Partagez | .
Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Sam 16 Juil 2011 - 21:20 dans Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
I- 1, 2, 3, viens donc avec moi.

    Prénom et/ou pseudo : Ruka
    Âge : 16 ans
    Origines : Japonaise
    Arrivée : 2010
    Manie, habitude : Son habitude ? C'est seulement qu'elle essai d'éloigné tout le monde d'elle.
    Marque : Épaule droite - Tête de poupée vaudou
    Groupe : Violet



II- 4, 5, 6, je suis ta hantise.

    Ruka se redressa brusquement et elle ne put s'empêcher de regarder de tous les côtés. Elle venait encore de faire ce même rêve...à propos de son passé. La jeune fille poussa un soupir quand elle remarqua qu'elle était dans sa chambre en sécurité. Elle sortit de son lit tranquillement pour allée lever l'interrupteur qui alluma la lumière et illumina la pièce en désordre. Désordre? C'est-à-dire qu'il y avait des tas de feuilles par là, des tas de linge par là et des tas de déchets par là. Ruka n'était pas très forte pour faire du ménage, même qu'elle détestait en faire. Elle traversa la pièce comme si rien n'était pour aller dans la salle de bain et tomber face à face avec le miroir. Elle pouvait voir le reflet de son visage pâle avec tous ses détails et même cet oeil... vert alors que l'autre avait les couleurs du ciel, le bleu clair du jour et le bleu marin de la nuit. Ce pris quelques secondes avant qu'elle couvre cet oeil vert qui la m'étais folle de rage et qui avait causé tous ses malheurs à l'aide d'un bandeau (cache-oeil xD).Puis, elle brossa ses cheveux d'une couleur rose pâle qui lui descendait jusqu'au bas du cou avant de sortir de la salle de bain et se changer. Elle n'avait pas vraiment à se creuser la tête à choisir ce qu'elle allait porter comme il avait un uniforme à son école... en fait, elle avait choisi cette école pour ça ,mais de toute façon même s'il n'y en avait pas eu elle aurait sûrement pris les premiers vêtements qu'elle aurait trouvés.

    La jeune demoiselle sortie de son dortoir en direction de la cafétéria. Il y a quelque chose d'autre que l'orpheline aimait bien dans se pensionnat s'était que le monde se tassait quand elle arrivait en face d'eux et ils la saluaient poliment comme s'ils l'admiraient ,mais personne n'osait s'approcher pour essayer de devenir proche d'elle se que Ru' appréciait beaucoup comme elle aimait la solitude. Elle n'avait pas vraiment de temps à perdre avec des gêneurs de plus qu'il lui serait presque qu'impossible d'accorder de nouveau sa confiance à quelqu'un. Cependant ... pourquoi l'admirait-il ? Ruka pense que c'est parce qu'elle a le nom de famille d'une famille énormément riche et qu'elle a les meilleures notes de l'école, mais pourtant ce n'était pas très difficile puisqu'elle avait une excellente mémoire. Sauf que sa déduction était peut-être fausse..., il avait peut-être tout simplement peur d'elle. En tout cas, cela lui importait peu de savoir pourquoi, elle aimait cet avantage. Ce ne lui pris vraiment pas de temps acheter quelque chose qui lui servirait de petit-déjeuner comme tout le monde la laissait passée. Ensuite, elle alla s'asseoir à une table vide pour manger rapidement son repas puis alla à ses cours.

