Partagez
Caïn le maudit

Invité Invité

Anonymous


Caïn le maudit Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 10:36 dans Caïn le maudit
• • • •


Présentation de "Caïn"
"Tu n'es pas maudit, mon fils..."


I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.


Prénom et/ou pseudo : Caïn

Âge : 11 ans

Origines : Autrichien

Arrivée : 1944

Manie, habitude : C'est un personnage anxieux, alors il a beaucoup de TICs

Marque : Un sablier finement dessiné vers le milieu du dos à droite

Groupe : Bleu




II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.

Des cheveux noirs de jais en bataille, ondulant souplement jusqu'à sa nuque, masque son visage juvénile et surtout son regard trop doré. On pourrait dire que ses yeux sont juste marrons un peu clairs, mais même pas, tellement ils étincellent d'or. Ne serait-ce donc pas un signe d'un quelconque maléfice? En tout cas, on ne peut pas dire qu'il est porté par la chance. Déjà trop petit pour son âge, le gamin est mince, maigrichon presque, bien qu'il n'ait pas non plus la peau sur les os, mais on peut déjà se rendre compte que ses poignets sont très fins, et il a perdu ses allures de poupons fort jeune. Et oui, on dit que le temps laisse ses marques sur le corps, le petit Caïn, malgré son âge et son regard empreint d'innocence, a déjà vécu les pires choses...
Portant des vêtements trop grand pour lui en général, il n'a pas d'habitudes vestimentaires à proprement parler, remerciant déjà la vie pour ce qu'elle lui offre. Il possède un unique bijou, seule richesse qu'il possède, un anneau passé dans son oreille percée gauche, tel une boucle, avec une armoirie dont il ne connait pas la signification.

Dans son regard, on peut apercevoir de l'innocence, encore bien enfantine. Bien que portant le nom de Caïn, il est réellement innocent, mais c'est comme si ses frêles épaules portaient tous les malheurs du monde. Véritable pleurnichard, il pleure, certes pour peu de choses, parfois la Mort d'une petite souris, mangée par le chat, pleurant ce que les gens ne pleureraient pas en temps normal. Pourtant, il pourra rester indifférent pour d'autres choses plus graves, laissant aux autres le soin de le faire. Ainsi va la vie, il l'accepte comme une fatalité.
Les raisons pour lesquelles il pleure plus facilement pour une souris plutôt qu'un homme, viendraient du fait qu'il soit, non pas asocial, mais il est très craintif. Timide à en trembler, il ne fait pas facilement confiance aux autres, autant qu'il n'a pas confiance en lui. Pourtant, il se reposera assez facilement sur la première main qu'on lui tend, du moment qu'il l'attrape. Il suffit de trouver les mots justes pour lui parler. En revanche lui-même a du mal à parler, se contentant de la politesse exigée, par peur d'être réprimandé derrière.
Par ce fait, il est très anxieux. Il possède plusieurs phobies, et est un pleutre de manière général. La communication est parfois difficile avec ce genre de personnes. En revanche, il n'est pas égoïste. Il partagera sans problème, même si c'est d'une manière fort maladroite.
Vivant dans une époque difficile, il n'est pas un enfant à part dans ces conditions, il ne joue pas, en revanche, il s'émerveillera du monde qui l'entoure. Certes il n'a pas de jouet, mais il peut s'imaginer un monde rien qu'à lui, invitant seulement ceux qui le veulent. Les adultes ont une tendance à rejeter l'imaginaire, aussi, il se retrouve souvent seul, les autres enfants suivant les convictions des adultes...





III- 7, 8, 9, sors vite de ton œuf.

La période entre deux-guerres fut une période de reconstruction, bien que le moral soit sombre, les enfants naissaient à profusion, pour repeupler le monde suite aux multiples morts. Mais les conditions n'y étaient pas des meilleurs pour accoucher, beaucoup de femmes en mourraient, abandonnant les petits dans les orphelinat, quand ils résistaient.
Ce ne fut pas le cas pour Caïn. Un premier cri, après des heures de travail, un soulagement pour la mère et le père. Mais qu'en fut-il lorsque le marmot ouvrit ses yeux, annonciateurs de malheur dans la religion de ses parents? Et oui, il était né juif... Ce regard doré, bien qu'innocent et souriant, fut la crainte de ses parents. Pourtant, l'enfant était le fruit des amours de ces deux êtres qu'étaient ses géniteurs. Mais ce jour-là, il pleuvait et tout fut détruit...

Il fut nommé Caïn, premier assassin de l'humanité, son père considérait-il que l'enfant avait arraché le coeur de sa mère en sortant de son ventre? En tout cas, ce brave homme ne s'en remit pas, ce regard le dégoutait. Sa mère désespérait de voir son fils rejeté, même s'il avait été marqué, elle l'aimait! Le père en fut jaloux, et la boisson fut son seul réconfort. La suite est des plus attendues, il devint violent, aussi bien avec sa femme que son fils. Et ils endurèrent cela...

