Partagez
Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya

Invité Invité

Anonymous


Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya Empty
message posté le Mar 10 Juil 2012 - 19:15 dans Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
• • • •
I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.

[list]Prénom et/ou pseudo : Vidya
Âge : 17 ans
Origines : Japonaise.
Arrivée : 2011
Manie, habitude : Se faire mal
Groupe : Vert


II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.

    Vidya n'est pas son prénom. Mais elle aime entendre les deux ou trois syllabes rouler dans l'air, lui conférant une présence, une chose que les autres n'ont pas. Parce que "Vidya", au fond, a toujours été comme les autres. Vidya est banale. Son père est un petit employé dans une grosse entreprise et il fait beaucoup d'heures supplémentaires pour espérer un jour monter d'un échelon dans le graphique pyramidal de la vie. Sa mère est douce et effacée, femme au foyer, elle n'attend plus rien de la vie. Tout cela, comme dans des millions d'autres familles. Comme les autres, "Vidya" tente de se démarquer, de s'affirmer et de se faire aimer. Comme les autres, "Vidya" aimerait bien qu'on la regarde. Elle n'est ni plus belle, ni plus laide que les autres. Elle n'est pas grosse, sans être rachitique, elle a les cheveux d'un noir très courant, ses yeux ne sont pas d'une couleur frappante, son visage est fin, mais sans traits particuliers, elle attache ses cheveux comme tout le monde. Elle suinte la banalité, elle n'est rien, rien d'autre qu'une coquille vide. Elle le sait. Elle en souffre. Elle voudrait être magnifique, incroyable, surprenante, pétillante, mais elle ne l'est pas. "Vidya" n'est rien. "Vidya" s'appelle Sakura Satô. Satô est le nom le plus porté du Japon. Sakura est plus que banal. "Sakura Satô", c'est nul. Sakura ne sera plus jamais son prénom. Son prénom sera celui d'une indienne des films bollywood que regarde Yamasaki, la fille excentrique de la 3-2. Son prénom sera Vidya. Parce que Sakura, c'est nul. C'est plat. C'est banal. Comme elle. Alors, Sakura ne veut plus être banale. Sakura veut être Vidya. Parce que Vidya est belle et qu'elle est indépendante. Elle chasse les méchants de la montagne de ses parents. Les parents de Sakura n'ont pas de montagne. Ils ont une maison dans un lotissement gris. Et aucun méchant ne voudrait d'une petite maison comme il en existe partout dans le monde.



III- 7, 8, 9, sort vite de ton œuf.

    Au départ, non, depuis toujours, le monde est gris. Gris sale, de poussières accumulées, de sales apparences, de monotonie et de faux-semblants. Le monde a toujours été comme ça. Tu te plais à le croire. Pour ne pas regretter une autre époque, dorée, à laquelle tu ne veux pas penser. Une époque où le fait d'être comme tout le monde te convenait. Une époque dorée, où tout était si grand, si beau, si bizarre. Une époque où le monde et tes yeux étaient vierges, lumineux de l'excitation de la découverte. Tu te souviens des marches immenses de l'escalier qui semblaient te mener au Paradis. Tu te souviens des bras de ta mère qui sentaient bon la lavande et ceux de ton père, forts et à l'odeur musquée de tabac blond. Des rires dans le bac à sable et des après-midis chaleureux, passés à jouer sans relâche. Tu ne veux pas y penser, Vidya. Car c'était l'époque où tu étais Sakura et où tu étais heureuse. Simplement heureuse d'être une petite fille comme tant d'autres, normale et contente de l'être. Mais tu as grandi. Et tout est devenu compliqué. Tu étais une adolescente lambda, après tout. Essayant d'échapper à son cocon familial, sans pour autant oser partir pour de bon. Tiraillée entre son désir de rébellion et son confort matériel. Des amis pas vraiment proches, avec qui tu sortais pour t'intégrer. Pas de meilleur ami, pas de copain, tu vivais en dehors. La petite silencieuse du groupe, celle que personne ne remarque, c'était toi. Tu aspirais à mieux, à beaucoup plus, alors tu as commencé à te faire du mal. Pas par tristesse, non, juste pour qu'on te remarque, pour que des gens se pressent autour de toi et te regardent. Tu cachais à peine tes blessures, tes pansements, mais personne n'a rien vu. Ils ne te voyaient déjà plus, à l'époque. Tu étais personne. Ce n'est pas Vidya que tu aurais dû t’appeler. C'est Nobody. Alors tu as continué à te faire mal, parce que tu avais pris goût, finalement, tu aimais cette souffrance contrôlée qui comblait ton vide dans le ventre et dans la tête. Tu t'es fait mal, vraiment mal, en avançant à petit pas timides, mais sans jamais reculer. Et un jour, tu t'es cassée. Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. Tu t'es réveillée à l'hôpital, avec tes parents qui attendaient derrière la porte, et ils ne t'ont pas vue. Ils ont vu une enfant dans un lit, ils ont vu un devoir, une obligation. Mais toi, non. Ça faisait longtemps que tu avais disparue, Vidya. Alors, la nuit venue, tu es montée sur le toit gris de l'hôpital, tu as soupiré d'ennui, et puis tu t'es jetée en l'air comme on abandonne une partie de cartes.

