Partagez
Candy. Petit bonbon sans mémoire.

Invité Invité

Anonymous


Candy. Petit bonbon sans mémoire. Empty
message posté le Mer 22 Aoû 2012 - 23:30 dans Candy. Petit bonbon sans mémoire.
• • • •
I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.

    Prénom et/ou pseudo : candy
    Âge : 8 ans
    Origines : japonaises
    Arrivée : 2008
    Manie, habitude : cacher ses bonbons dans ses cheveux. Écrire dans un petit journal ce qu'elle apprend. Ce qu'elle se souvient.
    Marque : Épaule gauche - Bonbon
    Groupe : jaune



II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.

    Un petit corps fragile. Frêle comme de la craie. Un simple mouvement brusque et il pourrait casser. Pâle comme de la neige. Petit corps. Petits bras. Petites mains. Petites jambes. Petits pieds. Tout est petit chez elle. Avec son âge, 8 ans, c'est normal. Avoir la carrure d'un enfant de 5 ans, c'est un peu moins normal. Un corps malade. Des rhumes, ça arrive souvent. Une fièvre sévère aussi. Des allés à l'hôpital. Des retours à la maison risqués. Une petite fille qui pleure pour un tout et pour un rien. Inquiète de ce qui pourrait lui arriver. Elle ne veut pas mourir. Elle ne veut pas fermer les yeux pour la dernière fois. Elle veut pouvoir les rouvrir. Être capable de voir le monde bouger. Pouvoir bouger. Pas être coincé dans un endroit. Craintive. Ce petit corps, même s'il est souvent malade, il y a toujours un sourire dans le visage. La malchance lui tombe dessus comme de la pluie. Les obstacles difficiles aussi. Elle s'efforce de sourire. Cette petite Candy Okashi. C'est difficile. Montrer aux autres qu'elle est capable de rester forte malgré toutes ses blessures. « Souriante ». Notre petit Bonbon pleure. Bien sûr. Comme les autres de son âge. Mais uniquement dans un endroit secret. Sa mère lui a donné cette règle. Pleurer que dans la salle de bain ou dans les bras de maman. Dans ses moments de bonheur, elle adore jouer. Ce n'est pas vraiment important avec quoi. Ça peut être des cailloux, des brins d'herbes. Un peu n'importe quoi. Elle ferra avec. « Gamine ». Les sucreries. C'est ce qu'elle préfère le plus au monde. Il y en a plusieurs dans ses joli cheveux. Courts. Comment un garçon. Verts et jaune. Des bonbons de toute sortes. « Gourmande ». Des vêtements sur ce corps tout petit. Bien sûr. Des vêtements chauds, peu importe la saison. Toujours quelque chose d'un peut trop grand pour elle. Toujours. Il y a bien une raison. Santé fragile. Elle doit se protéger des coups de vents, du froid. Maintenant. Il y a une nouvelle raison. Des marques bleues. Candy ne comprend pas. Son père lui fait ça. Pourquoi? Elle ne comprendra probablement jamais. Elle n'aura certainement pas de réponse. Le dernier coup qu'elle a reçu. Une vision trouble. Un œil devenu presque aveugle. Changé de couleur. L'oeil gauche. Jaune et plus petit. L'oeil droit. Vert, comme ses cheveux. « Ignorante » Le petit Bonbon ne sait plus ce qu'elle est. Tout est disparu. Ce qu'elle craignait le plus allait arriver. Perdre la mémoire. Perdre tout ce qu'elle savait. Mais il y avait pire encore. Elle allait fermer les yeux pour la dernière fois. À l'hôpital qu'elle connaissait comme le fond de sa poche. C'était son impression. Une fièvre incroyable l'avait mené à cet endroit. Ainsi qu'un dernier coup de la part de son père.

    « Je veux savoir. Je veux me souvenir. Qui je suis. »


III- 7, 8, 9, sort vite de ton œuf.

