Partagez | .
L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]

Ekzael Age : 23

avatar


message posté le Mer 29 Aoû 2012 - 19:55 dans L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Il y a eu ce rêve, ce rêve tourmenté par les pensées du jeune vert, maintenant, il était réveillé, il ne savait que peu de choses de l'endroit où il se trouvait, cela faisait maintenant deux jours que celui-ci était arrivé dans cette étrange monde, il se massa la nuque une fraction de secondes puis, lança un regard sur ses alentours, de la végétation l'entourait, des arbres ; Petit, moyen, grand, pommier, oranger, citronnier. Des fleurs aussi ; courte ou mince, jaune rouge ou bleu. Ekzael fut très surpris de pars de tous ces végétales de différents types se regroupant un seul endroit et d'autre part il ne savait pas ce qu'il faisait ici ou comment était-il arriver ici, étrangement, une douleur se faisait ressentir sur sa nuque. Sûrement cogner ou assommer il ne le savait mais, il n'était pas là pour déterminer la cause du comment mais du pourquoi.

Après maintes et maintes suppositions il se leva, réfléchissant une nouvelle fois ce qu'il foutait ici, le sol était boueux et mouiller à croire qu'il avait plu si c'était le cas, il n'en avait plus le moindre souvenir comme de ce qui c'était passé le jour précédent ce qui, dérangeait le vert. Alors, il se retourna, ramassa son sac qu'il posa sur ses épaules encore une fois, il soupira douloureusement, la balle de son épaule y était toujours et son organisme refusait de coaguler le sang, il devait rapidement trouver un endroit où se soigner ou au pire, quelque chose qui lui permettrait de retirer le morceau de métal puis, il se mit en route, il ne savait pas où mais de toute façon, il le découvrira comme on découvre le chemin de la vie.

Lors de sa marche il admirait les paysages qui s'offraient à lui, c'est vrai, il n'avait jamais vue de telle dans son vivant à part sur les seuls sites internet existant ou bien des photos de ses "amis" et là, il pouvait voir ça, pour la première fois de sa vie, un petit frisson parcourra son corps, jamais il n'avait ressentit ce bien-être, ce monde est si magnifique, murmura-t-il. Cependant une chose le fit rapidement revenir à la réalité, cette blessure, cela ne pouvait plus continuer, il avait beau ignorer la douleur il commençait à faiblir et en plus, la faim commençait à surgir. Mais malgré cela il continuait, il continuait à croire, à espéré qu'il trouverait quelqu'un ou quelque chose, à vrai dire, il se doutait même qu'il rencontrerait une personne car ce monde n'aurait pus se construire seul, non, cela était tout de même impossible. Et finalement, sa détermination trouva grâce, en face de lui, il y avait un lac, un lac aux eaux purs, l'eau était si "épurer" alors, il s'y approcha, posa son sac sur son flanc droit et se mit à genoux devant, aux rebords de l'eau, ne craignant pas l'infection il retira sa veste rouge vif puis de ses mains il capturait une infime partie de l'eau qu'il déposa sur sa blessure, un petit souffle sortie de l'entre de ses lèvres, cela lui faisait mal, il n'avait toujours rien trouver pour retirer la balle et il redoutait la rouille, c'est vrai l'eau et le métal n'est pas chose conseiller surtout quand ce mélange se produit dans votre corps mais il y arrive un moment où il n'y a plus de choix où on est obligé de faire ce qu'il faut faire pour survivre ensuite, il retira son t-shirt et prit un fin morceau de tissus qu'il enroula soigneusement autour de son épaule. Et alors qu'il s'apprêtait à partir il entendit un bruit, comme un craquement, d'un vive réflexe il se retourna pointant son colt vers la forêt.

- Qui est là !?

Il devait être sûr de la personne ou de la chose se trouvant dans ce massif d'arbres, parce qu'après tout, la peur de mourir ou de se faire surprendre doit être un réflexe de tous les jours car c'est elle qui nous fait vivre, même si le vert la cache il fallait bien avouer qu'il avait peur, la peur du nouveau, la peur de ne plus s'y retrouver, dans un monde encore fertile et sûrement pur.




Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Jeu 30 Aoû 2012 - 3:21 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
La douleur avait disparu. Toute trace s'était évaporé. Plus rien. La mort l'avait rattrapée? Probablement. Tout était noir. La vision d'une salle blanche immaculée. Des gens autour d'un grand lit. Couvert de draps bleus. Un bleu pâle. Délavé. Un filet de lumière réussissait à entrer par la fenêtre de la chambre. Les rideaux fermés pour laisser un petit corps malade se reposer. Ce petit corps fragile. Presque toujours malade. La vie était dure. C'était difficile... Les cris des oiseaux. Le bruits des feuilles s'entre choquant. Le vent qui soufflait. Les bruits normaux de la nature avaient réussi à faire sortir notre petite du sommeil. Elle n'avait pas pour autant ouvert les yeux. Elle était terrifiée. Terrifiée à l'idée que le monde où elle avait vécu auparavant ne devenait que le néant total. On ne pouvait surtout pas oublié un détail si important. Candy n'avait plus de souvenirs. Tout était que néant. Noir. Plus rien. Tout c'était envolé comme le fait si bien un oiseau. Le soleil plombait sur les yeux clos de notre petite. Elle ne voulait pas les ouvrir. De peur que tout aller s’écrouler.Une nouvelle image. Un visage. Tout rond. Des cheveux courts blanc comme de la neige. Et une chaise roulante... « Astrid va t'offrir une deuxième chance de sourire. »

Candy ouvre doucement les yeux. Le soleil était fort. Il faisait mal à ses pauvres petits yeux. Mais. Il la réchauffait. Elle qui avait si peur d'attraper froid. Les douleurs lié à a fièvre étaient parties. La peur ne pouvait pas s'en aller aussi facilement. Impossible. Astrid. Une deuxième chance de sourire. C'était gentil de sa part. C'était quelqu'un de bien. Les yeux de la petite étaient maintenant complètement ouvert. Ils ne voyaient qu'un ciel bleu et blanc. Les nuages. Elle avait complètement oublié c'était quoi. Qui pourrait maintenant lui dire? Qui pourrait l'éclairer sur les sujets qu'elle avait complètement oublié. Qui pourrait l'aider? « Toute seule. » À gauche. À droite. Aucune trace d'une personne. Un œil flou. Ce qui était à sa gauche. Brouille. Elle pouvait à peine distinguer les formes et les couleurs. Avec une grande maladresse, la petite finit par se lever debout. Sur ses pieds. Candy observait les alentours. Ses deux beaux petits yeux de couleurs différentes regardait. Le regard émerveillé. Comme si c'était la première fois qu'elle voyait. C'était le cas. D'une certaine façon. L'oeil gauche de couleur jaune vert, l'autre complètement vert. Un vert magnifique.

Elle connaissait maintenant tout. Que de vue. Pas de nom. Les arbres. Les feuilles. L'herbe. Les fleures et les fruits. De plusieurs couleurs différentes. Toutes plus jolies les unes que les autres. La jaune prit une grande bouffée d'air. Grand sourire aux lèvres. C'était clair. Une nouvelle aventure commençait. Une deuxième chance s'était ouverte à elle. Pourquoi elle ne serait pas heureuse? Il n'y a aucune raison de s’apitoyer sur son sort et de se laisser abattre. Le sourire. C'est ce qui a de mieux. Candy mettait ses pieds. Un en avant de l'autre. Marchant vers cette nouvelle aventure.

Une silhouette. Au loin. Imposante. Tout le contraire de notre petite gamine. Un homme. Oui. On peut en être certains. Vu la carrure. Elle. Elle n'est qu'une fille. Petite. Qui ressemble comme deux goutes d'eaux à un garçon. Cheveux courts. Verts. Une grosse mèche sur le devant jaune. Que pour faire différent. Pour copier ses yeux. Malades eux aussi. Mais ce n'est pas le plus important. Candy s'approche doucement de cette silhouette. Il le verrait probablement pas. Cachée derrière tout ces arbres gigantesques. Bien sûr, quelques uns plus petits. Près de la gamine, il avait quand même l'air très grand. Du haut de son mètre. La toute petite marchait. Curieuse. Les bonbons collés dans ses cheveux. Elle s'approchait de lui. Intriguée.