    Comme d'habitude, il ne se passa rien d'intéressant même qu'elle s'était endormie à un moment, mais ce n'était pas très grave. Une fois le soir tombé et c'est cours fini, elle sortit de l'établissement comme à chaque soir pour trouver cet homme... dont elle ne connaissait que le nom. Elle allait même dans les plus sombres quartiers des environs pour le trouver, mais elle n'en obtient aucun résultat ce soir également. Au moment où elle avait décidé de rentrer, elle vit une fille qui était en train de se faire harceler par trois garçons. Elle alla s'interposer entre les garçons et la demoiselle comme elle pouvait ne rien faire après avoir vu cette scène.
    -Vous avez un cerveau pour comprendre le langage humain !? Ou vous êtes des hommes des cavernes !? Elle vous a dit qu'elle ne voulait pas aller avec vous alors laisser là tranquille
    Elle prit la main de sa protèger et commença à marcher vers le même chemin qu'elle avait emprunté pour venir ici, mais bien évidemment un des garçons décida de lui bloquer la route
    -Tu veux également jouer avec nous ma mignonne ?
    Ruka l'ignora totalement et passa simplement à coter en trainant l'autre fille avec elle sauf que le délinquant n'abandonna pas et cette fois il osa la toucher pour la retenir ce qui la mit en rogne et lui fit sortir son petit couteau qui était accroché à sa ceinture qu'elle gardait toujours avec elle depuis ce jour... Elle approcha son arme de la gorge de cet enquiquineur et le menaça avec un sourire aux lèvres
    -tu vas nous laisser tranquilles maintenant ?
    L'homme semblait hésiter à l'attaquer ou tout simplement partir, mais il fit le bon choix en reculant de quelques pas pour ne pas avoir d'ennui. Ruka partit avec l'autre fille en étant sur ses gardes pour ne pas que les délinquants reviennent à la charge. Puis après avoir fait un bout de chemin la jeune fille don elle tenait toujours la main pris la parole
    -Je.... Je voulais vous remercier
    Ru' se retourna pour la regarder un moment
    -Tu n'as pas besoin de me remercier, je ne t'ai pas vraiment sauvé parce que j'en avais envie c'était seulement que ses gars m'énervaient. Sinon je te laisse poursuivre ton chemin et fais plus attention à l'avenir, car tu n'auras pas toujours cette chance
    puis l'étudiante lâcha la fille et parti de son côté sans vraiment lui laisser le temps de lui répondre. Elle retourna dans la pièce ou avait commencé sa journée pour bien évidemment dormir.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Comme vous pouvez le voir, dans cette journée banale de la vie de Ruka nous pouvons découvrir quelques traits physiques de la jeune fille et bien évidemment son caractère. Pour le résumé, on voit que Ru' est une fille brillante et assez solitaire qui cherche à faire croire qu'elle a un coeur de pierre en cachant toutes émotions. Cependant, dès qu'elle voit quelqu'un dans la misère elle ne peut s'empêcher de l'aider. Sinon, on peut également voir qu'elle est assez intelligente, mais très négligente. De plus, elle est obnubilée par son passé... Pour le reste de son caractère vous devrez le découvrir par rp

    Information supplémentaire niveau physique :
    Taille ~> 1m56
    poid ~> environ 48 kilos
    autres~~> que voulez-vous savoir ?





III- 7, 8, 9, sort vite de ton œuf.


    14 août 1994... Ce fut le jour qu'un nouvel être humain arrivât sur terre de la même manière que tous les autres c'est-à-dire d'un homme qui était fou amoureux d'une femme qui ont laissé libre cours à leur amour pour créer cette petite créature innocente. Neuf mois plus tard, ce petit être sans défense ouvrit les yeux pour découvrir ce monde. Cependant, la première chose que cet être a vue n'est pas un sourire enjoué de ses parents, mais plus tôt un visage surpris mélangé avec du dégout. Pourquoi ? Car elle avait une différence avec les autres bambins. Elle avait un œil bleu alors que l'autre était d'une couleur marron. Ses parents qui étaient considérés dans la classe sociale des riches comme une grande entreprise appartenait à son père, firent venir les meilleurs médecins et optométrices pour régler le problème de leur nouvelle fille adorée. Pourtant , après quelques mois de recherches, aucun d'eux n’avait trouvé une solution. Ses parents finir par abandonné et accepter la différence de leur fille chérie.

