Partagez
Alwen ~ Dream and draw [terminé!]

Invité Invité

Anonymous


Alwen ~ Dream and draw [terminé!] Empty
message posté le Dim 8 Déc 2013 - 13:53 dans Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
• • • •
I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.


    Prénom et/ou pseudo : Alwen
    Âge : 18 ans
    Origines : Etats-unis
    Arrivée : 2020
    Manie, habitude : quand l'inspiration la frappe, elle abandonne tout ce qu'elle était en train de faire pour sortir sa planche à dessin et dessiner
    Groupe : Jaune


II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.


    La première chose qu'on remarque chez Alwen, c'est à quel point, bien qu'elle ne soit pas petite, elle est fine et paraît fragile, tellement qu'on a l'impression de pouvoir la briser en mille morceaux simplement en la touchant. Sa peau pâle et douce qui marque facilement sous le soleil ou quand elle se fait mal accentue cette impression. Elle a de longs cheveux bruns et lisses avec une frange, qui la plupart du temps sont attachés en deux couettes par des rubans et ne sont lâchés que rarement. C'est qu'il n'est pas très pratique pour la jeune fille de dessiner en ayant ses cheveux dans la figure, n'est-ce pas ? Ses yeux bruns aux légers reflets prune se font souvent rêveurs, perdus dans le vague... Elle aime porter des rubans dans ses cheveux et elle adore les robes et les vêtements légers, aériens, surtout dans les tons de blanc et de bleu.

    Alwen a une âme d'artiste. Ainsi, elle est souvent rêveuse, le regard perdu dans le lointain, ou alors elle contemple ce qui l'entoure en quête d'inspiration, prête à sortir son carnet à dessins pour laisser s'exprimer son imagination, sa créativité. Le dessin, c'est sa passion. Enlevez-lui ses feuilles et ses crayons revient à la tuer. C'est aussi pourquoi elle tient énormément à toutes les œuvres qu'elle a dessinées sans exception, même ratées, même vieillies par le temps. La jeune fille peut paraître distante et difficile à approcher, mais quand elle s'attache à quelqu'un, elle est capable de se montrer enthousiaste et attentive. Malgré son apparente fragilité, Alwen peut se montrer courageuse, sérieuse et déterminée, caractère hérité de sa mère. Elle aime tout ce qui l'inspire, mais s'il y a une chose qu'elle déteste, c'est bien qu'on lui crie dessus, surtout si elle ne voit pas la raison derrière les cris.



III- 7, 8, 9, sort vite de ton œuf.


    Alwen est née à Denver en juillet par un beau jour d'été. Le soleil éclairait vivement la salle de l'hôpital où la jeune maman serrait son enfant dans ses bras avec amour. Son père, important scientifique, n'était pas présent, occupé par un rendez-vous avec une entreprise. C'est ainsi que se passa son enfance : entre une mère toujours là pour la combler d'amour et un père toujours absent, privilégiant son travail plutôt que sa famille. La petite fille ne lui en voulait pas, car elle avait sa mère avec elle et que celle-ci lui disait de comprendre son père et le travail immense qu'il effectuait pour elles. Sa mère, une femme douce, aimante et attentionnée. Les rares fois où son mari rentrait à la maison, elle s'occupait de lui, le détendait, lui cuisinait ces petits plats dont elle avait le secret. Elle l'aimait énormément, cela se voyait bien. Autant qu'elle aimait sa fille. Elle fit d'ailleurs partager à cette dernière sa passion, son métier d'illustratrice de livres pour enfants. Elle lui montra comme dessiner était beau, magique, liberté, et très vite, sa passion devint celle de sa fille. La petite, toujours munie d'un crayon et d'une feuille de papier, dessinait dès que quelqu'un ou quelque chose l'inspirait. Des gens, des objets, des animaux, parfois des choses sorties de son imagination fertile d'enfant... Elle était heureuse de vivre ainsi, d'un bonheur simple avec sa mère.

    Mais alors qu'elle avait dix ans, brusquement, sa mère mourut dans un accident de voiture sur le chemin pour aller chercher sa file à l'école. Cela choqua profondément la petite à qui on venait d'arracher son bonheur. Elle pleura toutes les larmes de son corps, déchirée par la perte de celle qui avait toujours été là pour elle. Comme quoi, ce genre de choses n'arrivait pas qu'aux autres... Son père, qui malgré son absence permanente aimait sa femme en fut brisé lui aussi, même s'il ne le montrait pas. Il était toujours aussi peu présent à la maison, se plongeant encore plus dans son travail, et sa fille devait apprendre à se débrouiller seule. Distant, mais exigeant, très exigeant, il voulut que sa fille suive le même chemin que lui et décroche un diplôme scientifique, ce qui était pour lui le symbole de la réussite. Pendant des années, la jeune fille fit tout ce qu'elle put pour satisfaire son père, seul parent qui lui restait et qu'elle aimait, comme sa mère lui avait dit et appris. Elle devint première de sa classe, une très bonne élève bien vue des profs. Mais il y avait toujours un petit quelque chose qui ne satisfaisait pas son père. Elle devait être parfaite, et ne l'était pas complètement. Alors elle s'efforça, courageuse, sérieuse, voulant que sa mère soit fière d'elle d'où qu'elle la regarde et que son père la félicite. Elle voulait tellement qu'il ait un peu d'affection pour elle.

