Partagez | .
Contexte de True Colors V.2

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Dim 17 Juil 2011 - 22:09 dans Contexte de True Colors V.2
• • Voir le profil de l'utilisateur • •


_________


Comme avant, Astrid fait venir ses couleurs à elle. Des enfants perdus qu’elle emmène dans son rêve en espérant qu’ils y seront heureux. Et surtout parce qu’Astrid a peur de la solitude. Comme avant, Astrid les observe dans leurs petites vies, parfois banales, parfois extraordinaires. Et elle attend le bon moment, le moment où ils ne savent plus où ils sont ni qui ils sont, pour les attirer dans ses filets.

Seulement, quelque chose a changé. Ce n’est plus une jeune fille que les couleurs voient en arrivant mais une petite fille aux yeux tristes. Elle s’approche d’eux dans son fauteuil roulant, et fait apparaître ses sept crayons de couleur dans sa petite main d’enfant. Tout doucement elle murmure, les yeux perdus dans le vide :


« Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

Puis elle montre ses crayons de couleurs, Astrid, et elle les fait tomber un à un, comme les grains d’un sablier qui s’écoulent entre ses doigts. Si la couleur ne répond pas avant que les crayons soient tous tombés, elle l’abandonne dans ce vide interminable, ce vide où elle serait tombée de toute façon. Dans le cas contraire, elle lui sourit, heureuse d’avoir trouvé une couleur à ajouter à son rêve. Et elle chante, toujours la même chanson étrange qui clôt les paupières de la nouvelle couleur :

« Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
Elle va te peindre en ROUGE !
Rouge passion, rouge colère…
Elle va te peindre en ORANGE !
Orange, centre de l’univers…
Elle va te peindre en JAUNE !
Tu seras heureux à jamais…
Elle va te peindre en VERT !
Vert, la chance te guidera mais…
Elle va te peindre en BLEU !
Peur dans les plaines abyssales…
Elle va te peindre en VIOLET !
Tes souvenirs te feront mal…
Elle va te peindre en INDIGO !
Ta folie tu ne pourras que craindre…
De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

L’endroit où la couleur ouvre les yeux n’est plus une chambre comme avant l‘Incident, mais d’étranges ruines. Le plateau où elle s’est éveillée est divisée en sept parties, et elle est assise sur un cercle de couleur. Sur les autres parties se trouvent les mêmes cercles, aux couleurs de l’arc-en-ciel. En se levant, elle voit qu’elle est entourée d’un paysage digne d’un conte de fées : un volcan qui répand ses cendres sur les plaines alentours, d’immenses montagnes surplombant ce monde singulier, une forêt dense et sauvage, un lac s’étendant sur plusieurs kilomètres et semblant anormalement calme, et une ville animée, débordante de vie.

Tout un rêve à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Lun 18 Juil 2011 - 22:49 dans Re: Contexte de True Colors V.2
• • Voir le profil de l'utilisateur • •


_________



Contexte





Il était une fois une jeune fille qui se prénommait Astrid. De santé fragile, elle passa le plus clair de son enfance enfermée, à lire des histoires fantastiques où les chevaliers en armure sauvent les princesses des dragons qui les menacent. Son imagination s’est développée, dans cette bulle de rêve où elle était enchaînée, elle grandit tant et tant que ce qui n’était qu’un songe devint matériel. Elle qui ne pouvait plus marcher dans sa vie réelle se retrouva dans un paysage merveilleux où plus rien n’était impossible. Mais elle s’ennuyait, toute seule dans la chambre d’hôpital où elle avait fini par emménager… C’est ainsi qu’elle débuta son nouveau jeu : entraîner des personnes dans son rêve pour jouer avec elles. Mais pas n’importe quelles personnes, il fallait qu’elles soient perdues. Car Astrid se donnait pour but de les sauver de ce monde si noir. Elle arpenta donc les époques, du début du XXème aux années 2030, et les cinq continents à la recherche de couleurs à ajouter à sa collection.

Astrid s’amusait beaucoup avec ses couleurs.

Et puis il y eut l’Incident.

Rien de vraiment dramatique, au fond. Astrid fit juste une rencontre. Quelqu’un qui cherchait à la sortir de son mutisme, à lui montrer que le monde n’est pas si laid qu’il y paraît. Et Astrid, avec son cœur d’oiseau venant tout juste de quitter le nid, elle en tomba amoureuse. Dans le rêve, tout devint noir, et les couleurs se perdirent dans l’oubli de la jeune fille en fauteuil roulant.

Mais Astrid fut déçue.

