Partagez | .
On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Lun 23 Avr 2012 - 15:03 dans On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Il commençait à s'ennuyer une fois que les trois Tamagotchis à sa ceinture n'aient plus besoin de lui. Ses consoles lui manquent. Parfois en manque, il se remémorait ses parties. Ces jeux qu'il avait pour la plus grande partie fini plusieurs fois. Les jeux vidéos c'est ce qu'il y a de mieux. En fait c'est surtout que les jeux de sociétés, seul, n'en valaient pas vraiment la peine. Il soupire. Se recroqueville légèrement, cherchant la sensation de sa couette qui le réchauffait et le protégeait du monde extérieur, avant. Il était toujours enroulé en elle, se lovant comme entouré par des bras. Surement cette couette avait plus jouée le rôle de mère pour lui que la femme qui l'avait mis au monde.
Et maintenant il se demandait. Est-ce que le temps est arrêté là bas? Où est-ce qu'ils continuent à vivre? En le croyant mort sans doute. Ce qu'il était peut être après tout...

Il ne savait pas depuis combien de temps il était dans le rêve. Dans les moments comme celui-ci, où il s'ennuyait, souvent il se mettait à la recherche d'Astrid. Sans savoir où chercher et sans jamais la trouver. Au moins ça lui avait servi à connaitre les environs.
Il cherchait Astrid... Pourquoi? Pour jouer. Elle l'avait emmené ici pour jouer après tout. En tout cas c'est ce qu'elle avait dit. Elle voulait jouer avec lui mais au final il ne la plus revu après... "ça". Il ne savait pas comment appeler ce moment. Sa rencontre avec Astrid, quand elle l'avait emmené ici, dans son rêve. Étrange rêve...

Il se releva, réalisa qu'il venait de faire tomber son écharpe trouvée dans un de ces arbres bizarre qui donnent tous des choses différentes. Il se baissa pour la ramasser. Il cherchait un arbre à mangas quand il l'avait trouvé. Son bras avait juste agrippé une des écharpes qui pendait à une branche, avait tiré, et depuis ne savait pas trop quoi en faire. Mais là n'était pas le problème. Là il faut trouver quoi faire. Et l'activité "trouver Astrid" devenait lassante à force.
L'écharpe posée sur les épaules, cachant la nuque, rappelait vaguement la couette de son ancienne vie. Et la couette ramenait à son ancienne chambre. Et la chambre aux anciens jeux, encore. Peut être, avec un peu de chance, il y aurait dans le rêve quelques consoles en attente de joueurs. Ça ne devait pas être introuvable, il y a bien des arbres à écharpes après tout.

Une éclipse rapide. Plus de soleil pendant un moment. Et après ce qui devait être plusieurs heures, s'il y avait encore des heures, il était dans la ville, se dirigeant vers la fête foraine. Il y allait rarement, préférant de loin la foret ou les ruines si colorées. Les attractions, c'est ce qu'il cherchait. Pas loin de lui, la grande-roue semblait posséder le ciel. Il resta un instant à la regarder puis remarqua des affiches aux murs. Elles ressemblaient à des publicités pour cirque, étaient très colorés, collés les unes sur les autres, n'importe comment. Mais aucun dessins, rien d'écrit non plus. Pas grave, il continua son chemin, il ne devait plus être étonné des bizarreries du rêve. Quelques prospectus du même genre par terre, et il arrive enfin aux bornes d'arcades. Les machines étaient entourées d'ampoules illuminées de différentes couleurs. Il commença à jouer.

Après un moment il entendit son nom appelé, et se retourna. S'approchant de lui, une couleur. Couleur cerise, ou coquelicot. Une fille rouge.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Mar 8 Mai 2012 - 19:45 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Un mois. Oui, à peut près cela. Un mois quoi ? Eh bien qu’elle était là. Où ça ? Qui sait. Un monde étrange créer par cette Astrid qui n’était apparue à Kyong Mi que la fois ou elle s’était perdu dans les bois. Peut-être, ou bien elle rêvait depuis un mois. C’était intense, comment pouvait-on avoir assez d’une nuit pour rêver d’autant de jour. Sauf si elle était en plein coma. Enfin, il ne valait mieux pas se démoralisé. De toute façon, elle ne se plaignait pas d’être là. Chaque jour lui semblait une nouvelle aventure. Elle s’amusait vraiment. Elle voulait faire le tour de se monde merveilleux, elle avait l’impression de voyager. Elle s’était un peu promener, mais c’était surtout toujours perdu.

La jeune coréenne avait rencontré quelques personnes depuis le début de son séjour. Elle s’était lier d’amitié avec certain, pour d’autre, les conversations n’avait pas été loin. Elle ne se décourageait pas pour autant et souhaitait vraiment se faire des amis et des allier qui pourrait l’aider à découvrir ce qui se passait vraiment ici. Après tout, la dignitaire des lieux était-elle apparue à quelqu’un depuis le début de leur séjour ? Kyong Mi avait toujours été curieuse. Et cet endroit de manquait pas de surprise.

