Partagez
{OLD} Contexte de True Colors V.1

Dream

Dream


{OLD} Contexte de True Colors V.1 Empty
message posté le Mer 14 Avr 2010 - 12:34 dans {OLD} Contexte de True Colors V.1
• • • •
    [Note : Il s'agit là de la première version du contexte de True Colors, avant l'Incident. Vous n'êtes pas obligés de lire cette partie, elle ne vous sera pas utile dans la rédaction de votre fiche. Elle est là uniquement pour vous donner un aperçu de ce qu'était le rêve "avant", ce qu'on connu les rares couleurs qui l'ont arpenté à cette époque.]





    Vous étiez en train de marcher. Vous marchiez sans savoir où vos pas vous mèneraient, vous étiez un peu perdu. Vous ne pensiez peut-être à rien, ou alors à tout…

    Et puis vous vous êtes senti épié. Vous vous êtes tourné, avez regardé tout autour de vous. Mais il n’y avait personne. Vous ne saviez pas qu’Elle vous avait trouvé.

    Vous avez poursuivi votre chemin. Vous aviez l’impression d’être dans un rêve, rien ne paraissait réel. Peut-être étiez-vous mort sans vous en rendre compte ? Vous ne compreniez pas, votre esprit était comme rempli de brume. Une brume épaisse qui vous empêchait de réfléchir. Et vous vous êtes senti partir, sans pouvoir rien faire.
    Lorsqu'Alice alla au Pays des Merveilles, elle tomba dans un trou sans fin. Vous, à l’inverse, vous vous sentiez comme attiré vers le ciel. Vous vous êtes ensuite retrouvé quelque part sans savoir ni où, ni comment, ni pourquoi. Seul dans ce lieu si sombre, les questions se sont bousculées dans votre tête. Mais vous n’avez rien pût dire, vos lèvres sont restées closes, fermées hermétiquement par une force invisible, ou peut-être tout simplement par la peur.

    Un faisceau de lumière s’est allumé quelque part dans cet infini, et Elle vous est apparue. Elle, était une jeune fille souriante, assise dans un fauteuil roulant. Elle vous regardait fixement. Et vous êtes resté, comme statufié par la puissance de ce regard. Elle finit par prendre la parole, dans une langue que vous ne connaissiez pas, mais que vous compreniez parfaitement. Vous n’avez pas eu le temps de vous étonner que, déjà, son discours eût droit à toute votre attention.


    « Bienvenue dans le rêve d’Astrid ! Astrid s’ennuyait toute seule… Alors Astrid t’a vu, et Astrid a voulu jouer avec toi ! Veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Elle vous a sourit tout en tapant dans ses mains sept fois. Si vous êtes ici, c’est que vous avez répondu « oui » avant que les sept coups ne soient frappés. Elle a commencé à rire doucement et, d’un mouvement du poignet, sept crayons de couleur sont apparus entre ses doigts fins. Rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet et indigo. Les couleurs de l’arc-en-ciel. Elle a chantonné en les faisant passer un à un devant ses yeux, toujours ce sourire enfantin aux lèvres :

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre…
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

    Vous vous êtes réveillé dans une pièce d’une couleur uniforme. Une pièce absolument banale, une chambre presque vide comme si jamais personne n’y avait mis les pieds à part vous. Après avoir vérifié que chaque membre de votre corps fonctionnait normalement, vous avez remarqué que vous aviez une marque de couleur tatouée quelque part. Vous avez eu l’impression d’être un animal, et cela vous a sûrement agacé. Mais vous étiez impuissant. Car, à présent, vous apparteniez au rêve d’Astrid.


    Et toi, quelle sera ta couleur ?