    C'est âgé de 8 mois que Ruka découvrit pour la première fois cette immense demeure où elle allait y vivre pendant une bonne partie de sa vie. Plusieurs années se déroulèrent sans aucun problème, tout se déroulait bien du côté apprentissage et elle vivait dans la bulle d'amour de ses parents qui lui offraient tout ce qu'elle voulait. Sauf que bien évidemment, les choses ne durent pas éternellement et un énorme malheur s'abattit sur cette jeune fille. Elle était rendue à l'âge de 7 ans et était à l'école comme à son habitude. Il n'y avait rien de particulier à cette journée jusqu'à ce qu'un homme masquer apparut dans le décor. Ce ne fut pas long avant qu'il sorte un pistolet et qu'il tire sur l'enseignante sous le crie des enfants effrayés. Ensuite, ce fut le tour de ses êtres innocents qui n'avait rien fait de mal. Le sang giclait de tous les côtés. Ruka en avait partout sur elle. Elle était glacée par la peur...incapable de faire quoi que ce soit à part regarder ce massacre. Il les avait tous tués sans la moindre hésité . Puis il avait fini par s'approcher d'elle pour la prendre par le collet et coller le pistolet sur sont front. Elle ferma les yeux tout en continuant de pleurer en pensant que ça allait finalement être son tour, mais l'homme ne tira pas. Il avait seulement pris la parole d'une voie menaçante
    -Tu es née avec cet œil maudit , tous ceux qui s'approcheront un peu trop de toi seront destinés à mourir !
    Ruka ouvrit les yeux pour apercevoir son sourire de satisfaction puis il partie en l'a laissant les yeux en larmes dans cette marre de sang.

    Elle fût retrouvée dans la soirée et amenée au poste de police pour se faire passer un interrogatoire. Cependant, la jeune demoiselle ne faisait que regarder dans le vide sans rien dire puisqu'elle n'avait rien distingué chez ce meurtrier. La seule chose que le policier a pu apprendre d'elle était qu'il avait tué toutes ses personnes à cause de son oeil maudit. Pour les restes des informations qu'il voulait obtenir, il avait abandonné . Il s'était adressé aux parents avant de les laisser partir
    -Elle va surement mettre beaucoup de temps avant de se remettre de cet évènement... prenez bien soin d'elle...
    Ils acquiescèrent sans dire un mot et ils l'avaient ramené à leur maison dans son nid de protection.

    Pendant quelques années, Ruka resta enfermé dans sa chambre ne voyant que les domestiques, ses professeurs particuliers et sa famille. Elle ne disait jamais plus de deux phrases et ne laissait jamais sont cœur s'ouvrir devant une personne par peur que cet homme masqué revienne la hanté. Cela dura jusqu’au jour de s’est 15 ans. Quand un jeune professeur nommé Zack était entré dans sa vie. Elle avait veau l’envoyé promener des milliers de fois, il revenait toujours à la charge avec le sourire. Puis un jour ou elle n’arrivait plus à le supporter , elle lui avait posé une question qu’on pourrait dire étrange.
    -Pourquoi tu essaies toujours d’entrer ma bulle?
    -Simple, les personnes qu’on peut qualifier de différentes comme tu l’es sont souvent les plus merveilleuses.
    Sa réponse fit un peu plaisir à la jeune fille et décida de lui laisser une chance. Elle ne pensait pas qu’elle devait s’inquiéter pour lui comme ce meurtrier n’était pas revenu depuis 8 ans. Ce ne prit pas longtemps avant qu’ils deviennent d’excellents amis et grâce à lui, elle arrivait à s’ouvrir de plus en plus aux autres. Bien évidemment, Ruka tomba amoureuse de lui , mais elle n’était pas vraiment prête à se déclarer comme elle avait peur de sa réaction. En plus, ils n’étaient pas du même âge donc ça rendait la chose encore plus difficile. Elle décida de garder ses sentiments pour elle puisque la place d’amie lui convenait.