Elle avait découvert dans la forêt bien des arbres différents de ceux en Corée. Surtout que certain offraient de la nourriture. Pas des simples fruits, noix ou à la limite légume, non. Ils y en avaient qui faisait pousser des croissants, des beignets à tous les gouts, des nouilles et même des pancakes. Il y avait aussi des arbres à foulard, à couverture, à chaussure et à chaussette. La jeune fille n’avait pas fait le tour de la forêt, mais son but serait d’y retourner armer d’un cahier et de recenser les types de plante qu’elle trouverait.

Mais pour l’instant, elle avait un nouvel endroit ou se promener, ou faire des découvertes. Elle venait d’arriver à la ville foraine. Une énorme ville de petit commerce enchanteur, de manèges et diverse attractions hautes en couleur. Étant ce qu’on appelle, une grande gamine, Kyong Mi avait le sourire aux lèvres. Enfin un peu de divertissement. Car malgré ces 18 ans, elle avait des goûts de gamine et tout l’attrayait. Elle était émerveillée par toute ces lumières de différentes couleurs qui lui picotaient les yeux. Lorsqu’elle tomba sur un magasin de yukata, elle ne put s’empêcher d’être attirer vers lui. Même s’ils étaient de nature plutôt japonaise, cela lui rappelais ses racines asiatiques. Elle n’avait pas d’argent. Elle demanda quand même à en essayer un. On lui dit qu’elle pouvait l’avoir contre une mèche de cheveux et un poil de sourcil. Elle fut légèrement surprise et accepta le deal. Elle demanda si elle pouvait laisser ses vêtements au magasin pour la journée et ils acceptèrent avec le sourire. Elle se dit qu’elle ne serait pas surprise qu’ils aient mystérieusement disparue à son retour.

Après sa promenade le long des commerces, elle tomba sur une salle d’arcade. On ne pouvait pas trouver mieux pour l’enchanter. En sautant joyeusement, elle entra dans la pièce et fut harceler par la musique des jeux. Cela ne fit que la faire sourire de plus belle. Se promenant entre les diverses plateformes, elle ne trouvait personne, personne sauf un jeune bleu déjà occuper. Elle reconnu sa couleur à la tache bleu qu’il avait dans le cou, bien voyante. Cela lui rappela quelque chose. Il lui semblait qu’on lui avait déjà parlé d’un jeune garçon bleu. Ce devait être lui. Sans être certaine, elle l’appela quand même :

- Salut … uhm, Ben ! C'est ça ?

Elle s’approcha en souriant. L’étoile sur son bras bien voyante. Il ne la connaissait pas, elle ne voulait pas qu’il ait peur.

- T’inquiète, si je connais ton nom, c’est parce qu’on ma parler de toi. Pas en mal hein. On m’a juste expliqué un peu ce que voulait dire les couleurs. D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi je suis rouge. Enfin … je suis désoler je suis nerveuse. Je me tais.

Elle rougit un peu et s’approcha encore.

- Euh, je peux jouer avec toi ?
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Sam 12 Mai 2012 - 14:58 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Pacman va finir obèse.
Ou malade. Avec plein de cholestérol dans toute sa masse jaune.
Enfin, il va finir par crever d’avoir trop mangé.
Les péchés ça doit se payer comme ça, surement. Par la mort. Radical mais ça se tien. Lui aura été trop gourmand. Et puis, de toute façon, tout le monde meurt un jour.
Mais bon. Là on parle d’un personnage de jeu vidéo quand même. Étrangement, tout de même, Ben trouvait ça tout à fait plausible. Il s’y attendait même. Avait peur, à chaque Game Over, que le personnage qu’il incarne disparaisse pour toujours.
Naïf. Mignon aussi. Enfant, enfin.

Maintenant, une voix s’ajoutait à la silhouette rouge. Mais plus que ça, se qu’il remarqua fut le kimono. Le kimono c’est l’Asie, pour Ben l’Asie c’est le Japon. Japon, pays de son cœur. Pays dans sa tête où il vit encore.

La fille dit son nom, et Ben ne s’en étonna qu’un moment après. Pendant qu’elle expliquait qu’elle le connaissait d’autres et qu’apparemment elle serait nerveuse. A ce qu’il comprit, car elle parlait vite tout de même, et sur la fin sa voix s’était faite plus discrète jusqu’à, il semblait, se taire exactement au moment où elle formait la phrase « Je me tais. ». Comme si parler était quelque chose de grave et que les lèvres devaient se celer pour toujours pour ne plus jamais commettre une telle erreur que de laisser des mots sortir de la bouche.

Enfin, celés, pas très longtemps au final. La bouche se rouvrit presque aussitôt qu’elle s’était fermé, pour demander au bleu si la rouge pouvait participer au jeu.

Le bleu eu du mal cependant à comprendre que c’était une question, et que la fille attendait donc une réponse en échange. Quand l’information monta au cerveau, tilta quelque chose comme peut être ce qui doit être des neurones, ses bras tremblèrent légèrement en réaction. Bouger, pour prouver qu’on existe, que le blocage de quelques secondes à ce qui atteignait parfois quelques minutes ne l’avait pas changé en statue. Après les gestes, les mots. Le plus dur en fait.