Car elle n’était pas l’unique dans le cœur de cet homme. Elle aurait pu sombrer elle aussi, rejoindre l’obscurité dans laquelle elle avait plongé ses couleurs. Elle ne sortait plus, elle ne voulait plus voir ce monde sans pitié. Alors elle retourna dans le rêve, et elle demanda pardon à ses petites couleurs égarées. Pour elles, elle créa un nouveau monde. Plus une école, elle n’avait plus le cœur à jouer à la maîtresse. Elle ne voulait même plus jouer. Son cœur d’enfant était brisé, à ses pieds.

Depuis lors, c’est sous l’aspect d’une petite fille qu’elle guide ses couleurs jusqu’à elle. Puis elle disparaît de leur vie, les observant du haut de ce ciel artificiel, tachant d’oublier qu’elle aussi, est une petite couleur perdue.



(Happy ?) End.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Mar 19 Juil 2011 - 17:15 dans Re: Contexte de True Colors V.2
• • Voir le profil de l'utilisateur • •


_________




Petits trucs
en plus…








  • Le nouveau rêve est divisé en cinq parties disposées en cercle autour des ruines de ce qui semble être un ancien temple grec : les ruines arc-en-ciel.
  • Contrairement à la version 1, Astrid intervient très peu au déroulement des évènements. Pas de changements brusques dans les lieux, la météo, comme elle en avait l’habitude.
  • Il y a cependant quelque chose qui ne change pas, et ne changera jamais : le temps ne s’écoule pas dans le rêve. Bien sûr, le jour et la nuit se succèdent et on a l’impression que le temps passe. Mais le corps des couleurs ne change jamais, elles ne grandissent plus. Elles peuvent changer de coupe de cheveux, de style vestimentaire, de mentalité, mais jamais plus elles ne grandiront. Si elles avaient une maladie, celle-ci ne se développe plus (mais cela ne signifie pas qu’elles sont guéries, sauf en cas de blessures vraiment graves. Les infirmités peuvent rester par exemple).
  • Dans le rêve, il y a une langue universelle. On parle tous la langue d'Astrid. On ne se rend pas vraiment compte, on a l'impression que tout le monde parle dans notre langue maternelle. Mais en réalité, on parle tous dans une langue qu'on ne connaît pas mais qu'on comprend parfaitement.
  • Autre point important : la Mort. Dans le rêve, les couleurs peuvent mourir. Lorsque que cela arrive, elles endurent toutes les souffrances rattachées à cette mort puis se réveillent dans les ruines arc-en-ciel, comme le jour de leur arrivée dans le rêve. Elles ne perdent pas la mémoire pour autant !
  • L'histoire de la Mort amène un autre point à éclaircir : les blessures. En effet, si on est blessé dans le rêve (brûlé partiellement, coupure, etc...), le reste-t-on éternellement ? C'est ce qu'on pourrait penser, puisque le corps ne change pas. Mais avouez que si on gardait une blessure jusqu'à temps qu'on meure et qu'on se retrouve aux Ruines Arc-en-ciel, ce ne serait pas très pratique... Astrid a donc mis en place une "règle". Si on est blessé mais qu'on en meurt pas entre temps, il suffit d'attendre le jour d'après pour que la blessure se résorbe petit à petit. (En général tard dans la nuit, à ce qui équivaudrait à minuit dans le monde réel)
  • Il y a, bien évidemment, le jour et la nuit dans le rêve d'Astrid. Cependant, contrairement au monde réel, la lune ne change pas de forme mais de couleur. On peut donc parler de cycles lunaires, la lune devenant tour à tour rouge, orange, jaune, verte, bleue, violette, indigo et noire.
  • Après chaque fin de cycle, lorsque la lune noire apparaît dans le ciel, les représentants se réunissent pour discuter des problèmes qui sont survenus entre les couleurs ou des rares apparitions d'Astrid. A chaque fois, les couleurs chaudes vont chercher les couleurs froides qui ne veulent pas venir et Jeff préside la séance. Lundi attrape Vendredi et la porte comme un sac à patates jusqu'à ce qu'elle le supplie de la lâcher, Mardi met une laisse autour du cou de Samedi en menaçant de le faire torturer par ses admirateurs, et Mercredi chante avec Dimanche pour l'entraîner jusqu'à la salle.



{Si vous avez des questions, merci d’envoyer un MP à un membre de l’équipe administrative et nous rajouterons ici les précisions nécessaires. Bon jeu ! ♥}
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Contexte de True Colors V.2
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Contexte de True Colors V.2
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AppleSunrise ϟ I see your true colors
» True Blood
» Let your love come true
» True blood.
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Rules-