Partagez | .
Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »

Lou Humeur : Bonne, mais ça ne se voit pas.

avatar


message posté le Jeu 11 Juil 2013 - 22:32 dans Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
• • Voir le profil de l'utilisateur • •


LOU
"C'est comme quand on rêve que l'on rêve..."


I | II | III | IV




Prénom et/ou pseudo : Lou.
Âge : 17 ans.
Arrivée : 2013.
Manie, habitude : Lou parle tout seul, qu'il soit éveillé ou
endormi. Comme pour se rassurer.Et depuis qu'il est arrivé dans le
rêve, il pleure beaucoup.
Origines : Lou vient de Bretagne.
Il est même né au coeur de la légendaire forêt de Brocéliande.
Il a récemment déménagé à Rennes
Groupe : VERT
Marque : Une larme verte sous le pied droit.






Physiquement, Lou est un humain comme un autre. Pas grand chose à signaler à part peut-être ses cheveux bruns jamais coiffés, étant donné le peu d'importance qu'il accorde à son physique et ses yeux. Lou a des yeux pénétrants. Certains disent qu'ils sont verts, d'autres bleus. D'autres soutiennent qu'ils ont les deux couleurs. Il a un style vestimentaire simple, sans exigence particulière, bien qu'il soit souvent en bleu. Il aime se dissimuler dans la foule. On ne peut pas dire que Lou soit quelqu'un de particulièrement anxieux. On ne pourrait pas le qualifier de peureux. Il aime simplement être discret, pour ne pas qu'on le remarque. S'il pouvait disparaître, il le ferait sans hésiter. Il fuit le regard des autres qui le gênent.
Lou parle très peu. Il préfère voyager dans sa tête, dans son esprit, sa mémoire. Parfois, il parle seul aussi. Dans ces moments, sans qu'il soit nécessairement triste, des larmes claires coulent le long des ses joues roses. A quoi pense-t-il ?  Nul ne le sait. Il n'en parle pas.
Même s'il montre un visage fermé et triste, Lou n'est pas désespéré. Il réfléchit. On lui demande souvent pourquoi il a cette tête abattue. Il répond qu'il n'en a pas la moindre idée. Il était juste parti ailleurs. Dans son passé, son futur... Absent. Voilà un mot qui le qualifierait bien...
Lou est en lutte perpétuelle contre ses émotions. La peur du regard des autres, la gêne, la tristesse, la joie. Tout est prétexte à pleurer, sans tristesse, des larmes créées par ses rêves.
Dernière particularité de ce jeune garçon : il déteste dormir. C'est une perte de temps. Du temps gaspillé alors qu'il y a des milliards de choses plus pertinentes à faire. Comme écouter la pluie, par exemple.







Lou est né en 1996. Un jour où il pleuvait. Depuis, il aime beaucoup la pluie. Le son des gouttes qui heurtent le toit le bercent. Il pourrait s'endormir, il devrait s'endormir, mais ce serait abandonner le son et tomber dans le sommeil. Alors il résiste et continue à écouter le son de la pluie.
A 7 ans, son oncle lui a offert un vélo. Un magnifique vélo. En trois jours, les petites roulettes étaient déjà dérisoires. Il allait et venait sur la route devant sa maison, sur son beau vélo. A cette époque, il était vraiment heureux. Il n'était pas meurtri comme il semble l'être aujourd'hui. Son visage arborait toujours un sourire réparateur de maux. Il roulait tous les jours, dans la forêt, dans le parc, devant la maison...

Mais un jour qu'il se promenait dans la forêt de sa naissance, la merveilleuse forêt de Brocéliande, il fut percuté de plein fouet par un cycliste. Il fut projeté en arrière sur plusieurs mètres et tomba dans le coma. A son réveil, deux mois plus tard, sa mémoire était partie, comme envolé dans un inquiétant néant. 7 ans de mémoire envolés. En plus de ses nombreuses blessures. Sa moelle épinière avait été touché et il apprit qu'il ne pourrait plus jamais se servir de son pied droit.

"Heureusement, ce n'est pas a plus important", avait fait le médecin qui s'occupait de lui. "Ç'aurait pu être bien plus grave, vous avez eu de la chance jeune homme."
De la chance. S'il savait.

Ses parents passèrent une année à lui réapprendre ce qu'il avait oublié. Il retrouvait quelques bribes de mémoire, tout doucement. L'image du cycliste, de la roue qui l'avait percuté lui revenait en tête. Mais il ne retrouverait jamais sa vie d'avant, il en avait bien conscience. Et il en était meurtri. Totalement meurtri. Ces sept ans de vie disparus le faisaient souffrir.

Le jour de ces 17 ans, une nuit où il ne trouvait pas le sommeil, il sortit. La pluie tombait. Les gouttes glissaient le long de ses joues et les larmes s'y mélêrent. 10 ans après, la blessure était toujours là. La douleur de son amnésie ne se faisait sentir qu'à de rares moments, mais elle était à chaque fois plus vive, et Lou ne pouvait le supporter. Perdu, déboussolé, il marcha quelques minutes dans la nuit noire. Même la lune avait disparue. Lou aimait aussi la Lune, elle "était devenue son amie, au fil des années. Celle qui suit le moindre de ses déplacements dans la nuit, celle qui est toujours là, au-dessus de sa vie. C'était lorsqu'elle disparaissait qu'il allait mal. Que tout allait mal.
Et il continuait à marcher, tout en boitant à cause de son pied gauche, sans but, sans destination. Peut-être se perdre. Il aurait voulu se perdre et ne jamais se retrouver. Là, il était seul. et il ne voulait plus être seul.


