites attention les gens, il y a des chauves-souris et je pense qu’elles n’apprécient pas les squatteurs ! Hurlais-je aux autres.

Je reprends ma course plus lentement, il faut dire que le truc avec la lave m’a calmé. Mourir, c’est une chose, mais mourir brulé…Tout est de plus en plus sombre, l’air devient presque irrespirable a cause de la chaleur, un véritable sauna…Je me retournais un instant pour voir les autres, j’étais vraiment en avance. Et loin d’avoir envie de m’en vanter, ça me stressais un peu, c’est toujours les éclaireurs qui se prennent tout dans la face en premier après tout.

-Lundi ?! Tu t’en sors ?!
Criais-je.

Ah merde, les chauves-souris ! Je levais les yeux, espérant que ma bourde n’aurait pas de conséquences…

Je tendais l’oreille, appréhendant la moindre réponse de Loann. Il n’y en eu pas, peut-être que le bruit assourdissant du torrent de lave mis à découvert l’empêchait de m’entendre.

Je respirais un bon coup. Courage !
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Jeu 25 Avr 2013 - 15:21 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Enola' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Roxanne Age : 24
Humeur : Massacrante ♥

avatar


message posté le Dim 28 Avr 2013 - 19:21 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Des couleurs fonçaient tête baissée, criant, courageux ou tentant de se convaincre qu'ils l'étaient. "Tout va bien, alors amusons-nous ! C'est un jeu non?" cria une jeune fille en s'avançant. L'illusion resta crédible jusqu'au moment où la téméraire manqua de chuter. Tous retinrent leur souffle. Des morceaux de roche tombèrent dans la lave, pour s'y dissoudre instantanément - mais la couleur parvint à maintenir son équilibre de justesse. Malgré la chaleur étouffante, Roxanne sentit un frisson glacée sur sa nuque.

"Faites attention les gens, il y a des chauves-souris et je pense qu’elles n’apprécient pas les squatteurs !" hurla une autre fille au loin, déjà engagée depuis longtemps sur la route sinueuse.

Un obstacle de plus, allons bon. Quelle générosité de la part d'Astrid.
Elle avait beau apprécier la fillette, la créatrice, l'entité inaccessible qui les avait sauvés de leur réalité, Roxanne eut une bouffée de colère ; tout comme l'Homme se révolte contre Dieu lorsque ses malheurs persistent injustement.

"Arrête de jouer avec nous, Astrid!"

Sa voix, dont l'aigu trahissait l'emportement, se heurta sans doute au vide : ignorée par la concernée, étouffée par la rumeur de la lave en bas.
Roxanne inspira profondément, pour se concentrer, puis s'avança sur le pont.
Un pas, deux pas... Elle continua ainsi, les yeux embués par la chaleur féroce, s'attendant à tomber d'un moment à l'autre sous le regard des autres couleurs et des chauves-souris affolées.

Revenir en haut Aller en bas


message posté le Dim 28 Avr 2013 - 19:21 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Roxanne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Jade Age : 22
Humeur : entre 'super bien' et 'à broyer du noir' (à votre avis ?)

avatar


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 12:45 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Jade qui jusque là était passée inaperçue venant d’augmenter sa notoriété d’un coup !

Le sol s’était effondré d’un coup sous son pied droit, laissant apparaître une belle coulée de lave aux couleurs chatoyantes. Jade allait mourir brûlée vive. Que devait-elle faire ?

Crier pour se faire aider ? Elle n’y pensa même pas. Ses pensées étaient comme figées : elle ne réfléchissait plus à rien mais elle se voyait déjà en train de chuter vers la mort qui l’attendait en bas. Son cœur battait à tout rompre. Elle ne bougeait pas. Elle ne pouvait pas bouger. Son corps et son esprit étaient prêts à mourir aujourd’hui. En une fraction de seconde, toute son âme s’était résignée à « jouer le jeu jusqu’au bout » et mourir ici.

Sous les regards des autres couleurs, Jade allait prendre un bain de lave. Elle attendait sa mort maintenant. Elle l’attendait mais elle n’arriva pas. C’était un miracle. Elle était à genoux, un pied dans le vide, sur une plateforme oscillant doucement entre la vie et la mort.

Elle était en vie. Elle n’était pas morte !

Ainsi Astrid lui offrait une chance de continuer l’aventure. Jade allait la saisir mais elle essaierait de faire plus attention où elle mettrait les pieds.

Maintenant, elle connaissait la case « tu as perdu » de ce jeu et ferait tout pour l’éviter.