_ Euh… Euh, je… Oui.

Il se sentait bête quand il faisait ça. Bégayait, hésitait, répétait des « euh » à tout va. A l’écrit encore ça allait. Quand il ne voyait pas les gens en vrai. Les jeux en ligne, sur l’ordinateur était son seul vrai moyen de socialisation avant. Devoir parler aux gens en étant face à face le stressait énormément. Surtout que maintenant il ne pouvait juste plus faire autrement.

_ Euh, et, euh… Ton… Ton nom à toi c’est quoi?

Non, pas bête, mais pathétique en fait. Il rentra sa tête dans les épaules, comprenant que ses joues devaient être rouge vu la chaleur soudaine qu’il ressentait au visage. Et puis il ne savait pas. Il avait oublié en fait si la fille s’était présentée. Si c’était le cas elle risquait de se fâcher, pensant qu’il ne la pas du tout écouté. Oh la la, il redoutait sa réaction maintenant!
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Dim 20 Mai 2012 - 18:51 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi attendait que le jeune garçon lui réponde. Elle le détailla doucement. Il était plus jeune qu’elle, mais cela ne la dérangeait pas, elle était une véritable gamine elle-même. Elle ne connaissait pas son âge, et tout ce qu’on lui avait dit de lui c’est qu’il était jeune, petit avec des cheveux brun et que c’était un « bleu ». Alors qu’elle était une « rouge ». La coréenne ne comprenait pas pourquoi ont s’identifiait à une couleur. Il paraissait que c’était une affaire de personnalité et d’émotion. Enfin, elle essayait de ne pas trop se poser de question. Sinon, cela la troublerais et elle ne pourrait plus profiter de cette fausse joie qui lui permettait de vivre chaque journée dans le plaisir. Et puis, c’était amusant de faire des rencontres et de découvrir ce curieux monde. Il fallait qu’elle s’attache à cette pensée. Et puis, là, elle allait profiter de ce moment et jouer à des jeux avec Ben. Jouer lui ferait oublier. Oublier sa maison, sa famille, ses amis qui l’attendait quelque part, la croyait peut-être morte.

Ben la regardait et semblait hésiter. Elle lui faisait peur ? C’est vrai qu’elle pouvait paraitre un peu bizarre, mais de là a avoir peur. Elle lui envoya un de ses sourires angélique. Et il répondit enfin avec un oui, léger, hésitant, gêné, enfantin. La coréenne sourit de plus belle et fit un pas vers lui, vers le jeu. Pacman, amusant. Elle y avait joué une fois, dans ces grandes consoles qui bordent parfois les trottoirs, fasse au grand magasin. On y laisse les enfants pendant que les parents vont faire les courses. C’est bien penser non ? Enfin, pour en revenir à Ben. Il semblait vraiment mal à l’aise et cela ne plaisait pas à Kyong Mi, elle voulait s’amuser avec lui, pas qu’il cherche tout les raisons du monde pour s’enfuit à la première minute.

Elle s’arrêta lorsqu’elle l’entendit lui demander son nom. C’est vrai qu’elle ne s’était pas présenter. Elle lui donna donc un nom pour accompagner son visage souriant.

- Moi, c’est Kyong Mi. Mais tu peux m’appeler Koko ou Mimi, peu importe. Mon nom peu être compliquer a prononcer pour certain.

Elle se mit derrière son épaule.

- J’adore Pacman, mais ça ne joue pas à deux. Il doit bien y en avoir ou je pourrais jouer contre toi.

Elle fit un sourire malicieux.

- J’aimerais voir qui de nous deux jouent le plus souvent à des jeux vidéo.

Elle n’était pas une grosse « gameuse » mais elle aimait bien. Par contre, elle ne savait pas si Ben était un habituer des arcades. Peut-être était-il là seulement parce qu’il avait rien d’autre à faire. La seul chose qu’elle semblait avoir peut-être deviné, c’est qu’il n’était pas très bavard. Elle tenterait d’éviter de lui poser des questions à réponse longue. Puis elle leva la tête et commença à détailler les autres consoles lumineuses.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Lun 21 Mai 2012 - 12:15 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Elle se présenta finalement, en proposant même quelques surnoms au cas où son nom serait trop dur à dire. Elle n’avait pas l’air méchante, en fait. Elle souriait, même. Alors Ben se détendit un peu, sortant doucement sa tête de ses épaules. Il réajusta son écharpe. Pas qu’il faisait froid, mais il avait besoin d’un truc à toucher pour ne pas rester sans rien faire.
Il ne la senti pas se pencher vers lui. Et lui parler d’un peu trop près. Le corps de Ben se transforma en mini séisme, surprit par cette proximité soudaine.
C’est un autre jeu qu’elle lui demandait. Parce qu’en effet, Pacman ça ne se joue pas à deux. Ben regarda l’écran un instant. Noir, avec Pacman en haut plus gros que d’ordinaire, les fantômes colorés en bas dans leur taille normale, et les scores au milieu. Un moment qu’il y jouait. On ne pouvait plus lire que « Ben » comme pseudo.