    « Bonjour petite couleur perdue… Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n’aie plus peur… Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »


La voix était douce et calme. Une voix d'enfant. Les larmes céssèrent. Lou, toujours aussi maître de ses émotions, sursauta et tomba à la renverse. La jeune fille était devant lui. Calme et douce. Elle ne ria même pas en voyant Lou à terre.

"Tu es seule, toi aussi ? Pourquoi..."

La jeune fille ne répondit pas et sorti de magnifiques crayons de couleur, un sourire merveilleux greffé sur ses lèvres. Son visage était éblouissant de bienveillance.

"Oh... Je colorie mal, tu sais..."

Lou ne comprenait pas. Ou peut-être refusait-il de comprendre.

Puis elle montre ses crayons de couleurs, Astrid, et elle les fait tomber un à un, comme les grains d’un sablier qui s’écoulent entre ses doigts. Si la couleur ne répond pas avant que les crayons soient tous tombés, elle l’abandonne dans ce vide interminable, ce vide où elle serait tombée de toute façon. Dans le cas contraire, elle lui sourit, heureuse d’avoir trouvé une couleur à ajouter à son rêve. Et elle chante, toujours la même chanson étrange qui clôt les paupières de la nouvelle couleur :

« Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
Elle va te peindre en ROUGE !
Rouge passion, rouge colère…
Elle va te peindre en ORANGE !
Orange, centre de l’univers…
Elle va te peindre en JAUNE !
Tu seras heureux à jamais…
Elle va te peindre en VERT !
Vert, la chance te guidera mais…
Elle va te peindre en BLEU !
Peur dans les plaines abyssales…
Elle va te peindre en VIOLET !
Tes souvenirs te feront mal…
Elle va te peindre en INDIGO !
Ta folie tu ne pourras que craindre…
De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

Lou ouvre des yeux émerveillés, comme il n'en a pas ouvert depuis des années... Il est prêt à entrer dans le rêve. Il était prêt à tracer une nouvelle route, loin du monde auquel il appartenait.




Pseudo : Lou ▬ Comment avez-vous connu le forum ? : Complètement par hasard, en cliquant comme un ingénu sur un bouton de partenariat, je crois. ▬ Des suggestions ? : Je vais attendre avant de pouvoir suggérer quoi que ce soit. ▬ Des remarques ? : Comme on dit, [code validé ♥]. Et sinon, je voulais juste dire que ce forum avait l'air génial...


Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 25
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Ven 12 Juil 2013 - 0:58 dans Re: Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
« Toi qui ne pense que la chance t'a abandonnée, toi qui pleure ce destin si triste, Astrid va t'aider à retrouver l'espoir. Elle va te peindre en VERT ! »

• • • • •

Merci à Pantsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Lou Humeur : Bonne, mais ça ne se voit pas.

avatar


message posté le Ven 12 Juil 2013 - 1:18 dans Re: Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
• • Voir le profil de l'utilisateur • •

    La jeune fille aux yeux pétillants et clairs comme dans un rêve regardait les crayons à terre tandis que Lou le fixait, oscillant entre incrédulité et émerveillement. Tout à coup, le temps sembla s'arrêter. Non, il ne sembla pas s'arrêter, il s'arrêta littéralement. Comme si une nouvelle vie recommençait, un nouveau monde apparaissait.




      « Toi qui ne pense que la chance t'a abandonnée, toi qui pleure ce destin si triste, Astrid va t'aider à retrouver l'espoir. Elle va te peindre en VERT ! »




    Ainsi, Lou serait vert. Vert comme ses yeux. Verts. La brume s'épaissit alors, enveloppant les deux personnages dans des nuages blanchâtres. Tout sembla disparaître.

    Il était temps. Il était temps de vivre une autre vie. De rire. De partir. Cette perspective enchantait Lou qui ne demandait pas mieux. Il avait enfin l'occasion de tout recommencer.
    Avant de repartir comme elle était venue, la jeune fille désigna de son index le pied droit de Lou. A la grande surprise de ce dernier, il était nu. Avait-il oublié de se chausser avant de partir ? Non... Mais, plus étrange encore, une marque était apparue sous son pied. Une larme. Une larme verte. Le temps qu'il remonte la tête, Astrid avait déjà disparu dans la brume.




      « Ho ! Hé ! »




    Lou appelait en sondant l'inconnu et l'invisible. Aucune réponse, évidemment.
    Alors, péniblement, il se releva.
    Il avait une nouvelle route à tracer, et valait mieux ne pas traîner dans ces étranges nuages...
    Il fit un pas, et il sut. Il comprit ce qu'il avait toujours su, depuis l'apparition soudaine d'Astrid. Il sut qu'il était entré dans le rêve.
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 25
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Ven 12 Juil 2013 - 1:43 dans Re: Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Énorme coup de cœur sur ta fiche ♥ En même temps, j'ai adoré Piano Forest, alors les petites images là ça me... Huhu *^* *groupie inside* Très bien écrit, vraiment j'adore. Breeef.

Fiche validée VERT !

N'hésite pas à faire une demande de RP et à faire la fiche de relations de ton personnage ! N'oublie pas de faire recenser ton avatar et ta marque de couleur ici, et si tu te sens perdu envoie-moi un mp ♥

Amuse-toi bien sur True Colors !

• • • • •

Merci à Pantsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Lou ▬ « C'est comme quand on rêve que l'on rêve... »
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Spouirk - comme quand on écrase une limace
» Moi quand je serais grand j'serais fermier, comme ça j'aurais pleins de vaches et pleins de kiri ! [PV:Booth]
» (zhora) les faux-cul c'est comme les répondeurs: ça parle que quand t'es pas là!
» "Quand je serais grande je voudrais être comme toi ! " [Sunny]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Fiches validées :: {Vert}-