    « Qui est là !? »


Un grand masque qui cachait tout son visage. Elle le voyait très bien. Ils n'étaient pas très loin l'un de l'autre. Candy était figée. Que ses yeux étaient voyant. Des petits yeux rouges. Rouges éclatants. Rouge hypnotisants. Torse nu. Quelque chose d'entouré sur son épaule. Blessé? Bien sûr. Il devait avoir mal. Cette simple idée l'avait terrorisée. Complètement. Elle s'était secoué la tête pour chasser cette idée. Recommençait a faire ses petits pas enfantin. De courts pas. Du à ses petites jambes. Pour une enfant de huit ans. À quelques mètres de cette personne. Elle lève rapidement son bras et pointe l'épaule. Sa manche. Trop grand descendit. Laissant place à ce bras tout petit et recouvert de plusieurs plaques bleus. Ses yeux verts et jaunes. Inquiets. Ils fixaient les rouges de la personne devant elle.

    « Fait mal? »
Revenir en haut Aller en bas

Ekzael Age : 23

avatar


message posté le Mar 18 Sep 2012 - 17:49 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Bras tendu, Colt à la main, direction un gamin... Il était là à pointé un gamin !? Sur ce coup là Ekzael se sentit plutôt gêner mais l'enfant n'avait fait guère attention à l'arme, il s'approchait, petit à petit la distance qui les éloignaient diminuait, il baissa ses bras pour ranger son fusil tout en regardant le petit être mais encore une fois il fut étonner et émerveiller par cet être, le fait de voir que celui-ci avait des yeux différents était surprenant pour Ekzael, depuis qu'il est ici il avait découvert tant de choses magnifiques et bizarre. Il était en face de ce garçon qui marchait toujours à faible allure, un oeil vert, un oeil jaune tout deux observant l'américain et maintenant ils étaient face à face, les deux séparés par une faible distance. Il leva son bras vers Ekzael, son doigt pointait son épaule, le vert la regarda avant de regarder le gamin, son bras était recouvert de plaques bleu, le majeur eu un court moment de réflexion en fixant l'enfant.

- Fait mal ?

Étonner par la phrase mal formé il le regardait, il souriait sous son masque, c'est vrai, ce visage était si innocent, le feutre du gamin était de couleur verte et sur le centre de cette chevelure une grande mèche jaune, un regard si innocent lancer vers Ekzael, le regardant dans les "deux" yeux rouge d'Ekzael, tout habiller en jaune et en noir, les manches plus longue que le gamin. Alors, il se mit à son niveau, accroupie, les bras sur ses genoux en le regardant dans les yeux.

- Quel est ton nom petit ?

Il ne trouvait pas vraiment l'utilité de lui dire s'il avait mal ou pas à quoi bon cela servirait ? Il ne pensait pas que l'enfant pourrait faire quoique se soit. Mais les marques bleues se trouvant sur le bras du petit inquiétait un peu Ekzael, il ne savait pas ce que c'était et il voulait à tout prit le savoir, sa blessure pouvait attendre, un enfant non...

Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Mer 19 Sep 2012 - 2:57 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
Le regard figé vers ces yeux rouge sang. Un regard envoûtant. Ce rouge si clair. Une lueur de souvenir envahit le cerveau de la petite. Un mauvais souvenir. Des taches rouges un peu partout. Un corps tremblant comme une feuille. Non. C’était pas possible. C’était qui cette personne devant elle ? Candy était perdue dans ses pensées. Ce qui aurait pu rester perdu dans le néant, gentiment. Rester loin, comme il avait calmement fait. Le moment était mal choisi. Va-t-en maintenant ! Ses grands yeux continuaient de fixer cet homme devant elle. Ça l’intriguait, ce masque. Son nouveau centre d’attention. Il cachait son visage pour des raisons personnelles, oui. Les enfants n’ont pas besoin de connaître tout des adultes. Deux mondes complètement à part. Les problèmes des adultes restent entre adultes. Les petits ne doivent pas tout savoir. Ils doivent s'inquiéter que pour eux. Il avait quelque chose de mystérieux. D'intriguant. Un petit quelque chose qui l'attirait. Cette personne devant elle avait bougé. Candy poussa un léger hic. Son bras s'approcha machinalement de la blessure. Elle voulait y toucher. Dire une petite phrase magique pour que la douleur parte. Un petit quelque chose pour l'aider. Ce grand homme aux yeux rouges et au masque.

