Partagez
Se voir pousser des ailes.

Invité Invité

Anonymous


Se voir pousser des ailes. Empty
message posté le Sam 2 Mar 2013 - 16:12 dans Se voir pousser des ailes.
• • • •
Se voir pousser des ailes


I- 1, 2, 3, j’étais comme toi.

Prénom: Emilie
Surnom : Colombe
Âge : 16 ans.
Origines : anglaises.
Arrivée : 2005.
Manie, habitude : ramasser des plumes blanches.
Marque : Deux ailes tatoués dans le dos.
Groupe : à remplir après l'intervention d'Astrid.



II- 4, 5, 6, je pourrais voler.

J’étais assis sur un banc avec mon ami quand je la vie passée, elle était grande avec de longues jambes fines et une taille de guêpe, mon ami me glissa à l’oreille « T’as vu on dirait un mannequin ! ». Et c’était vrai elle avait un beau visage, ovale tout blanc avec des pommettes hautes et légèrement rosée. Sa bouche ressemblait à un bouton de rose prêt à éclore. Elle avait de longs cils noirs qui entourait une magnifique pairs d’yeux bleus, un bleu si brillant, si lumineux et si profond que l’on avait l’impression de pouvoir si noyer. Ils étaient surmontés de longs et fins sourcils blonds. Ses longs cheveux blonds, lui descendait en douce vague jusqu’à la taille, flottant doucement dans le vent chaud de l'été et se détachait sur sa peau blanche qui donnait l’impression d’être de la soie. Elle avait l’aire fragile et elle ne devait pas dépassée les 16 ans et pourtant elle était magnifiquement belle et elle donnait l’envie de la protéger. Un garçon arriva en courant vers elle en criant « Lily !». Il avait l’air inquiet, elle l’embrassa en souriant comme si de rien n'était. C’était surement son petit ami. Il lui parlait à voix basse et elle souriait doucement. C’est là que mon ami me dit « Regarde ses yeux, on dirait une folle… ». Il avait raison son sourire était angélique et mystérieux mais ses yeux était grand ouvert et semblait complètement dément, la folie dansait dans les magnifiques yeux de la jeune fille. J’entendis une bribe de leur conversation, La jeune fille lui parlait doucement et disait «Tu as vu mes ailes, elles ne sont pas du tout froissée ce matin et les plumes sont bien blanches. Elles sont belles n’est-ce pas ? »

III- 7, 8, 9, je suis tombée et toi tu m'as abandonnée.

James marchait à côté d’Emilie, il la tenait doucement par la main. Il soupira et passa sa main dans ses cheveux brun, puis se tourna vers elle « Tu sais bien que tu dois rester chez toi ! Tu nous as fichu une peur bleu ! ». Elle se tourna vers lui et de sa jolie voix lui dit « Je voulais juste voir le ciel. ». James connaissait Lily depuis l’enfance, à l’époque elle semblait tout à fait normal, et il l’aimait déjà, pourtant parfois elle se couchait dans l’herbe et regardait les nuages et me disait « Un jour je volerais, tu voleras avec moi ? » et il avait répondu oui. Avec le temps il avait bien vu que sa santé mentale se détériorait. Dans les miroirs elle voyait des ailes blanches dans son dose et parfois elle pensait que sa peau blanche était recouverte de plumes. Il avait eu peur et c’était écarté d’elle. Cependant ils se retrouvèrent dans le même collège, puis dans le même lycée et il finit par sortir avec elle. Pendant tout ce temps elle s’enfonçait dans sa folie. Une fois les parents de Lily l’avait appelée parfaitement horrifiés il était accourue, elle était là entrain de repeindre sa chambre en bleu laissant des traces blanches sur les murs. Quand elle le vit elle les désigna et lui dit que c’était des nuages. Le parquet de sa chambre était recouvert de feuilles et de branches « Comme un nid » lui dit-elle en riant doucement. Il avait eu peur très peur, mais pas d’elle. Oh, non, plutôt pour elle il avait eu peur que l’envie lui prenne de « voler ». Pourtant cette année, alors qu’ils étaient en classe elle avait ouvert la fenêtre c’était approchée doucement de lui et avait dit doucement « Maintenant je crois que je peux voler ». Et avant qu’il est pu réagir elle avait sauté. Elle était restée longtemps à l’hôpital, puis on l’avait interné quelques temps dans un hôpital psychiatriques. Il l’avait vu une fois, elle avait l’air d’une véritable folle, maigre le visage décharné, et hurlant qu’elle était dans une cage, qu’elle voulait en sortir… Il n’était plus allé la voir après ça. En fin d’année elle était revenue à l’école, personne ne parlait de son accident pourtant les élèves s’écartait sur son chemin. Il l’avait vu pleurer, et avait essayé de la réconforter. Et aujourd’hui elle était partie de chez elle sans rien dire, les yeux rêveurs. Dès qu’il avait su il était parti à sa recherche et il l’avait retrouvée devant la porte d’un immense immeuble.