_ J’aimerais voir qui de nous deux jouent le plus souvent à des jeux vidéo.

Cette phrase l’étonna, et il ramena finalement son attention à la jeune fille, ou jeune femme, il ne savait pas trop. Ça l’étonna parce qu’il lui semblait évident que c’était lui qui jouait le plus souvent. Mais c’est vrai que cette fille il ne la connaissait pas, et qu’elle ne le connaissait pas non plus par la même occasion. Alors elle ne pouvait pas savoir ça. Et puis qui sait, elle jouait peut être beaucoup elle aussi. Ben ne pouvait pas la juger comme ça.
Mais dans sa tête ça restait quand même lui le plus habitué. Même sur ses jeux en ligne, dans son ancienne vie, il avait bien remarqué qu’il y passait plus de temps que ses coéquipiers.

_ Hum… Il y a des jeux de combats… Pour jouer à deux. Par là.

Ben se leva de sa chaise et avança vers l’endroit qu’il avait montré du doigt quelques secondes. Il s’assurait tous les deux pas que Kyong Mi le suivait. En fait, il connaissait l’endroit par cœur. Il pouvait dire qu’elle machine avait tel jeux, tous les noms des jeux, toutes les façons d’y jouer… Et il ne se demandait pas un instant si c’était grave, de savoir tout ça. Pour lui, c’était normal. C’était sa vie. Il n’avait jamais fait que ça; jouer et lire des mangas.

Il s’assit à l’une des arcades et désigna sa place à Kyong Mi.

_ Hum… Si ça ne te plais pas il y a les courses de voitures aussi… Enfin, on peut commencer par ça…

Seulement voilà. A part les jeux en ligne il n’a pas l’habitude de jouer avec d’autres. Et Kyong Mi est là, près de lui. Il peut la voir, lui parler, même la toucher. Et ça, ça fait une grande différence.
Il appuya sur start et choisi un panda comme personnage. C’était un jeux japonais. Les personnages masculins ont tous trois tonnes de muscles, et les personnages féminins trois centimètres de vêtements. Alors il prenait un des personnages à part. Soit animaux ou démons à armures. Il attendit que Kyong Mi fasse son choix, et la partie commença.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Lun 28 Mai 2012 - 15:27 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi ne se retourna vers Ben que lorsqu’il lui répondit enfin. Il avait pris plusieurs minutes, mais cela ne la dérangeait pas vraiment. Elle était patiente. De toute façon, elle se plaisait à écouter la musique électronique et joyeuse qui provenait des grosses boites. Ces grosse boite qui contenait chacune un jeu. Elle était enchanter à l’idée d’avoir plusieurs jeu à essayer, cela pourrait la distraire pendant un moment. Elle se promit de revenir, avec Ben peut-être, ou d’autres amis. Ça serait vraiment chouette qu’elle puisse se faire plein d’amis.

Il lui proposa un jeu de combat. Elle hocha la tête. La jeune fille n’étais pas tant friande des jeux des combats, mais elle ne comptait pas le dire à Ben. De toute façon elle aurait la chance de jouer à d’autres jeux qui lui plairait surement plus, plus tard. Elle le suivit donc et comme il se retournait souvent pour regarder si elle le suivait, elle lui offrit à chaque fois un sourire. Elle trouvait cela amusant.

Il prit place enfin et elle le rejoignit sur l’autre siège. Elle posa les yeux sur l’écran. On demandait d’appuyer sur START, ce qu’elle fit, et plein de « bonhommes » s’affichèrent. Ben lui dit qu’ils pourraient aussi jouer à des jeux course.

- Oui après ça pourrait être bien. On fait un 2 de 3 ? Et après trois partie on change, c’est bon pour toi ?

Elle sourit comme une gamine.

- Je veux essayer tout plein de jeux !

Puis elle se concentra de nouveau sur les combattants, voyant que son compagnon de jeu avait déjà sélectionner le sien. Il y avait des personnages tout autant différents les un que les autres. Des filles peu habillé, des hommes trop beaux pour être vrai, ou bien des tas de muscles. La jeune fille fit une grimace en les voyants, puis elle glissa vers le bas et là c’était les « bêtes ». Elle remarqua un gros lapin en armure, il n’était pas super mignon, mais ça ferait l’affaire. Elle le sélectionna.

Pendant que le jeu chargeait, elle observa les boutons, des flèches, surement pour les mouvements. Et d’autre bouton de couleur différente avec des symboles dessus. Peut-être pour les attaques. En fait elle n’y comprenait pas grand-chose, mais elle se dit qu’elle verrait en les essayant. Elle avait beaucoup plus l’habitude des consoles, sa bonne vieille ps2 et ses jeux d’adoption d’animaux, de course et un ou on était un médecin.

