Partagez | .
[One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !

Lou Humeur : Bonne, mais ça ne se voit pas.



message posté le Dim 18 Aoû 2013 - 23:32 dans [One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Salut à tous !
Aujourd'hui, j'ai décidé de vous présenter mon premier one-shot qui m'a été inspiré par mon RP actuel avec Atsuki, et par une conversation que j'ai eu avec une amie. Tout d'abord, pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est un one-shot, voici la définition que je m'en suis faite. Et bien tout simplement, un one-shot, c'est un texte court. Comme une fiction en un seul chapitre. Celui que je vais vous présenter n'est pas une histoire. C'est plutôt une réflexion. Sur la nuit. Enfin bref, vous allez bien voir !



Je n’aime pas du tout dormir. Je déteste ça. Pourquoi ? Déjà parce que j’ai peur du noir. J’ai peur des ombres des revenants qui attendent que je sombre dans le sommeil pour me déchirer le cœur. Si je ferme les yeux, ils me prendront, ils me dépouilleront, ils m’enlèveront mon âme. Je ne pourrai pas hurler car la peur me paralysera la gorge que des ongles lacéreront. Je reste les yeux écarquillés pour ne pas m’y risquer. La nuit, j’aimerais apercevoir une lueur lumineuse. Une lumière oubliée dans la salle de bains qui pourrait veiller sur moi, par exemple. Ou une veilleuse, la lumière du clair de lune, quelques rayons de soleil que j’aurais capturés avant que le soleil ne se couche. Une lueur apaisante pour me protéger, pour me rassurer. J’ai toujours peur du noir. Et je n’aime pas dormir.

Et puis je n’aime pas dormir pour cette autre raison que personne ne semble comprendre. Je n’aime pas dormir parce que ça ne sert à rien.
C’est inutile, c’est une véritable perte de temps. Nous passons la moitié de notre vie plongés dans le sommeil, immobiles, inconscients, inutiles. Pendant cette moitié de vie, on ne vit plus. On laisse les rêves nous envahir et prendre possession de nos corps paralysés par la fatigue ennemie. À la merci du monde onirique. Mais pour quoi ? Pourquoi dormir ? Pourquoi dormir alors que nous pourrions faire un demi-milliard de choses plus intéressantes ? Pourquoi dormir alors que nous avons toute une planète à découvrir ? Pourquoi dormir alors que nous pourrions parler avec des amis, rencontrer de nouvelles personnes, écrire, faire des dessins, parcourir la Terre, apprendre à peindre - j’ai toujours rêvé d’apprendre à peindre -, et encore bien des choses ?

La nuit, on pourrait continuer notre journée. Elle pourrait remplacer ce temps libre envolé. Vous savez ? Celui que le reste de notre journée nous vole. Et le reste de la journée, c’est quoi ? C’est ce temps qu’on passe enfermé derrière un bureau, à s’ennuyer. Ce temps libre qui nous revient de droit et que la nuit nous vole. La nuit nous vole notre liberté. Ce temps pour nous, rien que pour nous, où l’on ne doit rien. Rien à personne, rien à soi-même, rien à rien. Ce temps où nous n’avons rien à dire, rien à penser, rien à faire. Ce temps où l’on serait juste en train de vivre, tout simplement. Comme un nuage, comme de l’eau, comme une étoile. Vivre intensément, vivre de tout son cœur, vivre tout ce qu’on peut vivre. La nuit, on pourrait donc continuer notre journée. Après le dîner, on pourrait retrouver des amis dans un parc, au clair de la Lune, et se raconter des histoires. La nuit deviendrait un instant partagé par tout le monde, un moment où tous les cœurs sont réglés à la même vitesse, où tous les regards peuvent se croiser, où tous les sourires peuvent être échangés. Ce moment unique, partagé entre les gens heureux qui profitent de ce moment de la journée qui leur revient de droit. Ces quelques heures où le monde s’arrête et fait une petite place à chacun dans l’univers.

La nuit, c’est aussi de nouvelles perspectives. C’est le moment de découvrir, de se découvrir. De découvrir des passions, des talents. D’appendre. À dessiner, par exemple. Qui n’a jamais voulu savoir dessiner ? Apprendre à jouer de la musique, aussi. Où à courir plus vite. À sauter plus haut. C’est le moment d’oser. D’oser se gaver de chocolat, caché sous la couette. D’oser escalader des montagnes. D’oser courir jusqu’à la mer. D’oser tomber amoureux.
C’est le moment de faire ce que vous avez repoussé au lendemain. Écrire la lettre qu’il faut écrire, lire enfin le livre qu’il fallait lire depuis bien longtemps… C’est le moment, l’occasion de commencer une série, d’inviter les nouveaux voisins et de prendre son temps, sans perdre son temps. Parce que c’est ça la magie de la nuit. On a le temps. On a beaucoup de temps. Du temps où tout est permis, dans l’obscurité faiblement éclairée par les lueurs de la Lune et de ses reflets dans les nuages et les lacs. Le clair de la Lune et qui suffira à elle seule à éclairer la nuit des veilleurs. La nuit de ceux qui vivre les 24 heures de leurs journées. Ceux qui veulent vivre chaque seconde intensément.