    Et un jour, alors qu'elle revenait du lycée en traversant un parc, elle vit une fille de son âge, adossée à un arbre, qui dessinait. Et à ce moment-là, elle eut un déclic. Elle avait complètement oublié ce que c'était de dessiner, et comme ça, tout naturellement, elle recommença à coucher son inspiration et son imagination sur le papier. La passion lui revint, obsédante, tranquillisante, pleine de beauté et de souvenirs. Et, à l'examen de mathématiques suivant, elle n'était plus première, mais cinquième. Son père se mit en colère lorsqu'il l'apprit, lui demandant comment elle avait pu tomber dans le classement. La jeune fille trouva alors le courage de lui dire qu'elle ne voulait plus faire de sciences mais être dessinatrice, comme sa mère. Ce à quoi il répondit par une gifle, hors de lui, en lui hurlant que c'était hors de question.

    Ne devrait-il pas être heureux que sa fille fasse quelque chose qui lui plaise ? Ne pouvait-il pas l'encourager, plutôt que de la pousser dans une voie qui ne l'intéressait pas ? Pourquoi ne l'aimait-il pas ? Blessée, Alwen sortit en claquant la porte derrière elle, les larmes brouillant sa vision. Elle se sentait tellement triste, et ne savait plus quoi faire. Obéir à son père ? Poursuivre sa passion, son rêve ? Elle marchait, sans savoir où elle allait. Et soudain, elle se sentit observée, et se retourna, pour tomber sur une petite fille dans un fauteuil roulant qui la regardait d'un air triste. Sept crayons de couleur apparaissent dans sa main alors que la jeune fille a l'impression que le monde s'efface autour d'elle. L'enfant murmure doucement :

    « Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Elle ne savait pas qui la petite était, ni que signifiaient ces étranges paroles, mais elle se sentit attirée par elle. C'était bien l'impression qu'elle avait, la solitude. Elle se sentait perdue. Et cette petite fille, avec ses crayons de couleur, avait l'air aussi triste et seule qu'elle. Elle répondit à sa question en hochant doucement la tête, avec un simple « Oui, je veux jouer avec toi. », sans plus se poser de questions.

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre…
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »



IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?


    Pseudo :Kin-chan
    Comment avez-vous trouvé ce forum ?Par un topsite... je crois
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ?Rien pour l'instant ^^
    Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Alwen ~ Dream and draw [terminé!] Empty
message posté le Dim 8 Déc 2013 - 14:55 dans Re: Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
• • • •
« Toi qui veut suivre ton rêve, illuminé par les rayons du soleil, Astrid va t'aider à déployer tes ailes... Elle va te peindre en JAUNE ! »

• • • • •

Merci à Pantsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Alwen ~ Dream and draw [terminé!] Empty
message posté le Dim 8 Déc 2013 - 16:42 dans Re: Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
• • • •
Alwen avait du mal à comprendre les paroles étranges que prononçait la fillette. Elle essayait de l'écouter, mais ses paupières se faisaient lourdes de sommeil et être attentive était difficile. Pourtant, on était censé être en plein après-midi, elle n'aurait pas du être aussi fatiguée. Elle contemplait son sourire si triste sans arriver à réagir. Son rêve... Le soleil, comme elle aimait dessiner le soleil en compagnie de sa mère. L'enfant lui apportait un peu d'espoir, d'espoir de liberté. La jeune fille ne comprit pas ses derniers mots, mais lui sourit doucement. Jaune. La couleur du soleil. La couleur du bonheur. Oui, elle aimait le jaune. Alors elle se sentit tomber et sombra dans l'inconscience...

Elle était allongée sur un sol dur et irrégulier. Un léger souffle de vent caressait son visage endormi, faisant virevolter ses cheveux. La jeune fille ouvrit les yeux lentement, l'esprit encore un peu brumeux, et se redressa en étirant son corps tout endolori par cette surface inconfortable. Elle leva ensuite le regard sur ce qui lui semblait être des ruines de temples grecs. Elle ouvrit de grands yeux émerveillés, trouvant cela magnifique. Elle ne savait pas comment elle avait atterri là, mais elle avait compris que c'était grâce à la jeune Astrid. Elle se leva en grimaçant un peu, encore courbaturée, pour embrasser du regard le monde qui s'offrait à elle. Un monde merveilleux, où plus personne ne l'empêcherait de faire ce qu'elle voulait. Une nouvelle existence. La liberté. Et peut-être le bonheur à la clé, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Alwen ~ Dream and draw [terminé!] Empty
message posté le Lun 9 Déc 2013 - 18:05 dans Re: Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
• • • •
Un personnage tout mignon, un ♥️ En plus Alwen c'est trop chou comme nom *^*

Fiche validée JAUNE !

N'hésite pas à faire une demande de RP et à faire la fiche de relations de ton personnage ! N'oublie pas de faire recenser ton avatar et ta marque de couleur ici, et si tu te sens perdue envoie-moi un mp ♥️

Amuse-toi bien sur True Colors  Alwen ~ Dream and draw [terminé!] 548822 

• • • • •

Merci à Pantsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Alwen ~ Dream and draw [terminé!] Empty
message posté le dans Re: Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Alwen ~ Dream and draw [terminé!]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-