"Faites attention les gens, il y a des chauves-souris et je pense qu’elles n’apprécient pas les squatteurs !" hurla une fille

Tiens, cette fille venait de dévoiler la case « piège » du jeu. Celle-là aussi il faudrait l’éviter…

Jade qui était maintenant prête à continuer malgré ce qu’il venait de lui arriver réussit à revenir vers un endroit stable. Juste au bon moment on dirait ! Peu après son départ, la plateforme sur laquelle elle était précédemment tomba. Des éclaboussures brulantes jaillirent lorsqu’elle heurta la lave. Heureusement, trop loin des couleurs pour les atteindre. Puis elle s’enfonça et disparu au fond de la mine, sous une couche de roches en fusion.

"Arrête de jouer avec nous, Astrid!" entendit-elle alors qu’elle regardait la roche disparaître.

Tout le monde savait donc que c’était un jeu de la gamine apparemment. Mais tout le monde ne l’acceptait pas de la même manière.
Même si l’idée de mourir brulée vive ne la réjouissait pas, Jade était prête à suivre Astrid dans ses délires. Après tout, elle avait l’impression d’être déjà morte une fois en venant dans ce rêve !

"Tout va bien, alors amusons-nous !
C'est un jeu non?"
répéta-t-elle en espérant tomber sur une case « chance »
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 12:45 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Jade' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 19:44 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Les chauves-souris s’agittaient de plus en plus, lançant des regards furieux aux couleurs agitées. Pas de doute a avoir, l’attaque était imminente. Je m’aperçut que je m’était inconsciemment approchée des parois et que je tassait ma tête entre mes épaules. Reflexe ?

-Arrête de jouer avec nous, Astrid!


Cette voix avait résonné, amer de révolte et de frustration. Image d’une jeune fille qui levait le poing au ciel en attendant une réponse. Ce fut le signale, les chauves-souris fondirent sur eux comme des fusées. Je baissais la tête, était-ce donc ça là la réponse d’Astrid a cette jeune fille. Je ne pus m’empêcher de sentir mon cœur se révolter. C’était injuste, personne n’avait le droit de jouer avec autrui comme ça, quel qu’en soit ses motifs…

Astrid, pourquoi ? Je veux bien te faire sourire, te faire rire, mais pourquoi es-tu si cruelle, cette pauvre jeune fille en rouge, là, tout a l’heure, elle aurait pus mourir bon sang !

Je fermais les yeux, a quoi bon penser tout ça ? A quoi bon le dire a haute voix ? Astrid s’amuse si bien, il serait « dommage » de gâcher son plaisir.

-Tout va bien, alors amusons-nous ! C'est un jeu non?

Non, arrêtez ! Trop tard, les chauves-souris fonçaient déjà, la jeune fille de tout a l’heure se fit attaquer avec la même sauvagerie que l’autre. Je n’avais pas crié, ou plutôt, le cri était mort entre mes lèvres.

Non, ce n’est pas un jeu…

L’interet d’un jeu, c’est que tout le monde s’amuse, non ?

Ceci est une quête. Une quête de quoi ? Je n’en sais rien ! Mais je pense qu’Astrid ne nous fait pas faire ça par hasard…

Alors j’avance, avec la peur au ventre de mourir brulée ou déchiquetée par des chauves-souris.

-Allons y mes amis, Astrid trouve que c’est un beau jour pour mourir pour ces couleurs…
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 19:44 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Enola' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Ellio Age : 21

avatar


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 19:47 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« - Tout va bien, alors amusons-nous !
C'est un jeu non? »


Le jeune officier failli éclaté de rire, bha ouais, c'est vrai c'est un jeu, elle vient de frôler la mort et elle est persuadée que tout va bien. Ouais, pourquoi pas après tout. Même si, il faut bien l'avouer, une de moins n'aurait pas été de trop. Mais voilà, Ellio n'était pas épargné par cela, maintenant que les dangers majeurs furent découvert par les autres couleurs, il se pouvait fortement qu'au prochain de ses pas, il se retrouve lui aussi face à une coulée de lave ou à une troupe de chauves-souris enragé. Finalement, au lieu de continuer sa marche et de suivre le même chemin que les autres, il s'arrêta net, observant, réfléchissant à un autre passage peut-être moins dangereux. Mais ce n'était qu'une supposition qui pouvait être fausse comme vrai. Le seul moyen de le savoir, c'était de vérifié mais avant tout de choses, il fallait peut-être trouver ce chemin ? Il soupira, sincèrement, pourquoi faire un jeu avec des piège s'il n'y a pas d'autre chemin prendre ? C'est stupide ! Mais ce qui était sûr, c'est que si l'officier sortait vivant de cet endroit et qu'il trouve Astrid il lui étriperait comme jamais il ne l'aurait fait. De toute façon, tout à un commencement et qu'elle est soit disant sauvé, il en à rien à foutre, il prendra le contrôle de ce monde. Mais tout à une stratégie, un temps et des obstacles. On ne braque pas une banque par un simple assaut, il y a toute une réflexion derrière et il en doit être de même pour les plans d'Ellio, il a la patience d'attendre, attendre longtemps, un an, deux ans, trois ans voir plus. Il ne fera pas la même erreur que son Fürher.