    Tu t'attends à la chute, aux regrets, et puis, à la douleur brève.

    Mais rien de tout cela ne t'arrive. Tu ouvres les yeux (les avais-tu fermés ?) dans le noir total, avec juste une gamine en fauteuil roulant à ta hauteur. Tu la regardes sans comprendre. Tu sens que quelque chose va arriver, que quelque chose va changer ta vie toute grise en une vie incroyable, et que c'est la petite fille menue qui va te le donner. Elle te sourit, tranquillement, et prononce ces mots qui décideront de ton avenir.

    « Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Astrid, ça doit être son vrai nom. Astrid, c'est joli, c'est étranger ? Astrid c'est original, et une petite fille dans un fauteuil, c'est original aussi. Tu l'envies, encore une qui a ce que tu n'auras jamais. Une vie passionnante, sans doute. Tu veux partager sa vie, tu veux avoir la même vie qu'elle. Tu entends à peine les crayons qui tombent et la petite voix fluette qui égrène ...

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

    Tu n'es pas une couleur ...

    « Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère… »

    Tu es grise ...

    « Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers… »

    Tu es pâle ...

    « Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais… »

    Tu n'es rien ... Mais peut-être ...

    « Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais… »

    Peut-être Astrid peut te colorier ...

    « Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales… »

    Peut-être que tu peux avoir la vie de tes rêves, en allant avec cette enfant ...

    « Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal… »

    Alors tu te relèves et ...

    « Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourr-- »

    Tu cries.
    « Peint moi en ce que tu veux ! Je veux jouer avec toi ! »




(j'ai l'impression que c'est vraiment court ... Je vais essayer d'étoffer un peu le tout, promis !)

IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?

    Pseudo : Fabulous Llama, pour vous servir !
    Comment avez-vous trouvé ce forum ? En farfouillant des les partenaires de différents forums ...
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Aucun ! Ce forum est vraiment sympathique, autant au niveau de l'intrigue et du contexte, du design ou de l'idée originale. Assez de membres pour le maintenir à flot, des events ...
    Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya Empty
message posté le Mer 11 Juil 2012 - 19:54 dans Re: Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
• • • •
    « Toi, petite couleur grise en quête de quelque chose pour colorer sa vie, Astrid a décidé de te peindre en VERT ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya Empty
message posté le Sam 21 Juil 2012 - 12:44 dans Re: Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
• • • •
Vidya sait reconnaitre les couleurs. Rouge, bleu, vert, jaune, orange, noir, blanc, rose, violet ... C'est quelque chose qu'elle a appris a l'ecole. Mais pour elle, le monde est gris. Le monde ne possede pas de ces belles teintes petillantes que louent les poetes et les peintres. Les differentes couleurs ne lui aparaissent que sous le voile gris sale de l'ennui. Le monde a toujours ete comme ca, c'est sa realite.

Mais lorsqu'elle ouvre les yeux, le monde est peint. Ce doit etre une peinture, avec toute cette lumiere qui jaillit de partout, ce doit etre un faux monde. Le monde est gris. Le monde n'est pas beau comme ca, il ne chatoie pas de mille teintes entrelacees, il ne brille pas comme un joyau pur. Est-ce un reve ? Est-ce une illusion, un mirage ? La voix douce de la petite fille aux crayons retentit dans son esprit comme un echo.

"C'est mon reve. C'est le tien, aussi, si tu veux. Tu peux rester pour jouer avec moi."

Elle se redresse lentement, comme en transe. C'est la petite fille qui a peint ce monde-la, alors. Quel beau reve, quel incroyable mirage ! Comme tout est si beau et brillant ! Comme tout parait si reel ! Elle avance de quelques pas a travers les ruines, et sourit. Ce sera son monde. Ce sera son reve a elle aussi. Ce monde, ce merveilleux endroit, ce sera le sien. Elle pourra colorier sa vie, et devenir ce qu'elle a toujours voulu etre.

Aucun miroir ne lui revele le point vert emeraude qui orne a present sa nuque.

[est-ce assez ? Comme je suis sur clavier QWERTY, je ne peux pas mettre les accents >.< Si tu veux, edite pour les ajouter. Sinon, je le ferais en rentrant en France o/]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya Empty
message posté le Sam 21 Juil 2012 - 13:58 dans Re: Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
• • • •
Graouh, j'aime ta fiche *w* Et pour les accents, c'est pas grave u_u Si tu tiens vraiment à les ajouter, je t'en prie, mais ce n'est pas le plus important x)

Fiche validée VERT ! Amuse-toi bien dans le rêve d'Astrid ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya Empty
message posté le dans Re: Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Par ennui, par solitude, un peu, par envie de reconnaissance. Tout connement. — Vidya
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-