Partagez | .
Et Yuma arriva.

Yuma Age : 20
Humeur : Bueno o/.

avatar


message posté le Dim 9 Sep 2012 - 19:06 dans Et Yuma arriva.
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.

    Prénom et/ou pseudo : Yuma
    Âge : 16 ans
    Origines : Hollandaise
    Arrivée : 1980
    Manie, habitude : Elle remonte ses cheveux en arrière pour ne pas les avoir dans la figure, « mmhbr » les cheveux c’est pas bon !
    Marque : Épaule droite - Triangle vide
    Groupe : à remplir après l'intervention d'Astrid.



II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.

    Yuma est le type parfait de personne que l’on trouve en Hollande, des jeunes filles belles comme un cœur, avec de beaux yeux bleus et une chevelure blonde resplendissante, dorée comme la paille. Oui, elle est presque comme ces jeunes filles que l’on trouve dans son pays, à une exception près, elle , elle a, un œil gris et un œil bleu. Sa mère s’était longtemps posé des questions sur cela, certains disant que c’était une malédiction qui la prenait et qu’elle n’en sortirait pas vivante. Mais elle avait laissée courir la rumeur, fausse à son goût. Elle est de taille moyenne comme la plupart des jeunes filles de sa classe. Yuma est mince dirait-on, ni trop grosse ni trop maigre, pile comme certaines personnes rêvent être ! Elle a des lèvres pulpeuses et rosée, parfait pour toutes les bouches qu’elle a croquer et croquera. Oui, Yuma est une femme à hommes enchaînant conquêtes et aventures, plus tumultueuses les unes que les autres. Ne se sentant bien qu’en étant aimé et ovationné par tous et toutes, ce qui amène un léger petit côté égocentrique en elle, qui peut en agacer certains. Elle est plutôt d’une nature sage et posée, pratiquant depuis son plus jeune âge : le yoga. Chez elle c’était comme une seconde religion, tous les matins à 7h pétante, avant d’aller à l’école pour certains et au boulot pour d’autres, la séance de yoga était essentiel. C’est comme cela qu’elle a appris à contrôler son esprit et son corps, et à évacuer les ondes négatives ce qui lui sert beaucoup comme pour ne pas baffer tous les crétins qui l’entourent. Yuma est assez irresponsable, ne lui demander pas de garder vos enfants ou de promener votre chien, elle leurs feraient faire n’importe quoi. Faire fumer des enfants de 6 ans ? Elle en est capable. Laisser votre chien vagabonder tout seul dans Central Park ? Elle en est aussi capable.
    Mais dans l’ensemble Yuma est une fille adorable, vous direz ses amis et sa famille. Mais ne vous méprenez pas chacun à ses défauts et ses qualités. Yuma une sorcière maléfique ou bien un ange venu du ciel ?



III- 7, 8, 9, sort vite de ton œuf.