« Quel est ton nom petit ? » Petit. Petit? La petite croyait qu'elle était une fille. Elle ne s'était pas vu devant un miroir. Elle ne connaissait pas ses traits particuliers. Un petit sourire se dessina sur le visage frêle de notre ange jaune. Ce dernier mot prononcé lui résonnait en tête. Comme si quelque chose lui avait fracassé le cœur. Un coup et ce petit organe se faisait tout silencieux. Peur de se manifester, peur de donner encore de la douleur à la personne qui le porte. La petite main changea de direction lentement. Ses mouvement étaient lents et semblaient être ceux d'un robot qui avait du mal à bouger. Une créature métallique qui était couvert de rouille et qui n'avait pas bougé depuis longtemps. La petite main se posa délicatement sur le masque. Ses yeux étincelants le fixait. Son sourire changea un peu aussi. Il avait l'air réel. Si chaleureux. Son autre bras se leva doucement, il avait fait la même chose. Il s'était posé sur le masque. Une main sur chaque joues. Elle les bougeait calmement, caressant le morceau de cuir. Tout en douceur. S'il le gardait, c'était peut-être précieux. Elle y faisait attention, comme si c'était un trésor à garder précieusement. Peur de faire un faux mouvement et le briser, comme un vase fragile qui gardent de magnifiques fleurs dans l'eau.

« Candy ! » Les étoiles brillantes dans les yeux, le regard pétillant de bonheur. Un rien la rendait heureuse. Tout pouvait la faire sourire. Elle s'approcha un peu de cet inconnu. Un tout petit saut d'à peine plus grand qu'un pas. En même temps, un petit bruit aigu sortit de sa bouche. Comme si elle était une petite souris. Puis, elle cessa tout mouvement. Toujours le même grand sourire au visage. « Nom toi ? Grand monsieur masque ? »
Revenir en haut Aller en bas

Ekzael Age : 23

avatar


message posté le Mer 19 Sep 2012 - 19:13 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Les fines lèvres du petit s'élargissaient suite à la question du vert, s'en était à croire qu'il avait dit quelque chose d'amusant ou fait une erreur, une erreur, mais laquelle ? C'est ce qu'Ekzael essayait de deviner, oui, mais la réponse restait introuvable. Mais Ekzael n'avait pas fait attention au bras du petit, trop occupé par ce regard si doux et ce visage si souriant, en effet l'enfant avait sa main tendue vers Ekzael, près de son épaule d'abord puis au fur et à mesure cette main se dirigeais vers son masque à une extrême lenteur, comme attisé par un effet temporelle jusqu'à la poser délicatement contre cette joue en cuivre, les yeux de l'enfant le fixait, ce sourire si spécial se mit à changer lui aussi. Alors que le vert hésitait à retirer la main du jeune enfant de son masque celui-ci leva son deuxième bras qu'il posa elle aussi contre son masque mais de l'autre côté, comme s'il voulait voir le visage d'Ekzael et retirer la chose qui lui cachait le visage mais, ce qui étonna le plus le jeune homme était le fait que l'enfant s'était mis à caresser les extrémités du masque et tout cela avec délicatesse, comme s'il faisait en sorte de ne pas l'abîmer et cela amusait Ekzael.

- Candy ! Dit-il avec amusement.

Il fut étonné sur le coup, Candy ? Elle voulait un bonbon ou alors c'était son prénom ? Non, ce prénom est vraiment peu courant peut-être un surnom, pensa-t-il. Quoique tout cela pouvait être plausible, c'est vrai, cet enfant était grandement différent de tous ceux qu'avait rencontré Ekzael, ce "Candy" était vraiment quelque chose de spécial, rien ne ressemblait aux autres. Ekzael pensait un petit moment, Candy était courant comme surnom... Mais comme surnom Féminin. Puis, d'un coup il fut gêné, gêner par le fait de s'être trompé sur le sexe de l'enfant mais il devait être sûr, alors qu'il allait lui poser la question l'enfant intervint avant lui.

- Nom toi ? Grand monsieur masque ?

Ekzael regarda Candy, il adorait la façon de parler de la fillette Maintenant il n'avait plus besoin de se demander si c'était un garçon ou inversement non, la voix suffisait pour cela et il se sentait stupide d'avoir cru que c'était un garçon mais l'erreur est humaine. Sans plus attendre il lui murmura <<Ekzael.>> puis, il mit sa main droite dans les cheveux de la fillette et il lui demanda d'une voix amicale et faible <<Tu veux essayer le masque ?>> Après tout, il n'avait plus de raisons de cacher son visage, il venait de comprendre que c'était un nouveau départ que lui avait donné cette fille au fauteuil roulant et cette Candy l'avait aidé à prendre ce départ, il lui devait cette chose...


Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Jeu 20 Sep 2012 - 4:26 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
Le petit cœur recommença à battre bruyamment. Comme à son habitude. Un son rassurant. La seule chose au monde qui la calmait. La seule chose qui l’incitait à continuer. Ba-dump. Un battement, la crainte commence à se dissiper. Comme la brume du matin qui se lève doucement de son lit douillet. Ba-bump. Une énorme chaleur réchauffait le cœur froid de la gamine. Un rayon de soleil s'illuminait en douceur. La nuit était finie. Le mystérieux au masque. Il semblait être une personne unique et spéciale. Comme tout le monde en fait. On nait tous unique. On est tous spécial à notre propre façon. Mais cette personne avait un petit quelque chose de plus. Un petit truc qui le distinguait des autres. Pas juste le fait qu'il cachait son visage derrière un morceau de cuir. « Ekzael. » Un drôle de nom. Puis il posa un de ses mains sur la tête de Candy. Une grande main, vraiment géante. Du coup, elle voulait voir la différence de grandeur. Encore une fois, intriguée. À croire que tout de cette personne, cet homme en entier, l’intéressait. En quelques sorte. Comme un enfant pouvait s'intéresser à un grand frère, quoi.

« Tu veux essayer le masque ? » Le sourire dans son visage voulait s'élargir encore plus. Heureuse comme ça, c'était pas possible. Son petit cœur battait de joie. Il n'avait plus peur du tout. Cette personne lui avait fait oublier qu'elle était dans un nouvel endroit remplit de pleins de nouvelles choses. Et de nouvelles personnes à apprivoiser. À mieux connaître et sûrement à apprécier. Les jambes de Candy commencèrent à trembler. L'excitation avait commencer à faire battre son cœur encore plus vite. Encore plus fort. Elle ne restait pas en place. Ses petits pieds bougeait sans arrêt.

« Oui! Oui! Oui! » Un peu de politesse, petite Candy. Les yeux remplit de millions d'étoiles. L'émerveillement et la joie. Le nombre d'étincelles dans ses yeux continuait à chaque secondes d'augmenter. « 'i te plait, E'zael! » Elle enleva doucement ses douces mains de sur le masque. Quelque chose d'autre pour le moment attirait son attention. Celles-ci se dirigèrent vers la main gauche de l'homme. La petite main droite serra délicatement son poignet. Elle leva sa main et la gamine posa sa petite main gauche dans celle d'Ekzael. Candy éclata immédiatement de rire. Un drôle de rire aigu. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait sortir ce bruit de sa fine bouche. C'était agréable. Elle lâcha le poignet de l'homme pour pointer la grande main « Zéante! » puis pointa sa petite main « Minie! » Un enfant s'amusait vraiment avec un rien.
Revenir en haut Aller en bas

Ekzael Age : 23

avatar


message posté le Ven 21 Sep 2012 - 18:54 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
<<Tu veux essayer le masque ?>> Dit-il à faible voix, il regardait la gamine en face de lui, l'enfant avait un énorme sourire sur son visage innocent, elle tremblait, non pas de peur mais surtout d'excitation, elle ne cessait de gesticuler dans tous les sens, il ne savait plus vraiment ce qu'il devait faire, il attendait sa réponse, à ce moment il avait retiré sa main des cheveux de Candy et puis il ne fut pas surpris par cette exclamation positive de la fillette. Oui, il s'y attendait, ses yeux brillaient de mille feux, joyeuse et excité par ce masque, ce masque qui avait pourtant servis à cacher le visage d'un criminel, mais souvent on ne prend pas la peine de juger ces gens, il y a des raisons pour ce genre d'actes, tous ont un coeur que personne n'écoute sauf ce petit bonbon au regard brillant, à l'expression inoubliable.

- 'i te plait, E'zael !

Puis elle retira ses petites mains du masque, Ekzael suivait les mouvements de la petite, sa main droite se dirigeait vers le poignet gauche du vert jusqu'à l'empoigné avec une grande délicatesse, ensuite elle la releva pour la posa dans la paume de celui-ci. Elle se mit à rire, Ekzael fut étonné, il n'y comprenait plus grand-chose à ce qui passait. Non vraiment plus mais, il était content que Candy soit joyeuse, ça le rendait heureux de donner aux autres ce qu'il n'avait jamais pus vivre auparavant. Finalement elle lâcha le poignet du jeune homme et elle ouvra sa petite bouche << Zéante! >> exprima-elle puis en montrant sa propre main elle exclama que celle-ci était mini par rapport à celle d'Ekzael. Alors, il posa sa main sur la joue de la gamine.