Puis les rafles commencèrent... L'enfant, alors âgé de 6 ans, vivait chaque jour entre la peur de se faire frapper par son père et l'humiliation que ses camarades lui faisaient endurer, parce qu'il était juif. Puis un jour, on vint frapper à la porte... Des ordres furent donnés, on prévoyait de les emmener quelque part. Le père refusa de leur ouvrir, ordonnant à la mère de s'enfuir avec Caïn. Ce fut son dernier geste de bonté, après toutes ces années de violence et de larmes. Son sacrifice ne fut pas vain. La femme et son fils s'enfuirent, dans les rues, connaissant quelques passages et traversèrent la frontière Suisse pour être un peu en sécurité. Elle fut cachée par des fermiers, elle et Caïn, et ils réussirent à survivre quelques années ainsi, se cachant lorsque des troupes venaient à faire du zèle au-delà des frontières. Ils gagnaient leur pain en travaillant à la ferme, aidant leurs bienfaiteurs dans leur travaux. Mais les rations étaient limitées, et elle sacrifiait ses portions pour nourrir son fils, lui donner un espoir de survie. Le gamin bien trop naïf ne se rendait pas compte de la gravité des choses, pas encore...
Puis un matin, la mère ne se réveilla pas...

Quelques années passèrent, Caïn était resté dans cette ferme suisse, se faisant passer pour le fils des habitants, car ils le considéraient désormais comme leur fils, malgré son appartenance à une ethnie qui était désormais chassée. Il n'écoulait pas de jours malheureux ici-bas, mais chaque semaine arrivait de nouveaux expatriés dans cette ferme à la frontière. La famille bienveillante les aidaient à repartir vers des lieux plus sereins, alors qu'ils étaient poursuivis...

Puis il y eut les balles perdues, alors que Caïn travaillait aux champs. Puis le noir...

Il flottait, dans le vide, chutant lentement jusqu'à atterrir dans un rayon de lumière... Un crissement de roues s'approchait de lui. Il recula d'un pas, plissant les yeux pour voir... Une petite fille en fauteuil roulant. Une voix s'éleva...

« Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »
Restant silencieux, il sourit timidement, ses joues légèrement empourprées, il ne comprenait pas tout, mais l'invitation était tentante.
« O-oui, je veux bien jouer avec toi... »
La fillette laissa tomber petit à petit des crayons de couleur en chantonnant:
« Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
Elle va te peindre en ROUGE !
Rouge passion, rouge colère…
Elle va te peindre en ORANGE !
Orange, centre de l’univers…
Elle va te peindre en JAUNE !
Tu seras heureux à jamais…
Elle va te peindre en VERT !
Vert, la chance te guidera mais…
Elle va te peindre en BLEU !
Peur dans les plaines abyssales…
Elle va te peindre en VIOLET !
Tes souvenirs te feront mal…
Elle va te peindre en INDIGO !
Ta folie tu ne pourras que craindre…
De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

Il s'était mis à dodeliner de la tête en suivant la mélodie, fredonnant timidement. C'était amusant, plein de couleurs! Il avait fermé les yeux pour imaginer un arc-en-ciel dans sa tête, pour une couleur apparut...




IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?


Pseudo : Caïn

Comment avez-vous trouvé ce forum ? Par un partenariat

Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Nope

Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥]




Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Caïn le maudit Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 13:26 dans Re: Caïn le maudit
• • • •
« Toi qui te laisse entraîner par le torrent, qui tremble de peur en attendant la prochaine misère qui te tombera dessus, Astrid va te peindre en BLEU ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Caïn le maudit Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 13:47 dans Re: Caïn le maudit
• • • •
Un crayon resta dans sa main, tandis que les autres rebondissaient, faisant un tintement à chaque rebond qui résonnait à ses oreilles. Il rouvrit les paupières et entendit l'incantation:

« Toi qui te laisse entraîner par le torrent, qui tremble de peur en attendant la prochaine misère qui te tombera dessus, Astrid va te peindre en BLEU ! »

Le gamin sentit une brulure dans son dos, qu'il tâta de sa main sous son pull. La fillette disparut et le décor changea, offrant une vue sur des ruines aux multiples couleurs de l'arc-en-ciel. Il s'émerveilla de ce spectacle, et sourit en sentant l'air frais, après avoir été dans cette salle qui lui avait sembler oppressante. Il avait une envie irrésistible de jouer dans ce monde, à profiter de ce qu'il lui offrait...
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Caïn le maudit Empty
message posté le Mer 23 Jan 2013 - 14:14 dans Re: Caïn le maudit
• • • •
Bienvenue sur True Colors Caïn ♥ J'ai bien aimé ta fiche, je ne trouve rien à redire alors voilà :

Fiche validée BLEU !

Je te souhaite de passer de bons moments parmi nous, amuse-toi bien x)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Caïn le maudit Empty
message posté le dans Re: Caïn le maudit
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Caïn le maudit
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-