Une musique partie d’un coup. Et les deux personnages s’affichèrent sur chacun des écrans, avec, du côté gauche, un le lapin de Kyong Mi, du côté droit, un gros panda. Puis la première partie débuta.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Lun 28 Mai 2012 - 20:24 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi devient un lapin géant, musclé, en armure, avec un regard pas tellement sympathique. Ses yeux froncés comme le serait un sourcil en colère, stylé manga. Ben aime ce style. Les japonais ont ce gout qui lui plait bien de donner un type de physique à tel type de personnage. De telle sorte qu'on devine tout de suite le caractère du personnage en le voyant. En jeux de rôles ce détail est vraiment serviable.

La musique de début annonça le commencement du combat. De suite, les mains de Ben s'affairèrent. Il zigzaguait entre les boutons avec rapidité. Et l'habitude lui laissait le loisir de ne regarder que l'écran. Ecran qui semblait aspirer complètement son attention. Il regardait son panda portant de gros bracelets à chaque pattes donner coups sur coups au lapin imposant avec son armure. Puis il entendit le cri de fin de combat, doublé d'un autre, en bonus pour lui qui avait liquidé son adversaire sans prendre aucune blessure, sa jauge de vie parfaitement pleine. Ce genre de scène lui était tellement banale qu'il n'en tirait aucune joie, aucune exclamation.

Il eu juste un temps d’arrêt devant le "Rejouer ?" qui s'affichait devant lui. En se battant contre la machine ce message n'apparaissait pas, la partie recommençait d'elle-même. Mais là il avait un vrai adversaire. Et il l'avait complètement oublié. Il se tourna lentement vers Kyong Mi se rappelant enfin de sa présence.

_ Je... pardon. Je suis désolé. Vraiment. Je ne t'ai pas laissé le temps... De t'habituer ni d'attaquer...

Il s'en mordit les lèvres à la fin de sa phrase. Il s'en voulait. Peut être était-elle débutante et ne connaissait même pas les touches, et lui... Il n'avait juste pas l'habitude. Les rare fois où il jouait avec d'autres, c'était en ligne, et généralement des pros ou des personnes s'y connaissant assez.

_ Euh... tu veux qu'on recommence? Je, euh... Je te laisserai plus le temps et... Je peux t'expliquer les commandes si tu ne les connais pas... Peut être. Enfin! C'est toi qui voit...

Ben espérait ne pas lui avoir gâché son plaisir. Ou l'avoir énervé. Il redoutait un peu ce qu'elle allait dire en fait. Certains joueurs en ligne s'énervaient beaucoup en perdant, insultaient les autres joueurs et se déconnectaient. Allait-elle lui crier après et partir comme ce type de joueurs?
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Lun 11 Juin 2012 - 23:41 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi fixait les boutons avec un air effarer. Ça faisait longtemps qu’elle avait joué sur une console d’arcade et ça ne ressemblait pas vraiment à ce dont elle avait l’habitude. Lorsque la partie débuta, elle n’eu même pas le temps de s’habituer, que déjà elle était morte. Le panda de son adversaire l’avait complètement bousillé, coup sur coup, sans lui laisser une seule chance. Elle fixait l’écran, son lapin musclé coucher sur le sol avec des croix dans les yeux, le panda victorieux les bras en l’air, elle n’avait rien vu venir. De grands yeux ouverts, elle se tourna vers Ben qui la regardait mal à l’aise.

- Je... pardon. Je suis désolé. Vraiment. Je ne t'ai pas laissé le temps... De t'habituer ni d'attaquer...

Ok peut-être qu’elle avait sous estimer ce jeune garçon au regard d’ange. Il était sans pitié.

- Euh... tu veux qu'on recommence? Je, euh... Je te laisserai plus le temps et... Je peux t'expliquer les commandes si tu ne les connais pas... Peut être. Enfin! C'est toi qui vois...

Ce ton désoler et cet air triste qu’il avait, ne pu empêcher Kyong Mi de sourire, puis de se mettre à rire. Bien sur, elle savait qu’elle n’était pas super bonne, mais ne pensait pas être aussi nulle. Évidement, elle ne connaissait pas Ben, mais elle n’avait pas cru qu’il était si bon que ça. Il devait passer ses journées à jouer. Elle riait joyeusement, d’elle, pas de lui. Elle n’avait pas de talent du tout, mais ça l’amusait. Puis, s’essuyant une larme, elle sourit :

- Ce n’est pas grave. Tu m’as fait rire. Je suis désolé si je t’ai blessé. Pour ma part, je suis seulement surprise. Tu es vraiment un vrai joueur. Tandis que moi, je m’y connais qu’à peine.

Elle se remit en position de combat euuh, de jeu.

- Un deux de trois j’ai dit ? Alors on fait trois parties. Cette fois je ne te laisse pas de chance.

Kyong Mi le regarda :

- Ok, c’est plutôt toi qui devrais m’en donner, des chances. Pour les boutons je vais m’habituer. Mais celui là c’est quoi ?

Elle connaissait les flèches et celui pour sauté, il y en avait deux autres, de couleurs différentes.

- Et celui là ?

La coréenne observa les boutons, puis l’écran, puis Ben.

- Pour attaquer j’imagine ?