    Un jour, il réussit à la convaincre de sortir dehors. Il l’avait amené dans un restaurant, au cinéma et ensuite il s’était promené dans un parc. À sa grande surprise, Zack s’était retourné pour pouvoir déposer un doux baiser sur ses lèvres. Son cœur fût aussitôt envahi d’une énorme joie. Le jeune homme avait pris la parole assez gêner.
    -Je suis désolée…si tu n’as pas aimé mon geste, mais je devais t’avouer que je t’aime
    Ruka avait un grand sourire posé sur ses lèvres et était tout excité. Cependant , au moment où elle allait lui répondre, elle avait vu l’homme masqué qui était juste derrière celui qu’elle aimait. Elle fût prise de panique et elle n’avait même pas eût le temps de le prévenir avant que le meurtrier lui tranche la gorge à l’aide d’un couteau. Puis, il s’adressa une nouvelle fois à elle.
    -Je t’avais prévenu ma petite maudite
    Et il partit une nouvelle fois en lui laissant la vie pour qu’elle souffre de la perte des personnes qui sont importantes à ses yeux. La pauvre enfant s’effondra par terre, le peu de bonheur qu’elle avait réussi à trouver venait de disparaitre en quelques secondes et elle n’avait rien pu faire…

    Elle finit par se relever puisqu’elle croyait que les seules personnes qui pouvaient l’aider en ce moment étaient ses parents comme elle avait créé un lien avec eux durant ses derniers mois. Avant de partir du parc, elle avait pris un souvenir de Zack… un collier en or qu’il portait toujours. Une fois arrivé chez elle, Ruka remarqua que la porte était ouverte. Elle s’était précipité à l’intérieur et comme elle s’en doutait, elle retrouva ses parents morts à l’intérieur. Il avait également tué les domestiques et avec leur sang il avait écrit partout sur les murs le mot « maudit ». La jeune fille était bien évidemment triste, mais cette fois elle ne pleura pas. Ce fit la goutte d’eau qui à fait débordé le vase. L’émotion qui dominait en elle était la rage, sa seule envie était de prendre sa vengeance. Elle prit également un souvenir de ses parents avant de partir de cet endroit monstrueux. C’était un morceau de tissu avec le logo de l’entreprise de son père qu’elle avait utilisé pour créer un bandeau pour cacher son œil maudit et rendre hommage à ceux qui l’ont toujours protéger.

    Durant une année entière, Ru’ avait appris a manière l’épée c’est-à-dire un sabre. Pendant sa période où elle était considérée comme « sans-abri » , elle était rentrée dans une vieille école d’apprentissage au combat. Elle avait rencontré le vieil homme qui s’occupait des lui et il avait gentiment accepté de lui apprendre à se défendre et il avait même décidé de l’aider financièrement. Elle ne lui avait rien dit sur elle et il l’avait accepté sans même poser une seule question. Elle était énormément reconnaissante envers lui. Au tout début, la seule affaire qu'il lui faisait faire était les travaux ménagés ce qu'elle trouva bien étrange et avait manqué plusieurs fois de quitter cet endroit puisque c'était une chose qu'elle détestait le plus, mais elle ne pouvait pas abandonner si facilement. Puis au fil des mois, il avait commencé à lui transmettre les écrits de ce qu'était un bon épéiste... La règle la plus importante était de l'utiliser seulement pour se défendre et à chaque fois qu'elle la lisait le sourire disparaissait de ses lèvres comme elle n'avait aucune intention de la suivre. Sauf que l'idée de décevoir son maitre qu'elle considérait à présent comme son père lui glaçait le cœur. Même s'il était assez strict sur les responsabilités , il n'essayait jamais de rentrer dans la bulle de Ruka, ce qui laissait place à la bonne entente. Ce fut en octobre qu'elle commença à manier l'épée. L'entrainement était assez dur, mais la jeune demoiselle était en soif de savoir bien évidemment mélanger avec la soif de vengeance. Donc ce ne prit que 3 mois avant qu'elle surpasse la quasi-totalité des élèves de son maître. Elle était satisfaite de ce résultat et elle décida de partir durant une nuit où le vieux dormait déjà. Elle lui avait laissé une lettre comme elle n'arrivait pas à lui dire de vive voie qui le remerciant pour tout ce qu’il avait fait pour elle et qu’elle lui souhaitait une vie remplie de bonheur. Bien évidemment, elle ne lui expliquait pas clairement son départ, elle fît juste lui dire qu’elle avait quelque chose à faire qui avait un lien avec son passé.