« - Arrête de jouer avec nous, Astrid! »

Énonça aïguement une jeune fille dont son accoutrement rappelait étrangement celui des collégiennes françaises des années 40-44. Il le savait, il faut dire que celui-ci ainsi que d'autre de ses compatriotes avaient des vues sur ces belles femmes, pour la plupart en tout cas, charmante, admirable, soumises pour certaines mais d'autre, avait un de ces caractères et qui ne se laissait guère marcher dessus. Enfin ! Tant qu'elles pouvaient encore voir, entendre et parler. Ellio eu un petit ricanement, ahlala, lui qui avait tant détesté cette guerre commençais à la regretter. Il était jeune d'esprit et insouciant mais le Fürher avait raison après tout, les juifs n'avaient que ce qu'ils ne méritaient aux yeux de ce qu'on pouvait encore appeler un humain. A trois reprises, les couleurs avaient eu droit à un assaut de ces bestioles même si elles ne le visaient pas personnellement et il en était mieux ainsi. Le regard avide d'espoir et de victoire il reprit sa marche tout en élaborant un plan pour se débarrasser des autres couleurs s'il venait à perdre, il était mauvais joueur, il l'assumait après tout. Il n'aime pas perdre, il aime gagner, c'est sa devise personnelle. Le sourire aux lèvres, il lança un vif regard vers les couleurs qui se plaignaient de la chaleur, lui, ça ne le gênait pas, il avait l'habitude. Il allait gagner, il devait gagner, il en allait de là tout son honneur personnel et s'il venait à perdre... Il secoua sa tête avant de retourner à son ancienne occupation et de suivre la couleur qui dirigeait le groupe.

« -Allons y mes amis, Astrid trouve que c’est un beau jour pour mourir pour ces couleurs… »

On verra bien cela, songea-t-il une dernière fois...
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 19:47 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Ellio' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 21:13 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
C’était injuste. Injuste…Je ne m’étais jamais sentie aussi mal, sauf peut-être à la mort de mon père. J’avais l’impression d’être ballotée, manipulée…Mais comment en vouloir a Astrid ? Elle et son visage d’enfant blessé, elle qui porte tout les malheur du monde dans sa solitude ? Elle, encore, qui semble s’être créer un monde uniquement pour fuir cette réalité si dure.

La réalité…


C’est de ce faire insulter dans les couloirs de l’école, d’entendre les rires derrières soi, de ne pas se retourner et de serrer les dents, surtout rester digne. C’est aussi entrer dans les toilettes, se retourner, voir une bande de filles bloquer la porte, trembler, attendre, et recevoir les coups sans rien dire. C’est ça la réalité, et encore, c’est trois fois rien.

Qu’avait donc vécu de si terrible la petite Astrid pour faire subir le châtiment de la manipulation a ses couleurs ? Je tremblais des lèvres, je ne savais pas pourquoi tant d’idées sombres trainaient dans ma tête.

La manipulation…

Faire le pantin pour un maitre. Continuer à faire le pantin sans maitre, parce qu’on est trop habitué à le faire. C’est terrible, c’est injuste. Je me retournais un instant, apercevant les autres en arrière. Chacun d’entre eux aussi avait du être manipuler…Tous sans exception, une Astrid sans doute plus violente et plus cruelle s’était jouée d’eux. Pour moi, cette Astrid avait été ma meilleure amie. Mais je ne veux pas y penser.

Je pensais soudain a la fille en rouge, je me demandais un instant si elle prenait ça pour un jeu ou se forçait a le prendre comme ça pour affronter ses peurs ? Si elle acceptait volontairement les règles d’Astrid, de se soumettre pour avoir l’impression d’être plus intrépide que les autres…Ce n’était pas un peu hypocrite ? Ne l’étais-je pas, moi aussi ?

J’ai peur…

La peur est comme la fin, elle ronge les entrailles, elle tiraille, elle vide…J’essaye de ne pas trembler sans y arriver. Ou bien est-ce la colère ?

J’avance !

Je marche, je marche encore et encore ! Tant pis si la lave m’attend en bas, tant pis si les chauves-souris viennent, d’ailleurs, elles sont la, et elles m’ont laissé une balafre sur la joue. Mais je m’en fiche, je m’en fiche pour de vrai, pas pour me rassurer, ni pour me cacher. Cette fois, c’est décidé, j’affronte ma peur en face, j’affronte la vérité elle-même.

Astrid, je te ferais sourire, je te le promets. Même si tu ouvre le sol sous mes pieds et que je tombe brulée dans la lave.