Elle agita ses cheveux rouges en guise de découragement, puis elle haussa les épaules. Elle était là pour s’amuser, elle n’allait quand même pas se compliquer la vie pour un jeu.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Mer 20 Juin 2012 - 19:47 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ben s’en veut, vraiment! Il n’a pas réfléchit une seconde. N’a plus fait attention à cette fille si joyeuse à l’idée de jouer avec lui. Il n’a pensé qu’à lui en fait. A oublié jusqu’au monde se trouvant autour de lui. C’est mal, très mal. Et la honte le ronge. Il n’a tellement pas l’habitude, ne l’aura surement jamais. Les contacts humains, c’est dur. Mais il doit s’y faire. Il doit y arriver.

Elle sourit. Ah. Elle n’est pas fâchée? Miracle. Ben aurait presque pu en sourire lui aussi. Trop heureux qu’elle ne lui en veuille pas. Il était vraiment persuadé qu’elle allait crier et partir en courant. Il exagère mais avec seulement les mangas comme modèle des réactions des autres, il ne peut pas vraiment faire autrement. Elle rit, maintenant. Ben a du mal à y croire. Ses yeux et ses oreilles doivent lui jouer un tour. C’est ça, oui, forcément ça.

Mais non. Même pas. Ça alors. Elle s’excuse, le couvre de louanges. Pour quelle raison? Il semble à Ben ne pas avoir suivi. Ou alors, loupé un épisode. Il ne comprenait plus rien à ce qu’il se passait. Tout est si étrange… Elle retourna à la machine, explosant dans l’air sa conviction à jouer les trois parties minimum qu’ils avaient convenus. Là, Ben sourit. Oh, un tout petit sourire! Un qui se voit à peine. Mais qui est là quand même. Elle est si énergique aussi, ça l’étonne. Pas l’habitude, encore et toujours. Il irait même jusqu’à rire quand elle assura qu’elle ne lui laisserai cette fois aucune chance. Puis elle se ravisa, lui demandant à lui de lui laissait des chances. Bien sur, il ne referait plus la même erreur. Il n’y avait, en réalité, même pas besoin de le lui demander. C’était une résolution prise, il s’y tiendrait.

Maintenant c’est les boutons qu’elle lui demande. Oui. Ils auraient dut commencer par là. Il lui expliqua alors.

_ Alors les flèches c’est bien sur les directions. Celui là c’est pour sauter. Le bouton rouge c’est pour attaquer oui. Avec les poings. Le bleu avec les pieds.

Ah tiens, rouge et bleu, comme eux deux.

_ Euh et le violet là c’est pour les combos. Tu dois l’utiliser avec les autres boutons. Il y a plusieurs combinaisons. Et euh… Il y a un temps entre chaque combos, on ne peut pas en faire plusieurs d’affilé. Mais ils ont le double de force qu’un coup normal.

Ça lui fait bizarre d’expliquer ça. Il n’avait eu, jusqu’ici, jamais à le faire à autre voix, pour quelqu’un d’autre. Ça lui fait une drôle d’impression. Celle d’être utile à quelqu’un peut être. Ce qui ne lui était jamais arriver, donc.

_ Euh… Voilà. Après il faut jouer pour s’habituer. On commence donc?

En appuyant sur l’un des boutons, le ‘rejouer ?’ s’effaça dans un cris hurlant ’start again!‘ et la partie reprit, avec les même personnages. Ben l’aime bien son panda. Même si les bracelets à son poignets son roses, et que ça fait bizarre, un peu.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Lun 20 Aoû 2012 - 18:08 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Alors que Ben lui expliquait enfin les boutons, elle se sentait un peu plus confiante et reprenait courage. Bien sur, il n’y avait aucune chance qu’elle gagne, mais au moins, elle pourrait dire qu’elle y connaissait quelque chose. Elle posa les yeux sur son gros lapin qui lui demandait, en montrant les dents (un peu trop pointue pour un simple rongeur), si elle voulait jouer de nouveau. Elle posa donc les doigts sur les boutons. Ben semblait prêt aussi alors elle fit repartir la partie. Au début, les deux personnages se lorgnaient avec des regards méchant, puis un énorme « FIGHT » enflammer glissa sur l’écran pour sortir ensuite vers la droite. Kyong Mi regarda ses doigt un instant et pratiqua ses coups de pieds et ses coups de bras pendant que son autre main jouait avec les boutons de mouvements. Ben ne se pressait pas. Bien sur, il faisait exprès, pour lui laisser le temps de tout assimiler. C’était très chic de sa part. Bien sur, la coréenne en aurais surement fait autant si la situation avait été inversé, mais tout deux ne se connaissaient pas encore vraiment et Kyong Mi aimait savoir qu’il était gentil.

Elle pu même lui lancer la première attaque. Elle tenta de faire des combos, mais ça ne marchait pas vraiment. Rouge, bleu, rouge, bleu, flèche en avant, rouge, bleu, rouge, flèche en arrière, c’était pratiquement une dance, car elle répétait toujours la même action. Lorsqu’elle s’en rendit compte, il était trop tard. Sachant quel mouvement elle allait faire, il était facile pour son adversaire de l’attaquer. Elle tenta de rectifier le tir, mais sa barre de vie était déjà très basse.