    Toute histoire commence de la même façon. L'union de deux personnes. Un homme et une femme. Asami, la maman. Kazehaya, le papa. Une nuit remplie d'amour et de baisers. Neuf mois passent. Neuf longs mois angoissant et stressants, mais magnifiques. Après cette longue période, une date précise. Un enfant nait. 23 août pour être précis. Cette date spéciale pour cette nouvelle arrivée. Sa première véritable bouffée d'air frais. Une magnifique petite fille. Les jours passent. Plusieurs jours. La première année n'est pas ce qui a de plus extraordinaire dans la vie d'un bébé. Boire, remplir sa couche, dormir et pleurer. Ce n'est pas très impressionnant et ça arrive à tout les nouveau nés. Cette petite fille a un nom. Bien sûr. On nait tous avec une identité. Candy Okashi. Cette fois, c'est de cette fille qu'on va parler...

    Près de 2 ans, Candy avait commencé à marcher. Elle parlait a peine. Que quelques mots. La petite avait du mal a prononcer les syllabes. Vers l'âge de 5 ans, elle pouvait dire tout les mots. Plus ou moins correctement, mais on pouvait quand même les distinguer. Le temps avançait, le petit Bonbon apprenait des choses, elle s'améliorait bien. Dans tout les autres domaines, sauf le parler. C'était bloqué au même stade. Elle apprit à écrire et à lire avec beaucoup plus de difficulté que les autres enfants de sons âge. La petite eut droit à beaucoup d'insultes, beaucoup de moqueries de la part de ses camarades, même les plus grands. C'était douloureux. Pourtant, elle continuait de sourire. Le temps passait et plus elle ressemblait à un jeune garçon. Ses longs cheveux verts, elle les coupa court pour qu'ils ressemblent à ceux d'un garçon.

    Une certaine journée. À l'âge de 7 ans, vraiment tout près de son huitième anniversaire. Son père, Kazehaya, était fou de rage. Candy avait des troubles de santé graves plus un petit problème mental qui la rendait un peu spéciale. Plus spéciale que les autres enfants. Des bonbons en tout genre collés à ses cheveux. Une misère incroyable à parler. Elle bégayait. Elle mélangeait des syllabes. Son petit corps, tout pâle et fragile avait du mal à protéger la petite Candy. Elle était presque toujours malade. Des fièvres sévères. Même si elle faisait attention. Un jour, comme je l'expliquais plus tôt, son père était fou de rage. Il avait honte de sa fille unique. Il la frappa au visage. Après quelques temps. Ses yeux avaient changé aussi. Ils sont devenus étranges. Plus petit et vitreux. De couleur jaune. Sa vue devenait de plus en plus trouble. Elle ne voyait plus très bien avec cet œil gauche. Peu importe ce qui se passait, son père était devenu violent. Candy se laissait faire. Elle ne comprenait pas. Sa mère la défendait, mais elle ne comprenait pas plus ce que son père faisait. Elle ne pouvait distinguer le mal du bien. Elle ne comprenait pas, tout simplement. Peu importe les explications de sa maman. Celle-ci lui expliquait souvent.

    Le jour de son anniversaire. Elle dû le passer à l'hôpital. Un trop grand coup sur la tête. Candy était inconsciente. Son père réalise alors ce qu'il avait fait. Le soir même, la petite se réveille. Les parents pleuraient de joie, en la serrant dans leur bras, lui disant qu'ils l'aiment. Elle leur répondit simplement « Qui? Qui? Qui? » La petite fille ne se souvenait plus de rien. Après quelques minutes, ses parents lui avaient expliqué qui elle était. « Candy » Elle n'eut pas le temps d'en apprendre plus, qu'elle se rendort.