    Rendu à sa ville natale, Ruka fit plusieurs recherches tout en restant discret. Elle cherchait surtout dans les personnes qui pouvaient en vouloir à sa famille… et c’est après une semaine de recherches intensives qu’elle trouva qu’une seule personne aurait pu faire ses choses inhumaines. C’était un simple habitant, qui considérait que la religion était sacrée. Il allait à l'église tous les jours... Puis quand il avait croisé par hasard la jeune enfant avec ses parents, il a été intriguer par elle. Cependant, il ne considérait pas sa différence comme une bonne chose en fait après avoir réfléchi longuement sur elle, il s'était convaincu que c'était l'enfant du démon et bien évidemment il n'accepta pas son existence . Elle n’en revenait pas qu’il est tué t’en de personne juste pour cette raison personnelle... En plus, s'il ne l'acceptait pas pourquoi ne pas s'en être pris qu'à elle? Elle n'arrivait vraiment pas à le comprendre. Le jour suivant, Ruka avait réussi à trouver où il habitait et pénétré dans sa maison. Elle y trouva une femme avec son enfant qui semblait terrorisé à l’approche de son sabre. Cependant, elle ne fut pas capable d’être aussi cruelle que lui, donc elle les avaient seulement enfermés dans la cave. Elle avait ligoté leurs mains et mit un morceau de tissu dans leurs bouches pour ne pas qu’ils s’enfuient ou qu’ils crient.

    Elle avait attendu l’homme de son cauchemar jusqu’au soir. Il était rentré chez lui sans se douter du malheur qu’il allait lui arrivé. Elle alla le rejoindre le sourire aux lèvres et lui dit avec une voix joyeuse
    -Bonsoir, la maudite est venue vous transmettre la malédiction que vous avez commandée.
    Ce ne fut pas long avant que Ruka voie la panique qu’il avait en lui sur son visage. Sa première réaction était de courir partout dans sa demeure à la recherche de sa femme et son enfant. Il lui avait dit d’une voie affolée
    -Où est ma famille !?
    -Elle repose en paix…
    -C’est impossible !
    Mais ses faux espoirs que sa famille n’était pas morte disparue aussitôt qu’il vu la trace de sang sur le plancher que Ruka avait créé à l’aide de sang d’animaux. Il était tombé juste devant et commença à pleurer leurs supposés morts.
    -Pourquoi, pourquoi pourquoi….?
    La jeune fille ignora totalement sa question qu’elle trouvait absolument stupide et s’approcha de pas lent de lui
    -Au moins moi, je ne te ferrais pas endurer la souffrance que j’ai du subir.
    -Piti….
    Elle ne lui avait même pas laissé le temps de finir son mot, qu’elle lui avait tranché la gorge de la même manière qu’il l’avait fait avec celui qu’elle aimait. Maintenant elle était soulagée, mais la souffrance de son passer n’avait pas disparu comme sa haine…

    Ru’ était été libérer la famille du meurtrier dans la cave. Elle se sentait vraiment mal à l’aise d’avoir détruit leur vie…
    -Je suis vraiment désolée… mais je devais le faire pour des raisons personnelles
    Puis elle parti de la maison en courant puis de dirigea dans la forêt qui était assez proche. Elle ne pouvait retourner en ville, car il était sûr que la police l’arrêterait pour meurtre. Elle ne pouvait également pas aller voir le vieux comme il serait déçu de savoir comment elle avait utilisé son apprentissage. Elle n’avait plus personne dans son monde, ni même de but. La jeune fille s’était arrêtée de courir après avoir longuement réfléchi à ce qu’elle allait faire. Elle avait décidé de mettre fin à ses souffrances du moyen simple. Cependant, au moment où elle approchait le sabre de son cou, l’environnement changea en un clin d’œil. Il y avait un épais brouillard qui était apparu alors que les arbres semblaient disparaître dans le néant. Ruka ne comprenait pas ce qui se passait et elle fût surprise en entendant la voix d’une jeune fille derrière elle.
    -Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid?
    Elle s’était retournée rapidement pour apercevoir la jeune fille. Elle avait sortie des crayons de couleurs qu’elle laissait tomber un par un en et elle chantait une chanson bien étrange
    -Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera, mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre…
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?