Lorsque la partie fut terminer, Ben gagnant de nouveau, elle n’entendit pas son accord pour en rejouer une autre, elle appuya même si le bouton à sa place avec un petit sourire de gamine. Même si elle était nulle, elle aimait bien jouer à ce jeu. Et de plus, on avait dit trois Game nan ? Ok en fait, on avait dit, un deux de trois, ce qui par définition, comme Ben avait gagné deux fois, on n’avait pas vraiment besoin de jouer un troisième, il serait toujours le gagnant.

Profitant de l’effet de surprise, Kyong Mi réussi à faire son premier combo en un coup plutôt fatal, fière d’elle, elle continua d’attaquer, mais il commença à répliquer très rapidement. Elle du reculer, ce qui n’était pas bon signe. Il rattrapa rapidement son retard. Bien sur, il gagna de nouveau, mais cette fois elle avait bien joué. Elle comprenait rapidement et ça lui était très bénéfique.

Comme la partie finissait et que son énorme lapin la regardait avec un regard de « Shame on you » Elle se retourna vers Ben et lui lança un magnifique sourire. Elle lui tapota amicalement l’épaule.

- Alors, mon ami, tu es réellement un Boss. Tu passe tes journées à jouer a des jeux ou quoi ? Enfin … on se fait un jeu de course ?

Elle se leva en secouant la tête. Puis elle le regarda de nouveau.

- Comme je sais que tu vas gagner les jeux de course, il me faudra remonter mon estime. Il n’y a pas un jeu auquel tu es nul ? Les jeux de drague peut-être ?

Elle se mit à rire doucement et marcha vers les autres consoles.

- Je parie que même à sa tu excelles.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Lun 17 Sep 2012 - 18:43 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ben avait ralenti les actions de son panda, laissant au lapin le temps de s’habituer aux instructions donnés. Il la regarda jouer et en aurait presque ri. A ses mouvements on devinait de suite qu’elle n’était encore que débutante, mais loin de penser « noob » et s’ennuyer de la différence de niveaux, le bleu trouvait cela mignon. Elle enchainait toutes sortes de coups, apprenant à les connaitre. « Bonjour, t’es qui toi? Et tu fais quoi dans ta vie? Ah ouais? Plutôt cool. Enchantée d’avoir fais ta connaissance. » Ben se l’imaginait vraiment comme ça.

Il a bien fini par lui mettre la pâté, et sur le coup s’en voulait un peu. Mais elle ne se fâcherait pas, n’est-ce pas? Il allait tourné la tête vers elle pour voir sa réaction, mais avant même qu’il n’actionne les muscles de son cou la rouge avait déjà recommencer une partie.

Elle apprenait vite. Arrivait déjà à faire un combo. Ben s’amusait vraiment, hésitant à la féliciter. Si elle continuait ainsi, il ne doutait pas qu’un jour elle arriverait à le battre. Ils pourraient avoir des batailles incroyables, à passer même des heures sur la même partie tellement il serait dur de frapper l’adversaire et… Bon, peut être s’enflammait-il un peu trop. Mais ce serait possible! Peut être pas sur plusieurs heures, mais…

Il la bâta encore une fois et cette fois se dit qu’elle ne lui jetterait pas un regard noir puisqu’elle ne l’avait pas fait avant. Et puis, ils s’étaient bien amusés, non?
Il avait comprit qu’elle ne lui crierait pas dessus mais ne s’attendait pas à la voir sourire à pleine dents et tapoter son épaule surement à but amical.

Amicale, oh, tellement. Elle vient de l’appeler « mon ami ». Ils sont amis. Ben a un ami. Il reste là, la bouche ouverte, plus trop sur de ce qu’il se passe autour de lui. Se faire des amis c’est si simple que ça?! Ça arrive souvent dans les mangas mais comme il ne doit pas se fier à ce que racontes ces cases tramées en règle générale, il n’y croyait pas. Ou pas trop. Surtout pour lui. Ce devait être quelque chose comme un miracle.

Elle se leva, et il limita un peu trop précipitamment pour être stable. Heureusement, il arriva à se rattraper à la machine. Bien qu’il posa son coude sur tous les boutons dans le même temps, ce qui relança une partie à l’endroit de choix de personnage. Il regarda l’écran avec un air dans les yeux qui voulaient lui dire « pardon, pardon, je m’excuse, je ne voulais pas te déranger, pardonne-moi, je ne le referais plus » puis dirigea son regard vers Kyong Mi. Celle-ci continuait de parler, lui proposer les jeux de voitures. Ou de drague.
… Non. Elle n’était pas sérieuse, hein?

Elle rit, puis se dirigea dans un autre coin de la pièce. Ben la suivit, un peu plus lentement, espérant qu’elle avait dit ça juste comme ça.
Mais là, coup fatal.

Je parie que même à ça tu excelles.