- Ma main est plus grande que la tienne pour une raison. Ekzael se releva, tout en regardant la fillette, il détacha les sangles de son masque qui permettaient au masque de rester en place, il posa sa main sur la face de l'objet avant de l'éloigner de son visage, dévoilant son visage et il reprit ce qu'il avait à dire. Cette raison est simple, c'est pour te garder auprès de moi et pour que tu ne te perds pas.

Ekzael souriait à la gamine, c'est vrai ce qu'il venait de dire était totalement stupide et sens aucun sens mais, les enfants sont là pour croire ce qu'il entende et non parce qu'il voit, oui, cela faisait plaisir au jeune homme d'être au côté d'un être qui ne jugeait pas vos paroles que d'un être qui n'irait croire seul ce qu'il verrait. Maintenant, il l'avait déjà fait suffisamment attendre avec ses pensées, il se remit au niveau de Candy et il y déposa son masque dans les douces mains de la gamine.

- Essaye le, Si tu veux de l'aide je t'aiderais. Il prit une courte pause pour essuyer de sa main une petite tâche rouge avant de regardé ce visage si pétillant, et s'il te plait je te le prêterais.

Et dire qu'il savait que ce masque serait trop grand pour elle...

Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Sam 22 Sep 2012 - 4:23 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
C'était chaleureux. Cette grand main sur la joue de Candy. Au fond de ses yeux, à peine voyant, un petite inquiétude s'était manifesté. Une sorte de mauvais souvenir lui revenait en tête. Encore une fois. Un homme d'une violence incontrôlable. Ça ne devait pas lui rester en tête. Elle ne voulait pas se faire du mal et encore moins troubler E'zael! « Ma main est plus grande que la tienne pour une raison. » Pourquoi? Quelle raison? La seule qui lui venait en tête c'était parce qu'il était un adulte. Une personne dans le monde des grands. Un monde inconnu. Le cerveau de notre petite était beaucoup trop jeune pour comprendre beaucoup de choses. Apparence et intérieurement, cinq ans. Alors qu'elle en a huit. Ce monde d'adulte, elle ne le comprendra jamais. Au grand jamais. « Cette raison est simple, c'est pour te garder auprès de moi et pour que tu ne te perds pas. » Touchée. Ça l'avait directement atteint à son petit cœur. Il allait rester avec elle? Vraiment? Candy l'observait. Encore et toujours. Ses yeux n'allait pas décrocher de cette personne. Impossible. Il avait enlevé son masque. La bouche de Candy s'ouvrit toute seule et ne bougeait plus. Ekzael souriait. Il y avait vraiment un visage sous ce masque. Pourquoi il cachait son visage? Il avait peur que les autres le voit? Que des personne le reconnaisse dans la rue? Que toutes les filles qui courent après? Pourquoi?

La phrase d'Ekzael lui résonnait dans la tête comme un écho. Les yeux malades de Candy commençaient doucement à se remplir de larmes. « Rester a'ec moi? » Le visage de l'homme juste devant le sien. Il y avait quelque chose qu'elle voulait faire. Une marque d'affection toute simple. Elle regarda le masque dans ses petites mains. Puis leva les yeux. La gamine posa ses douces lèvres sur son grand front découvert. Elle n'avait pas attendue la réponse à sa question. Elle recula son visage. Les joues un peu roses, la petite était visiblement gêné. C'était une de ses habitudes de faire ça aux gens qu'elle connaissait à peine? Aucune idée. Personne ne pourrait lui répondre. Elle voulu le serrer dans ses bras, mais le masque dans ses mains l'avait un peu déconcentrée. Candyle mit devant son visage l'analysa soigneusement. Comment on mettait ce truc? Un trou. Ah! Ça devait être pour les yeux. Bien sûr, petite mémoire. « Essaye le, Si tu veux de l'aide je t'aiderais. » Elle leva un peu le masque, maintenant qu'elle avait trouvé comment faire, et regarda Ekzael à travers le trou. « Coucou! » Elle leva le masque un peu le masque et tira la langue en rigolant. Puis, le replaça comme elle l'avait mit. Sans comprendre comment faire pour l'attacher. Bien concentrée à sa tâche. Comment faire? Ça avait l'air simple. Et finalement non! C'était pire qu'un casse-tête. Candy regarda Ekzael d'un regarda découragée. « E'zael aider moi... Masque bizarre. Masque veut pas. » Les larmes avaient disparues, bien sûr. Mais la phrase continuait à lui tourner en tête comme une mélodie. Encore plus heureuse. La petite jaune devrait faire, tôt ou tard, en surdose de bonheur. Obligatoire. Contenir toute cette joie dans un petit corps comme ça, c'était peut-être trop. « Et s'il te plait je te le prêterais. » Candy n'avait pas hésiter une seconde. Le masque, elle l'aimait bien. Quoique .... un peu trop grand. Non. Beaucoup trop grand. Mais ... « E'zael plus joli pas masque. Pas cacher visage. »
Revenir en haut Aller en bas

