Partagez
Suis-je bénis ou bien maudite ?

Invité Invité

Anonymous


Suis-je bénis ou bien maudite ? Empty
message posté le Ven 24 Aoû 2012 - 23:50 dans Suis-je bénis ou bien maudite ?
• • • •


I- 1, 2, 3. Viens donc avec moi.







Prénom et/ou pseudo : Aya
Âge : 17 ans
Origines : Américaine, Boston Sud
Arrivée : 2002
Manie, habitude : Elle aime jouer avec ses cheveux et les enrouler autours de son index droit.
Groupe : Indigo














Aya a un teint pâle et répugne souvent les personnes autours d'elle. Née le jour le plus froid au monde les gens se moquent souvent d'elle en lui disant que ses cheveux ont gelé. Elle a l'apparence, et la présence d'un fantôme, personne ne la remarque. Abandonnée depuis son plus jeune âge, elle n'a connu que son père schizophrénique. Malgré sa solitude ses yeux sont deux perles qui ont tantôt la couleur des cieux ou bien d'un profond océan. Elle se perd souvent dans son petit monde. Isolée dans sa bulle Aya est perspicace est intelligente mais ce qui la rend plus unique que les autres est son cœur d'or. Remplie d'empathie, une seule envie l'habite : aider les autres. Bien qu'elle ne laisse personne entrer dans sa vie personnelle. Aya ne fait qu'un mètre soixante cinq et cinquante deux kilos, plutôt frêle pour son âge elle n'a pu suivre une scolarité comme tout autre personne normal dans la société d'aujourd'hui; elle passe donc son temps à admirer la nature et rêver d'un monde plus beau. Rêveuse, ironiquement elle a aussi les pieds sur terre ce qui l'empêche de s'épanouir; pour elle, sa naissance n'était qu'une malédiction de Dieu, une sentence qui se serait abattue sur elle à cause d'un pêcher de sa vie antérieure. Aya cherche désespérément son but dans la vie. Une raison de se battre. Et, se sentant perdue, impuissante face à ce monde qui l'entoure, elle rejette les fautes sur le tout puissant. Sa haine est énorme. Aya ne souhaite qu'une chose : Trouver un second souffle.















Mensonges, mensonges, je ne peux supporter tes regards remplis d'amertume; de ton âme blanc immaculée comme les premiers flocons de Décembre. De tes maux regorgeant d'une douleur paralysante le moindre fait et geste que tu t’apprêtes à accomplir. De chaque respiration que tu émets qui te donne l'impression que Dieu lui même a déposé une malédiction sur le cours de ta vie. Tu es figée entre ses regards sombres qui voient en toi comme un livre ouvert et la mélancolie de ton enfance. C'est dans ces moments là que les démons du passé resurgissent, agonisant ton esprit, dévorant tes pensées. Tu ne savais plus où aller mais il a tendu sa main vers toi, vers tes yeux écarlates; plongeant dans ton regard, nageant dans cet océan coloré il t'a apporté le monde sur un plateau d'argent. Son monde. Votre monde, qui était si imparfait aux yeux de la société, mais si parfait pour deux amants perdus à l'abandon. Pourquoi est ce que la vie s’acharne - t - elle sur les gens biens; tu ne savais pas que le ciel te guettait et te défavorisait. Au loin tu as su te retrouver dans ses bras tu as su aimer. Il est temps de te réveiller, la vie est belle mais elle ne t'a pas laissé la moindre chance. Battue à plate couture, tu traines sur les chemins sombres et épineux, ma belle tu ne pourras plus sortir du cercle vicieux dont lequel tu es prise au piège. Le monde n'a plus aucun sens dans tes yeux ternes, tu te plait dans l'immensité de ta solitude et pourtant,

je te vois, je t'entends et chaque crie que tu essaies d'étouffer résonne en moi comme un écho sans fin.

Doux reflet, ne fait pas de ses souvenirs ta hantise, je t'en supplie libère moi.

~

Ce matin là, j'ai su que en moi quelque chose était brisée; pourtant le monde est remplis de choses brisées, promesses brisées, amours brisés, vies brisées. Je savais que je devais aller de l'avant, oubliant l'amour inconditionnel que je n'ai jamais eu de ma mère, la schizophrénie de mon père ou bien la douleur de l'avoir perdu. Je ne pourrais plus jamais sentir la palme de sa main sur mon visage ou bien l'entendre dire à quel point il aimait mes cheveux argentés que tout le monde détestait. Je ne pourrais plus jamais lui dire à quel point je le haïe, à quel point il m'a rendu misérable, à quel point j'aurais voulu mourir à chaque fois qu'il me menottait au mur. C'était un homme détestable et pourtant ses yeux étaient remplis d'amour à mon égard. Chaque faits et gestes qu'ils fut étaient lent et aimants; il prenait soin de me nettoyer en scrutant chaque partie de mon corps. Il aimait laver mes longs cheveux avec un parfum à lavande en m'embrassant tendrement le front. Je ne saurais - je dire si je n'étais devenue folle à cause de mon enfermement dans une pièce sombre d’à peine 10m² ou bien aurais - je juste pris pitié envers cet homme dont le nom m'était inconnu.