    « Bonjour petite couleur perdue... Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n'aie plus peur... Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Elle regardait Astrid dans les yeux. Ces yeux remplis de larmes qui menaçaient de tomber. Elles coulèrent une par une sur ses petites joues. « Aide-moi. S'il te plaît, Astrid. Aide-moi. Je veux savoir. »

    Puis elle montre ses crayons de couleurs, Astrid, et elle les fait tomber un à un, comme les grains d’un sablier qui s’écoulent entre ses doigts. Et elle chante, toujours la même chanson étrange qui clôt les paupières de la nouvelle couleur. La petite Candy chantait avec cette Astrid. Elle répétait comme un petit perroquet avec sa petite voix toute douce en dansant sur place comme un petit bébé pouvait le faire toujours avec ces grosses larmes qui coulaient.

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre…
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »


IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?

    Pseudo : candy
    Comment avez-vous trouvé ce forum ? beloved
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? non, il est très bien comme ça!
    Avez-vous des remarques à faire ? [code validé ♥] les gens sont violents ici! *mange des bonbons*

PS : Je n'ai pas passé ma présentation sur bonpatron si sur un logiciel de correction. Si c'est vraiment nécessaire, je peux le faire =)
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Candy. Petit bonbon sans mémoire. Empty
message posté le Mar 28 Aoû 2012 - 13:49 dans Re: Candy. Petit bonbon sans mémoire.
• • • •
« Toi qui voudrait jouer comme les autres enfants mais ne le peut pas, Astrid va t'offrir une deuxième chance de sourire... Elle va te peindre en JAUNE ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

Anonymous


Candy. Petit bonbon sans mémoire. Empty
message posté le Mar 28 Aoû 2012 - 22:04 dans Re: Candy. Petit bonbon sans mémoire.
• • • •
    « Toi qui voudrait jouer comme les autres enfants mais ne le peut pas, Astrid va t'offrir une deuxième chance de sourire... Elle va te peindre en JAUNE ! »


Ses grands yeux étaient encore fermés. Les larmes continuaient de couler. Astrid acceptait de l'aider. Une sensation de feu entoura son coeur. Le bonheur. Candy sourit de toutes ses dents. Les larmes de tristesse et de désespoirs avaient changées. C'était maintenant des larmes de bonheur. Des larmes de joie. Pures. Cette Astrid acceptait de l'aider. Lui redonner des brins de mémoire. Ou bien. Simplement. Lui faire oublier ce qui la tracassait et lui redonner une nouvelle vie. Une deuxième chance de pouvoir sourire.

Une petite peluche à la main. Un petit lapin. Candy devait partir à l'aventure. Découvrir ce qui l'attendait. Un nouveau monde. Un endroit où la petite fille pourrait se sentir bien. Se sentir en sécurité. Loin de son père. Loin de ses craintes. Elle savait qu'elle pouvait oublier ce qui lui faisait peur. La sensation d'avoir la tête qui allait exploser et prendre feu à tout moment. La gorge qui allait faire la même chose. C'était disparu. Envolé. Comme des milliers de feuille de papier dans le vent. Le mal c'était dissipé peu à peu. Écharpe au cou. Le froid lui faisait quand même peur. Une personne ne peut changer du jour au lendemain. Les mains placé sous sa poitrine inexistante, peluche entre ses mains. Elle partait à l'aventure. Une aventure qu'elle voulait vivre pleinement. Sans peur. Ce qu'elle avait toujours rêvé. Marchant. Un grand sourire aux lèvres. Les yeux rivés devant elle, juste devant ses pieds. L'aventure commence. Pour ne jamais finir.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 27
Humeur : Changeante.

Astrid


Candy. Petit bonbon sans mémoire. Empty
message posté le Mar 28 Aoû 2012 - 22:07 dans Re: Candy. Petit bonbon sans mémoire.
• • • •
C'est parfaaait ♥ Mon dieu comment elle est chou la petite Candy ** (Même si elle a les yeux de travers mais chut.)

Donc voilà, validée JAUNE

Go go petit canari !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Candy. Petit bonbon sans mémoire. Empty
message posté le dans Re: Candy. Petit bonbon sans mémoire.
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Candy. Petit bonbon sans mémoire.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Archives-