    Ruka ne savait pas trop quoi faire et ne comprenait rien à la situation, mais elle avait le pressentiment que si elle n’acceptait pas sa proposition les choses allaient mal tourner. Elle fit un petit hochement positif de la tête tout en restant sur ses gardes ne sachant pas ce qu’il allait se passer.






IV- 1, 2, 3, qui est derrière toi ?

    Pseudo : Ruka
    Comment avez-vous trouvé ce forum ? Partenaire !
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Sa serait bien d'avoir un code dans le règlement...pour être sûr que tout le monde l'a lu^^
    Avez-vous des remarques à faire ?
Pour le moment ? ...non à part qu'il y a pas de code dans le règlement O.O xD tien tien voici le nouveau =3 [code bon par Astrid ♫]
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 25
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Mer 21 Déc 2011 - 12:42 dans Re: Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« Toi, petite couleur dont le passé est la seule raison d'agir, Astrid va te peindre en VIOLET. »

[Il y a beaucoup moins de fautes, c'est bien ^^ Courage pour la dernière partie de ta fiche !]
Revenir en haut Aller en bas

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Ven 20 Jan 2012 - 3:19 dans Re: Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
    Le sourire d'Astrid ne prit pas de temps à apparaitre après que Ruka lui avait donné une réponse positive et elle prit aussitôt la parole pour sortir une autre phrase que la jeune maudite ne comprit pas .
    « Toi, petite couleur dont le passé est la seule raison d'agir, Astrid va te peindre en VIOLET. »
    Rien que cette petite phrase, une vingtaine de questions plus ou moins intéressante avait traversé l'esprit de Ru' sauf qu'elle n'eut même pas le temps d'en poser une avant que l'enfant eût disparu en un clin d'œil comme elle était apparue. Puis encore une fois, une chose étrange arriva , la fatigue s'empara d'elle en quelques secondes. Elle ne put s'empêcher de s'écrouler par terre et s'endormit. Quand elle se réveilla, elle n'en croyait pas ses yeux... elle n'était plus dans la forêt, mais dans un lieu étrange où tous étaient en ruines. Elle marcha un long moment avant de conclure que l'endroit était désert, la seule chose qu'on entendait était le bruit de ses pas. Pendant un moment, elle pensa que c'était seulement un rêve, mais plus elle y réfléchissait, plus elle se disait que c'était impossible. Elle n'avait surement pas pu s'endormir tout de suite après avoir assassiné quelqu'un...ce ne fût pas long qu'elle sortie de ses pensés pour découvrir une nouvelle surprise c'est-à-dire une tâche violette sur son épaule. Elle se demandait ce que ça signifiait, mais une chose était sûre... c'était la jeune Astrid qui lui avait fait cette marque. Elle ne lui en voulait pas vraiment de l'avoir amené ici et de lui avoir choisi une couleur puisqu'elle n'avait plus rien à perdre dans l'ancien monde sauf qu'elle aurait pu tout de même lui expliquer ce qu'elle devait faire ici. Puis une cloche sonna dans la tête de Ruka...si elle voulait vraiment des réponses à ses questions, elle n'avait qu'à chercher cette petite fille . Elle prit un moment pour regarder une nouvelle fois de chaque côté pour inspecter les lieux. Puis elle poussa un soupir, sa chance de la trouver était comme celle de trouver une aiguille dans une botte de foin, mais ce n'était pas en restant sur place qu'elle trouverait des réponses donc elle se mit à marcher dans une direction au hasard en espérant ne pas tomber sur une mauvaise chose.

Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 25
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Ven 20 Jan 2012 - 12:14 dans Re: Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le bout du tunnel !

Validée VIOLET ! Amuse-toi bien dans le rêve ♥️ *câline*

(Tu as fait beaucoup de progrès, il n'y a presque pas de fautes ^^)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Even if we want to pass to other thing, the memory us bring back in the past {End}
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hail Mary Pass !
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Psycho Pass
» [Psycho-Pass] Présentation
» [Guide] Les Baton Pass Teams.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Fiches validées :: {Violet}-