La nuit, c’est le rêve. C’est regarder les étoiles et s’imaginer sauter de planète en planète, comme le Petit Prince. C’est s’allonger dans l’herbe verte et contempler la voute céleste obscure. C’est déceler la poésie dans le moindre astre. C’est éteindre les éclairages électriques et faire confiance à la lumière lunaire et au ciel étoilé qui guident nos pas dans le noir. C’est écouter le bruit du vent, les feuilles qui tremblent, le loup qui hurle pour remercier la pleine lune. L’oiseau qui rejoint son nid. Le chat qui s’est faufilé derrière nous et nous fixe de ses yeux verts et pétillants de liberté. Les cigales poursuivent leur symphonie inlassablement. Elles semblaient jouer un peu fort, au début. Mais leurs chants ont finis par faire partie intégrante de l’ambiance nocturne et en deviennent mélodieux, harmonieux. En tendant l’oreille, on entendra le rouge-gorge insomniaque. Et les plus vifs remarqueront les passages discrets de la chauve-souris. La nuit, c’est le rêve. Et c’est un nouveau monde à découvrir. Un mon de nocturne, plongé dans l’obscurité, qui a sa poésie, sa faune, sa flore, ses surprises… son silence. Parce que la nuit, c’est aussi le silence et le calme. L’apaisement. La nuit, elle nous comble, elle nous apaise, elle nous calme. La nuit, c’est la dernière porte qui claque, le dernier rire bruyant, la dernière lumière qui s’éteint… Et puis plus rien. Le silence s’installe. C’est la nuit.

Et puis la nuit, c’est pouvoir vivre nos rêves. Vivre nos songes plutôt que de rester de simples acteurs inconscients et impuissants. Les faire réalité. Faire jaillir cette étincelle en nous, celle qui est à l’origine de nos rêves. La faire jaillir, et devenir celui qu’on a imaginé. Et accomplir l’exploit que l’on a vu, que l’on a seulement observé.

Et c’est pour ces raisons que je n’aime pas dormir. Parce que je ne veux pas perdre la moitié de ma vie à somnoler sans contrôle sur mon propre corps tandis que 1000 choses plus merveilleuses sont encore à faire, 1000 histoires plus magnifiques sont encore à vivre, 1000 aventures plus fantastiques sont encore à créer. Je ne veux plus que la nuit me vole mon temps, je ne veux plus remettre à demain la lecture de ce livre, je ne veux plus ignorer mes voisins, je ne veux plus ignorer cette partie de ma vie, je ne veux plus avoir peur du noir, je veux simplement vivre. Vivre comme je n’ai jamais vécu. Vivre plus fort. Je veux prendre du temps pour mieux le prendre. Et pour ça, je ne veux plus jamais dormir.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 23
Humeur : Changeante.



message posté le Lun 19 Aoû 2013 - 0:47 dans Re: [One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
C'est très beau, Lou. J'ai adoré ♥

• • • • •

Merci à Pantsu pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



message posté le Lun 19 Aoû 2013 - 2:58 dans Re: [One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
• • • •
C'est vraiment magnifique, Lou =D

C'est trés poétique, et même si je ne partage pas vraiment le point de vue, c'est plutot convainquant comme texte argumentatif 8D

Et...Oh mon dieu, tu cite le petit priiince/tuée

j'ai presque envie de te répondre par un texte argumentatif, mais ce serait complétement débile, alors je m'abstient...
Revenir en haut Aller en bas

Lou Humeur : Bonne, mais ça ne se voit pas.



message posté le Lun 19 Aoû 2013 - 7:55 dans Re: [One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Aww ! Merci à vous 2 :)
Jeff, tu es la deuxième personne qui dit "vouloir me répondre", à ceci prêt que la première personne n'a... jamais rien répondu t_t. Alors si tu veux répondre à mon texte, de manière argumentative, ou alors toute autre, je t'y encourage =)

A plus !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: [One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
[One-Shot] Je ne veux plus jamais dormir !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne veux plus jamais te parler !(Pv Digouuu)
» [Fa Mulan]Je ne veux plus jamais voir un homme nu de ma vie !
» "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Take a break :: La boîte à malices :: Boîte à créations-