Ce matin là, était la première fois que j'ai pu voir la lumière du jour depuis deux ans. Les doux rayons de soleils étrangement purifiaient ma peau et je me sentais revivre. Il était devenu mon second souffle et pourtant j'aurais du le détester pour m'avoir volé ma liberté, pour avoir détruit ma vie si monotone et désespérante. Je suis tombée amoureuse de mon kidnappeur et de sa détresse. Sa solitude et son univers m'a émue et, il en est mort. Il est mort devant moi; mort de culpabilité, de son action odieux, il s'est laissé mourir pour se faire pardonner après m'avoir égoïstement garder sous son emprise pendant deux longues années.

Peut être que cette rencontre était une punition de Dieu pour m'aider à m’apitoyer encore plus sur mon sort, pour moi c'était une bénédiction car c'est la première fois que l'on m'aimait d'un amour si tendre.Je savais qu'il était comme moi, il était juste seule et désespéré. C'est la première fois de ma vie que je veux vivre pour quelqu'un d'autre.

Soudainement je m’aperçois que la lumière du soleil est devenu plus brillante, m'aveuglant, je me retrouve devant une petite fille qui commence a chanter

« Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
Elle va te peindre en ROUGE !
Rouge passion, rouge colère…
Elle va te peindre en ORANGE !
Orange, centre de l’univers…
Elle va te peindre en JAUNE !
Tu seras heureux à jamais…
Elle va te peindre en VERT !
Vert, la chance te guidera mais…
Elle va te peindre en BLEU !
Peur dans les plaines abyssales…
Elle va te peindre en VIOLET !
Tes souvenirs te feront mal…
Elle va te peindre en INDIGO !
Ta folie tu ne pourras que craindre…
De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »












IV- 1, 2, 3. Qui est derrière toi ?







Pseudo : Aya/Lala
Comment avez-vous trouvé ce forum ? Une amie.
Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Je le trouve bien comme il est.
Avez-vous des remarques à faire ? La clef de l'énigme se trouve sous tes yeux. [code validé ♥]








Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Suis-je bénis ou bien maudite ? Empty
message posté le Dim 26 Aoû 2012 - 11:53 dans Re: Suis-je bénis ou bien maudite ?
• • • •
« Toi qui pensait voir le monde tel qu'il était tout en l'imaginant comme il n'était pas, et qui à présent ne sait plus ce que tu veux, si tu aimes ou si tu hais, Astrid va te peindre en INDIGO ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Suis-je bénis ou bien maudite ? Empty
message posté le Dim 26 Aoû 2012 - 17:12 dans Re: Suis-je bénis ou bien maudite ?
• • • •





Ah... mon bien aimé, serais-tu revenu d'entre les morts pour m'arracher de cette fatalité ? Ne me laisse pas derrière dans ce monde répugnant et emplie de désillusions malsaines. Souille moi de ton sang et de ta chaire ne m'abandonne pas avec ton cadavre couvert de remords. Je ne suis qu'un pantin sous l'emprise de mon destin, de cette machination qui ne fait que s'abattre sur moi comme une malédiction. Le monde n'est pas juste. Serre moi tendrement... Tue moi doucement... pour enfin me détruire si tristement.

~

Mes yeux azurés s'ouvrirent brusquement au murmure lointain d'une petite fille au regard amusé. « Toi qui pensait voir le monde tel qu'il était tout en l'imaginant comme il n'était pas, et qui à présent ne sait plus ce que tu veux, si tu aimes ou si tu hais, Astrid va te peindre en INDIGO ! » Des larmes salées remplies de mélancolie coulèrent pitoyablement sur mon visage. C'est à ce moment précis que je réalisai que je n'appartenais plus au monde auquel je détestais tant, suis-je en enfer ? Mon souhait de le revoir à nouveau aurais - t - il était exaucé ?
Ah ah ah, j'ai beau perdre tout ce qui est chers à mes yeux je fais encore preuve de naïveté. Quelle douce ironie Astrid, m'aurais-tu sauver à ton tour de ces souvenirs éphémères et m'aurais épargné en m'amenant dans ton beau monde?
Je ne laisserai plus mes abîmes me contrôler, je ne laisserai plus personne me blesser, je n'ai peut être plus rien, je n'ai peut être plus d'amour à partager ou de haine à propager mais, je renaitrai de mes cendres; de mes couleurs, je commencerai avec ton univers Astrid, je deviendrai Indigo.








Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Suis-je bénis ou bien maudite ? Empty
message posté le Dim 26 Aoû 2012 - 20:53 dans Re: Suis-je bénis ou bien maudite ?
• • • •
Parfait parfait, j'espère que notre petite indigo se plaira dans le rêve ♥

Validée INDIGO !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Suis-je bénis ou bien maudite ? Empty
message posté le dans Re: Suis-je bénis ou bien maudite ?
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Suis-je bénis ou bien maudite ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-