    Yuma est née un beau jour du printemps, à la lever du soleil. Toute sa famille était au rendez-vous pour ce jour miraculeux ! Enfin un enfant chez la famille Vroonen, tout ce petit village, où résidaient les Vroonen, n’attendait que cette douce naissance. Et voilà qu’une petite tête blonde émerger au grand jour. Que de joie, que rires, que de pleurs ! Tel est ce que engendrer la naissance de cette petite.
    Sa famille au petit soin de cet enfant, ils s’en occuper comme la prunelle de leurs yeux . Chouchouter et cajoler toute son enfance, un peu trop peut-être au goût des autres. Issue d’une famille riche, elle a toujours vécu dans le luxe et la grandeur.
    Ce n’est, sans doute, qu’à partir de 4 ans que Yuma connu le monde qui l’entourait, ses parents auparavant ne la laisser jamais sortir hors de la demeure familiale, car au combien dangereux, d’après eux. Cloitrer chez elle, donc, elle n’avait aucuns amis, et ne fréquentait personne, hormis sa famille et les domestiques de la maison.
    A la petite école, elle rencontra, celui avec qui elle passera, sans doute le plus clair de son temps, Paul.
    Sa mère avait déposée Yuma à l’école puis l’avait laissée avec la maîtresse, car elle avait bien d’autres choses à faire. A la récréation, elle était assise, seule, sur un banc, quand un petit garçon l’air joyeux arriva vers elle :
    « Dis, tu t’appelles comment ? » A cet instant là il lui souriait de toute ses dents.
    « Yuma..et toi ? Paul, non ?
    -Oui ! »
    Une petite fille venait de s’approcher de eux deux.
    « Moi, c’est Miranda. Bonjour ! »
    Et après cette rencontre Yuma ne les quitta plus. Cela faisait maintenant 6 ans qu’elle les connaissait et passait le plus clair de son temps entre travailler, faire du yoga, et jouer avec eux.
    Une journée, ils s’étaient donné rendez-vous, dans le champ à côté de la maison de Miranda. Paul était toujours en avance, il attendait depuis plus de une demi-heure quand Yuma arriva. Mais Miranda ne tarda pas, elle était juste de corvée de vaisselle, ce jour-ci.
    « Bon, les filles, j’ai une idée » déclara solennellement Paul.
    « J’ai peur » disait Miranda en rigolant.
    « Je propose qu’on fasse un pacte d’amitié, qu’on s’entaille la main et puis on se serre les mains.
    -Tu es dingue, Paul. Allez file ton canif ! »
    Et ils s’entaillèrent un à un la main. Ils se l’étaient juré, ils seraient amis pour toujours.
    4 années plus tard, des tonnes de choses s’étaient passées. Miranda avait changé de ville, Paul restait lui par contre toujours auprès de Yuma, comme pour la protéger. Yuma, elle, avait enchainé les conquêtes ce qui rendait Paul particulièrement jaloux, mais ça Yuma s’en fichait royalement . Au collège, Yuma était la plus populaire, la plus adorée de tous, et elle ne disait pas non. Elle s’était fait pleins de nouveaux amis, tous aussi « cool » les uns que les autres et habillée avec les fringues les plus à la mode, bien entendu.
    Un jour, Paul qu’elle ne fréquentait plus beaucoup dorénavant, l’interpela dans les couloirs :
    « Dis, tu n’as pas oubliée ce que tu avais dit, il y a 4 ans de cela, près de la maison de Miranda, tu l’as oubliée ça, hein ? J’en suis sûr. Ce n’est pas parce que Miranda est partie que tout cela ne compte plus. Moi, Miranda je lui parle, je lui écris. Et toi ? Rien, c’comme si on n’avait jamais existé, ne nous oublie pas ! »
    Elle l’avait ignorée et avait continué son chemin comme si de rien n’était en disant à ses amis que ce n’était qu’un simple fou qui l’aimait, sans doute.
    Cela faisait 2 ans qu’elle ne l’avait pas vu, ni lui, ni Miranda. Un beau soir en rentrant chez elle, un petit mot était à son nom. C’était Paul, elle le savait au fond d’elle. Elle l’ouvrit avec précaution et en sortis un petit papier ou y était griffonné ceci :
    « Si tu cherches à me retrouver, je suis partis. Loin. Avec Miranda. Nous sommes à New York, dans le Bronx »
    Elle s’était empressée de faire son sac et d’y mettre le strict nécessaire, et pris le premier avion en direction de New York.
    Elle les chercha sans répit pendant 2 mois, mais rien à faire, elle ne les trouver décidément pas. Yuma scander leurs noms à chaque coin de rue, demander à chaque personne si elle les connaissait. Mais non, jamais de réponses positives, ou alors que de vagues réponses tels que : « Oui, j’en connais qui s’appellent comme ça. Je les ai vu y’a 3 mois » Mais aucune piste n’aboutissait vers eux. Elle était désespérée, à bout de force. Ce soir-là, en plein hiver, elle s’assit au bout d’un rue et dormit longtemps, affreusement longtemps. Mais quand elle se réveilla elle n’était pas dans une rue crasseuse du Bronx. Non, en face d’elle une petite fille en fauteuil roulant s’approcha. A peine elle eût le temps de prononcer un son qu’elle parla.

    « Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Pour être perdue, elle l’était. Il y a peine 24 heures elle était dans les rues insalubres de Bronx à chercher désespérément Paul et Miranda. La façon dont elle prononcer ça était adorable, elle lui aurait fait confiance dans n’importe quelle situation.

    « Oui, je suis seule affreusement seule. Et je n’ai rien d’autre à faire dorénavant que de jouer. Alors jouons »

    Yuma la regarda dans les yeux et la petite fille lâcha ses crayons de couleurs. Elle s’apprêtait à les lui récupérer, quand elle se mit à chanter.

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre.
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »»

    Elle se sentit envouter par la mélodie, ce qui lui rappela, ses amis, sa famille, son chez-soi. Qu’elle avait quitté sans rien dire. Tout cela lui manquait mais c’était trop tard, bien trop tard.



IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?

    Pseudo : Yuma
    Comment avez-vous trouvé ce forum ? Partenaires
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Il est très joulie comme cela
    Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥️]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Lun 10 Sep 2012 - 20:06 dans Re: Et Yuma arriva.
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« Toi qui oublie les autres pour ne plus penser qu'à toi, toi qui voudrait pourtant retrouver ce passé chéri, Astrid va te donner une autre chance, elle va te peindre en ORANGE ! »
Revenir en haut Aller en bas

Yuma Age : 20
Humeur : Bueno o/.

avatar


message posté le Mer 12 Sep 2012 - 15:35 dans Re: Et Yuma arriva.
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« Toi qui oublie les autres pour ne plus penser qu'à toi, toi qui voudrait pourtant retrouver ce passé chéri, Astrid va te donner une autre chance, elle va te peindre en ORANGE !"

Que signifiaient toutes ces couleurs ? L'avait-on classé ? Ranger dans une case ? Devait-elle suivre un destin particulier ? Cette petite fille avait-elle tout de suite deviné qu’elle allait la classer chez les oranges ou avait-elle simplement lancé un dé et le hasard en avait décidé ainsi ? Pourquoi c’était-elle retrouvée, là ? Certes, Astrid lui avait dit, mais ce ne pouvait pas être vrai, on l’aurait su, si des gens disparaissaient comme ça. Peut-être qu’au fond, si on ne s’en apercevait pas, c’est que ces personnes étaient dans un tel état d’isolement sans personne autour, que leur disparition n’aurait choqué personne. Mais bon, cela intriguait fortement Yuma, ce n’est pas tous les jours que l’on est recueilli, on ne sait où, par une petite fille en fauteuil roulant qui vous dit que VOTRE couleur est le orange. Devait-elle s’en réjouir ? Sans doute, elle n’aurait jamais à revoir ce monde minable dans lequel elle se sentait délaissé, vers la triste fin, auparavant. De toute façon se dit-elle, il ne me mérite pas. A jamais, bandes de personnes qui resteront ignorantes toutes leur minable vie pour cause il ne m’avait jamais connu. Yuma essayait de se réconforter avec ses paroles, même si cela était faux, elle le croyait au plus profond de son être. Maintenant, elle était gonflée à bloc, tout, dans sa tête s’était remis en place, et tant mieux se disait-elle. Les oranges, les oranges, les meilleurs bien sûr, évidement sinon pourquoi était-elle là ? Elle regarda Astrid droit dans les yeux.

« Merci ! »

Et partit avec pleins d’enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Mer 12 Sep 2012 - 19:21 dans Re: Et Yuma arriva.
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Tududu, c'est boooon =D J'espère que la petit hollandaise trouvera vite ses marques (et martyrisera les autres couleurs//VLAM !!) Bref, amuse-toi bien xD

Validée ORANGE !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Et Yuma arriva.
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Et Yuma arriva.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Marchand Ambulant]
» Et le malheur arriva sur Seikan... (Libre)
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Arriva au bal seul
» Une nouvelle vie [Pv Nish'ta et Driga]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Fiches validées :: {Orange}-