Ekzael Age : 23

avatar


message posté le Sam 10 Nov 2012 - 15:47 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Le visage a découvert, le masque entre les mains d'une petite, Ekzael était souriant, cela faisait déjà longtemps qu'il n'avait plus sourit sincèrement.

- Rester a'ec moi ? Dit-elle, les larmes aux yeux.

Mais le jeune homme n'eut pas le temps d'agir que celle-ci, en levant ses yeux, lui donna un baiser sur le front, celui-ci fut étonné sur le coup mais, encore plus quand Candy recula son visage, ses joue teinter d'un petit rose pâle comme si elle était gêné et la petite se mit à «jouer» avec le masque, sa façon de le tenir, de l'observer portait à croire qu'elle l'analysait et tout ça avec finesse. Il pouvait s'apercevoir qu'elle avait l'air perdu mais il n'y fait pas réellement attention, il lui proposa alors de l'aider mais ses paroles furent rapidement inutile, déjà Candy avait trouvé comment faire qu'elle commença à regarder les yeux du jeune homme à travers le petit trou « Coucou ! » dit-elle avant de relever doucement le masque et de lui tirer la langue en rigolant.

- E'zael aider moi... Masque bizarre. Masque veut pas.

Le vert ne prêta pas la moindre attention aux paroles de la jaune au lieu de cela il lui proposa autre chose; garder le masque, bien sûr, si celui-ci lui plaisait. C'est vrai, il n'avait plus de raisons d'avoir cette chose sur le visage, a ce qu'il avait compris il était dans un rêve et dans un rêve les choses se passent comme on le désire ou du moins, la plupart du temps. Mais la petite refusa de le garder, disant qu'elle ne voulait pas se cacher le visage... C'est vrai, elle avait raison, pourquoi faire une-t-elle chose alors qu'elle était libre ? Ekzael la regarda un instant dans ses petits yeux, il afficha un fin sourire avant de reprendre le masque doucement et de la ranger dans son sac-à-dos, il le prit comme ça, sans prévenir et peut-être, contre le gré de Candy mais, en y repensant un peu il ne voulait pas qu'elle porte ce masque ... Un masque qui a servis pour d'horrible causes, il ne veut plus repenser à ce passé de merde. Il se releva, s'étira et regardait Candy en soupirant et voilà que cette satané douleur se ramenait.

- Fait ce que tu veux pour le moment Candy mais ne touche pas au sac, je t'en pris, je reviens vite, je vais prendre de l'eau, je ne suis pas loin, si tu as besoin de quelque chose, appel moi.

Et il se mit en marche vers le lac, certes, ils étaient seulement à quelques mètres de celui-ci mais, il fallait toujours rester prudent et il ne voulait surtout pas que la petite voit cette blessure, cette chose profonde et qui devait s'infecter au fil des minutes passantes. Il se mit à genoux aux abords du lac, lança un regard vers Candy et retira à nouveau son bandage, il prit dans ses mains de l'eau qu'il mit sur sa plaie, un petit gémissement sortit de sa bouche. Quant un bruit le mit sur ses gardes, il regarda la petite, elle était toujours là, son regard était maintenant dirigé vers le centre du lac, personnes aux alentours, mais il y avait ce bruit... Non, ce chant, comme si quelqu'un chantait une mélodie dans les profondeurs de cette source. Il pencha sa tête un peu plus au-dessus de l'eau puis retomba rapidement sur son dos, le visage surpris, il avait vu quelque chose, une ombre, un poisson sûrement... Un poisson géant ?! Il prit une grande respiration, combattant sa peur, il se pencha à nouveau vers l'eau et comme par magie il n'y avait plus rien, peut-être était-ce simplement son cerveau qui lui avait jouer un tour ? Oui, peut-être...