Lily se tourna doucement vers James, et lui demanda s’il voulait bien l’accompagnée en haut de l’immeuble. « Tu seras avec moi, je n’aurais rien à craindre. » Pourtant la jeune fille avait bien une idée derrière la tête, elle avait souffert, beaucoup souffert de son séjour à l’hôpital et elle savait qu’elle était folle… Maintenant la seule chose qu’elle voulait s’était être libre, ne plus souffrir. Elle persuada James de l’accompagner jusqu’à la terrasse en haut de l’immeuble. Là elle lui demanda s’il voulait revenir sur sa promesse, il la regarda sans comprendre puis ses yeux s’agrandir et il ouvrit la bouche comme pour dire quelque chose et la referma. Lily lui dit alors « Tu ne m’en empêcheras pas je le sais, tu m’aimais. Aujourd’hui c’est une charge pour toi, tu ne m’en empêcheras pas… ». « Seulement n’oublie pas que j’étais ta petite ‘’colombe’’ ». Elle se détourna et sauta elle battit des bras sentant le vent dans ses ailes, elle n’entendit pas les hurlements qui furent poussés, juste le doux chuchotement du vent, c’était la liberté, elle revivait doucement et se disait qu’elle n’avait jamais été folle, elle avait toujours été une colombe.

Elle sentit ses membres se disloquer et le sens couler et pourtant elle murmurait encore au vent « Epouse moi… ». Une voix mélodieuse résonna devant elle, une petite fille flottait dans les airs Colombe lui demanda « Pourquoi peux-tu voler et pas moi ? » la petite fille est blanche toute blanche, elle est peut-être une colombe elle aussi. La petite fille demanda alors de sa petite voix chantante :
« Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »
Colombe hoche vivement la tête et commence à pleurer murmurant en boucle « Ne me laisse pas toute seule, pas toute seule »

« Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
Elle va te peindre en ROUGE !
Rouge passion, rouge colère…
Elle va te peindre en ORANGE !
Orange, centre de l’univers…
Elle va te peindre en JAUNE !
Tu seras heureux à jamais…
Elle va te peindre en VERT !
Vert, la chance te guidera mais…
Elle va te peindre en BLEU !
Peur dans les plaines abyssales…
Elle va te peindre en VIOLET !
Tes souvenirs te feront mal…
Elle va te peindre en INDIGO !
Ta folie tu ne pourras que craindre…
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
« Pourquoi suis-je tomber ? »

IV- 1, 2, 3, je suis un oiseau et toi ?

Pseudo : Colombe
Comment avez-vous trouvé ce forum ? En surfant sur le net.
Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Non il est super !
Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Se voir pousser des ailes. Empty
message posté le Sam 2 Mar 2013 - 17:32 dans Re: Se voir pousser des ailes.
• • • •
« Un chat est un chat... Toi qui voudrait être ce que tu n'es pas, Astrid va te peindre en INDIGO ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Se voir pousser des ailes. Empty
message posté le Sam 2 Mar 2013 - 17:52 dans Re: Se voir pousser des ailes.
• • • •
Colombe avait les yeux fermés,ses bras, ses jambes lui faisait mal et des larmes lui coulait le longs des joues. elle avait été abandonnée, encore. pourtant une phrase résonnait dans sa tête :

« Un chat est un chat... Toi qui voudrais être ce que tu n'es pas, Astrid va te peindre en INDIGO ! »

La petite s'appelait Astrid, ce n'était pas un oiseau, elle non plus d'ailleurs. Pourtant une petite voix en elle lui disait que si... Elle ouvre les yeux, ses grands yeux bleu de folle, c'est beau, c'est colorer. Colombe se lève, des ruines s'élèvent à pertes de vues. Elle aperçoit au loin une montagne, une forêt, un lac et une ville. C’est beau, c’est neuf et peut-être, peut-être qu’ici, on voudra bien d’elle, on voudra bien d’un petite oiseau perdu ? Par terre elle voie une plume blanche, elle la ramasse et se la coince dans les cheveux. elle est un oiseau et personne ne peux l'en dissuader, c'est trop tard. Un sourire amer se dessine sur son visage.

Colombe commença à marcher doucement, elle était prête pour s'envoler dans cette nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Se voir pousser des ailes. Empty
message posté le Sam 2 Mar 2013 - 17:58 dans Re: Se voir pousser des ailes.
• • • •
Comme je te l'ai dit, j'aime l'histoire de Colombe, je laisse passer pour les fautes mais fais attention dans tes RP d'accord ? ^^

Validée INDIGO !

Amuse-toi bien ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Se voir pousser des ailes. Empty
message posté le dans Re: Se voir pousser des ailes.
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Se voir pousser des ailes.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-