Revenir en haut Aller en bas

Dream

Dream


{OLD} Contexte de True Colors V.1 Empty
message posté le Mer 14 Avr 2010 - 12:36 dans Re: {OLD} Contexte de True Colors V.1
• • • •

    {OLD} Contexte de True Colors V.1 21j7t5k

    Astrid était une petite fille normale. Pas très belle, pas très gentille, pas très travailleuse, comme une petite fille normale. Mais, quand Astrid a perdu l’usage de ses jambes, elle a commencé à s’ennuyer. Alors elle a imaginé un monde. Elle l’a imaginé tant et tant que son imagination est devenue incontrôlable. Dans ses rêves souriants, elle a créé une école, rien que pour eux. Et elle les a enfermé dans son rêve, comme des oiseaux dans une cage.

    Astrid pense avoir sauvé les oiseaux, elle pense qu’ils étaient des oiseaux perdus dans un monde trop laid pour eux. Alors, pour ne plus qu’ils se perdent, elle leur a coupé les ailes.

    Astrid n’est pas vraiment méchante, elle a juste toute la cruauté de l’enfance. Le rêve d’Astrid est un jeu. Mais jouer toute seule, ce n’est pas très drôle… Marcher, courir, sauter dans son rêve, cela ne lui a plus suffit. Elle a voulu voir des réactions imprévisibles… Oui, c’est cela, elle a voulu être surprise. Mais on ne peut être surpris par soi-même. Alors elle a appelé des couleurs. De jolies couleurs qui se demandent ce qu’elles font là, dans ce rêve qui ne leur appartient pas.

    Astrid regarde les couleurs et, lorsqu’elle trouve qu’il ne se passe rien d’intéressant, elle crée un évènement. Une tornade, une averse, une créature étrange, un bras ou une jambe temporairement sectionné, un labyrinthe dans les couloirs… Et elle rit, elle rit en observant leurs réactions.

    Parfois, Astrid ne rit plus du tout. Quand une couleur s’obstine à ne pas réagir, elle se met dans une colère noire, toute noire. Elle se rend compte que la couleur ne veut plus jouer avec elle. Et elle finit par faire disparaître la couleur, elle la fait devenir noire comme sa colère.

    Astrid était une petite fille normale. Mais, sans s’en apercevoir, Astrid est devenue méchante. Tout s’est mélangé dans sa tête, sauf les couleurs. Un arc-en-ciel de couleur qui fait de sa vie quelque chose de moins terne.



    Perceras-tu un jour le secret d'Astrid, ce qu'elle cache désespérément mais qui ressort petit à petit dans chacun de ses actes ?
Revenir en haut Aller en bas

Dream

Dream


{OLD} Contexte de True Colors V.1 Empty
message posté le Mer 14 Avr 2010 - 12:38 dans Re: {OLD} Contexte de True Colors V.1
• • • •


    Choses à savoir :

    Lieux :
    • L’enceinte du rêve est délimitée par une muraille circulaire. Astrid aime les cercles, ils sont dispersés un peu partout dans l’établissement, jusqu'aux portails vers les autres rêves qui ont une forme arrondie. Ils symbolisent le vide, ou bien l’infini.

    • Pour s’amuser à destabiliser ses couleurs, Astrid joue à changer la disposition des salles : elle fait disparaître une pièce, la remplace, la fait réapparaître à l’autre bout du couloir, ou encore en annule la gravité.

    • La demoiselle en fauteuil roulant adore changer l'architecture du bâtiment principal, sans pour autant que l'intérieur ne s'en trouve modifié : château fort, palais indien, facades dignes d'une église baroque, ou tout simplement une allure d'internat sans particularité. Espérons que le changement ne vous indispose pas ♥


    Météo :
    • Astrid ne répond qu’à une seule règle : ne jamais changer la météo plus d’une fois par jour. Un jour, il pleut; le deuxième, il grêle; mais jamais dans une seule journée il ne pourrait y avoir les deux. En revanche, elle peut faire subir sa folie météorologique sur un groupe de personnes en particulier autant qu’elle le souhaite.