Pardonne moi du retards Candy et aussi de cette fin mais je n'ai pas su comment clôturer ce message, si je trouve une meilleur fin j'éditerais le poste.


Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité

avatar


message posté le Dim 9 Déc 2012 - 21:26 dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
Candy figea. Le sourire mignon de l'homme au masque devant elle lui faisait vraiment plaisir. Le masque. Ekzael l'avait reprit rapidement avant de le cacher dans son sac. C'était probablement le meilleur endroit. Les masques sont des accessoires de déguisements pour Halloween. Bien que Candy aurait bien aimé l'avoir encore un peu plus longtemps dans ses mains, les grands avaient le droit de choisir. C'était Ekzael qui devait lui donner des ordre et la petite jaune écouter sagement. Faire la gentille petite fille c'était ce qu'elle pouvait faire de mieux. Son regard était fixé au sac, le visage sérieux. Mmmh. C'était légèrement flou. Sa petite main gauche bougea rapidement pour cacher son œil malade pour le fermer. Elle était surprise. Pourquoi avoir fait ça? Comme si elle le savait, comme si elle s'en souvenait. Comme un truc automatique chez elle. En fait, son œil lui faisait mal. Cet œil jaune était fatigué. Puis Ekzael se leva et s'étira. La petite retenu un petit rire, ça lui avait fait penser à un chat. Un joli chat qui venait de se réveiller. Son regard changea brusquement, ce soupire l'avait inquiété.

    « Fait ce que tu veux pour le moment Candy mais ne touche pas au sac, je t'en pris, je reviens vite, je vais prendre de l'eau, je ne suis pas loin, si tu as besoin de quelque chose, appel moi. »


Candy écoute attentivement ce qu'il avait a lui dire. Elle ne devait pas toucher au sac. Il avait quoi de si spécial ce sac? La petite hocha positivement la tête juste avant qu'il s'éloigne. Ne pas toucher au sac. Son regard se tourna vers le sac. Il devait être spécial. Il avait des pouvoirs magiques? Il était comme le tapis volant dans Aladin? Nah. Nah. Nah. La petite secoua la tête. Magique? Impossible. Mais ça serait trop beau! La gamine s'approcha du sac en tendant sa main droite vers l'objet. « Candy voler ! » Non! Elle n'avait pas le droit d'y toucher. Il pourrait peut-être exploser ou bien un petit animal pourrait lui sauter dessus? Une petite bête toute mignonne? « Candy veuuuuut! » NON! Pas toucher au sac. La gamine saute par dessus le sac, elle ne voulait pas rester seule. Et elle venait de voir le lac. Nager. Elle voulait sauter et s'amuser. Jouer a attraper les jolis poissons et lancer de l'eau au grand monsieur masque. Celui-ci se tourna rapidement vers elle. Candy figea, elle avait fait quelque chose qu'il fallait pas? Ekzael enleva les bandages de sa blessure. La petite jaune regardait le lac, elle voulait sauter. Faire la bombe et jouer. Elle s'approcha doucement de ce vaste étendu d'eau, posa ses genoux au bord et mit le bout d'un doigt dans l'eau. C'était très froid et ça avait enlevé tout goût à aller y nager.

L'eau. C'était joli. Grand et si paisible. Bleu. Son regard se tourne alors vers le ciel puis vers Ekzael. Un petit cri de surprise s'échappa de sa bouche. Il était sur le dos. La petite s'approcha doucement d'Ekzael, une peur incroyable commençait à grandir en elle. La seule raison qui lui passait en tête était qu'il avait eu peur de quelque chose ou qu'il avait été surpris. Mais par quoi? Tout près de l'homme qui regardait attentivement dans l'eau, elle se pencha à ses côtés et s'y colla. Pour se rassurer. Elle passa son bras droit sous le bras gauche du vert et le serra. Candy tremblait légèrement de peur. Elle prit une grande respiration et fixa son regard apeuré au lac.

    « Lac faire peur ? »


[ Pas de problème, Ekzael. Pardonne moi aussi du retard. ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
L'eau, source de vie... Et de danger. [Pv; Candy et Qwil]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Take a break :: Corbeille du forum :: Archives RP-