Astrid, je te montrerais la beauté du monde. Du vrai monde ! Même si tu ne veux pas la voir, même si tu ne l’accepte pas…Astrid, ouvre les yeux, enfin, le monde est beau dans sa souffrance, tu a bien du t’en inspirer pour faire le tiens, non ?

Et enfin, Astrid, viens avec nous, on ne peut pas vivre seul…

Je m’arrête un instant et prend une grande bouffée d’air. Presque au but…Si je ne l’atteint pas, est-ce grave ? Et si ça ne l’était pas, après tout ? Les rouages sont déjà en marche, Astrid a tout prévu…Si ce n’est pas moi, se sera un autre…

Elle a tant de poupées sous la main…


Et finalement, la manipulation, c'est l'arme de ceux qui sont seuls, comme la naïveté est celle de ceux qui veulent toujours y croire...Astrid a bien choisi ses couleurs, après tout, de pauvres petites poupées toutes cassées...

Pauvre, pauvre petite poupée toute cassée...

Fait donc un pas en avant...

Devant, c'est peut-être la mort qui t'attend...

Mais si cela fait sourire Astrid, pourquoi pas?


Juste un petit pas en avant, c'est pas grand chose...Allez, avançons...

Astrid, j'ai les yeux couverts de larmes, pourquoi ça fait aussi mal?
Revenir en haut Aller en bas


message posté le Lun 29 Avr 2013 - 21:13 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le membre 'Enola' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Traversée obscure' :
Revenir en haut Aller en bas

Jade Age : 22
Humeur : entre 'super bien' et 'à broyer du noir' (à votre avis ?)

avatar


message posté le Mar 30 Avr 2013 - 21:14 dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Apparemment parler n’était pas une bonne idée…

Des chauves-souris se jetèrent sur Jade presque aussitôt la fin de sa phrase prononcée. Rien de grave ne lui était arrivé cependant. Dès qu’elle avait vu la nuée noire s’approcher d’elle, elle s’était roulée en boule sur le sol. Ses assaillantes tournèrent autour du corps, puis tout à coup, foncèrent vers le corps situé au sol. Jade fut mordue à plusieurs endroits mais ses blessures ne lui firent pas trop mal. Les chauves-souris comprirent vite qu’elles ne pourraient pas emporter dans leur nid un si gros morceau de viande et elles se détournèrent de leur cible pour se jeter vers une autre couleur un peu plus loin. Jade étaient saine et sauve.

Elle avait entendu dire qu’on pouvait attraper la rage suite à une morsure de chauve-souris. Il ne restait plus qu’à espérer que dans le tas, aucune n’avait la rage… Elle avait eu de la chance tout à l’heure, elle espérait en avoir encore maintenant.

Elle se releva et regarda autour d’elle. Elle semblait proche de la sortie.

« Plus que quelques pas »
songea-t-elle lorsqu’elle vit le sol s’ouvrir sous les pieds d’une couleur. Elle tomba de la même manière que la roche de tout à l’heure… Sauf que là, c’était un être humain et non pas un vulgaire gros caillou. Jade, n’avait rien pu faire. Elle était trop loin, elle l’avait remarqué trop tard. Et pourtant elle ne pouvait s’empêcher de penser à ce qu’elle venait de voir. C’était… affreux. Même si ce mot était si faible par rapport au spectacle qui venait de se dérouler dans la mine, il convenait car peu importe le mot aucun n’a le pouvoir de retranscrire l’horreur de la scène.

Alors qu’elle restait figée là, elle pensait à ses anciennes paroles… Un jeu ? Elle y croyait de moins en moins. Elle n’accordait pas beaucoup d’importance à sa propre souffrance – et même sa propre mort – , mais celle des autres lui pesaient sur l’âme. Ce n’était pas un jeu mais une torture. Peu importe de quelle façon, Astrid voulait torturer ses couleurs. Dans quel but ? Etait-ce vraiment pour s’amuser ? S’amuse-t-elle vraiment en les voyant s’éteindre par sa faute ? Jade ne le savait pas mais une chose était sûre, elle voulait continuer pour avoir les réponses à ses questions.

Et puis, elle doit l’avouer, quand elle avançait la peur au ventre, elle sentait l’excitation monter en elle. Un sourire apparu sur son visage. Un sourire tendu ou un sourire qui montre la joie de découvrir ce nouveau sentiment ? C’est un mystère.

Un pas. Deux pas. Trois pas... Combien en reste-t-il avant la fin ? Combien de temps encore va durer ce supplice ? Combien de temps encore va-t-elle vivre ce qu’elle ressent en ce moment ? Combien de temps encore va-t-elle pouvoir montrer l’excitation qu’elle ressent, elle qui ne vit que sous un masque froid ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°2 {Fragments d'espoir : Feu}
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord-Est :: Volcan :: Mines-