    • La météo correspond généralement à son humeur, alors s’il y a de l’orage dans l’air, faites attention à vous ! Ne vous y fiez cependant pas trop car, par exemple, elle adore la pluie. S'il pleut, cela ne signifie donc pas qu'elle est triste !

    Temporalité :
    • Dans le rêve, on passe du jour à la nuit sans transition, excepté lorsqu'Astrid joue les romantiques et crée un micro coucher de soleil. Le reste du temps, on voit le soleil tourner sur lui-même, comme une pièce de monnaie dont l'autre face serait un croissant de lune qui change de couleur chaque nuit : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet, indigo puis noir.

    • Le jour dure environ treize heures et la nuit, dix (il arrive qu’Astrid se trompe, elle a toujours été nulle en maths).

    • Il n’y a pas de calendrier, les élèves se repèrent grâce à la lune qui change de couleur tous les soirs. Ils ont, pour la plupart, une feuille accrochée au mur de leur chambre sur laquelle ils ajoutent un trait à la fin de chaque cycle.

    • Personne ne vieillit dans le rêve, il n’y a donc pas d’anniversaire. On peut changer de coiffure, de style vestimentaire, de manière de penser, mais notre visage reste le même, la taille, le poids… Les infirmités également.

    Mode de vie :
    • Dans le rêve, Astrid commande. Si vous cherchez à la détruire, elle s’en amusera certainement au début, mais elle finira par se lasser.

    • Tout comme vous pouvez chercher à la détruire, vous pouvez chercher à vous détruire VOUS. Sachez donc que peu importe la mort que vous vous choisirez, vous vous retrouverez, après avoir enduré toutes les souffrances liées à cette mort, dans votre chambre, comme s'il ne s'était absolument rien passé.

    • Il arrive qu’elle veuille parler à une de ses couleurs. Celle-ci entend alors un son de clochette résonner dans sa tête et est priée d’aller à sa rencontre immédiatement. Astrid n’est pas patiente du tout.

    • Petite précision : lorsque vous voyez Astrid, il se peut qu’elle ne soit pas dans son fauteuil roulant. Elle peut être sous la forme d’une petite fille, ou alors sous la sienne mais campée sur ses deux jambes. Après tout, elle fait ce qu’elle veut.

    • Par rapport au matériel électronique, il y a des téléphones (fixes), des postes de télévision et de radio (bons pour la casse). Cependant, on remarquera bien assez vite que l’on ne peut téléphoner que dans l’enceinte du rêve, quand la ligne n’est pas coupée, et que les émissions diffusées sont toujours les mêmes, inlassablement.

    • Si vous regardez par la fenêtre et que vous cherchez à voir ce qu'il se passe au delà des limites du rêve, vous serez certainement déçus. Du blanc, partout, une brume épaisse qui semble presque solide. Mais vous ne pourrez jamais le vérifier.

    • Après chaque fin de cycle, lorsque la lune noire apparaît dans le ciel, les représentants se réunissent dans la salle d'Astrid pour discuter des problèmes qui sont survenus entre les couleurs. Et à chaque fois, les couleurs chaudes vont chercher les couleurs froides qui ne veulent pas venir et Jeff préside la séance. Lundi attrape Vendredi et la porte comme un sac à patates jusqu'à ce qu'elle le supplie de la lâcher, Mardi met une laisse autour du cou de Samedi en menaçant de le faire torturer par ses admirateurs, et Mercredi chante avec Dimanche pour l'entraîner jusqu'à la salle.

    • Un des sujets principaux de conversation durant cette réunion est la Milice Couleur dirigée par Nathan. Ils s'insurgent, ils s'insurgent, mais ils ne font jamais rien pour les arrêter. Au fond, s'ils n'étaient pas là, ils s'ennuieraient...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



{OLD} Contexte de True Colors V.1 Empty
message posté le dans Re: {OLD} Contexte de True Colors V.1
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
{OLD} Contexte de True Colors V.1
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Rules-