Est-ce que ça ce lisait sur son visage?! Ben savait qu’il était facile à comprendre, mais à ce point! Il était grillé. Mais bon… Ce n‘est pas un crime non plus, après tout, que de jouer à ces jeux là. Elle n’en aurait pas parler avec autant de légèreté sinon. Ou alors cette fille fonctionnait d’une façon que Ben ne capte pas. Ça arrive souvent.

_ Euh je… Oui. Les dating sim ça occupe, alors…

Mieux valait ne pas trop en rajouter quand même. Comme par exemple qu’il avait un peu tout essayé (sauf les ero games). Que ce soit de draguer des filles, des garçons, au lycée, ou dans la vie active. Devait-il en avoir honte…?

Il s’installa sur l’un des sièges installés aux consoles de jeux de courses, puisque c’était ce qu’ils avaient convenus, et attendit que la rouge fasse de même.
Ils commencèrent à choisir leurs voitures, le modèle, la puissance, la couleur… Et puis.

_ Mais tu as déjà joué aux courses ou pas? Est-ce qu’il faut que… Je t’explique?

Il ne voulait surtout pas faire le supérieur qui sait tout mieux que les autres mais voulait savoir s’il pouvait l’aider. Et s’amuser avec elle, surtout. C’est fou comme à deux, jouer est de suite plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Mer 19 Sep 2012 - 16:55 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Pendant qu’elle cherchait une machine colorée présentant un jeu de course intéressent, elle jetait de temps en temps des coups d’œil à Ben. Elle vérifiait s’il la suivait… ou s’il s’était enfuit. Et bien quoi ? On ne savait pas. Ça pouvait arriver. Les personnes plus réservé et solitaire n’aime pas trop la compagnie de Kyong Mi, il l’a trouve un peu trop gamine, immature, curieuse et surtout elle était doté d’une espèce de joie énervante. Elle avait espérer trouver en Ben un compagnon de jeu, elle qui aimait tant s’amuser. D’ailleurs elle était impatiente de tenir le faux volant et rouler sur les pistes virtuelles d’un jeu de course.

Elle fut un peu surprise que Ben lui avoue qu’il jouait réellement à des jeux de drague, enfin, Dating Sim comme tout bon gameux appel ça. Elle ne pu d’ailleurs s’empêcher de pouffer discrètement. Au moins il ne du pas le remarquer. Elle, n’avait jamais joué à ce genre de jeu, bien sur ça l’intriguait, mais sans plus. De toute façon, les garçons ne l’intéressaient pas trop. Elle voulait explorer, vivre chaque jours avec intensités et faire plein d’expériences inédites, elle n’avait pas le temps de se trouver un petit ami qu’elle allait devoir choyer, s’occuper de sa bouffe, son lavage, etc. Elle préférerait même avoir un chien que ça.

La jeune coréenne vit Ben s’installer sur un siège de plastique et elle le rejoignit aussitôt. Dès qu’elle fut assise, elle ne put s’empêcher de toucher à tout les boutons, essayer les pédales, le volant qui couinait un peu la fit rire. Puis elle se tourna vers Ben qui lui demandait alors si elle avait déjà jouer aux courses ou si elle avait besoin d’une explication.

C’était gentil à lui de lui demander. Mais elle pensait pouvoir se débrouiller. C’était du connu. Par la je ne veux pas dire qu’elle avait joué souvent à de tel jeu. Elle avait joué quelque fois, mais c’était avec des manettes de console ce qui était nettement différent que d’avoir le volant en main. Par connu je ne veux pas non plus dire qu’elle avait déjà conduit une voiture. Ce ne serait pas une bonne idée de la laisser conduire. Par contre, on s’entend que tout le monde sait comment fonctionne un volant et les deux pédales.

- Je crois que je vais pouvoir m’en tirer merci. Mais je ne dis pas là que j’ai un quelconque talent.

Elle lui avait répondu sans le regarder. Elle était trop absorber par les voitures qui défilait maintenant sous ses yeux. La coréenne ne connaissait rien en voiture, elle ne regardait donc ni le nom, ni la marque et encore moins les barres de puissances ou on ne sait trop quoi qui s’affichaient au dessus de la voiture. Elle avait pris un truc qui devait être américain, ou peut-être allemand ? Elle avait aussi choisit rouge comme couleur de carrosserie. Elle avait pensé prendre jaune, la couleur de voiture qu’elle aimerait avoir, si elle en a une un jour. Mais… ne l’avait-on pas affublé d’une couleur dès son arrivé ici ? Cette couleur qui se reflétait par une étoile sur son bras.
Rouge, elle était une rouge. Kyong Mi trouvait que le rouge était une couleur un peu trop sanglante, mais elle n’avait jamais osé se plaindre à voix haute.

Elle avait terminé de choisir et était prête à commencer. Elle donna son accord à Ben pour démarrer la partie.

- On pourrait essayer les cinq routes différentes qu’ils proposent ? On devrait commencer facilement avec la ville et finir … par euh… la neige, glace, montagne je ne sais pas trop, lui là.

Elle pointa dans son écran la route enneigée striée de « spot » bleu pâle qu’elle pensait être de la glace.

- En tout cas, tu vas vite comprendre pourquoi mes parents ne m’ont jamais proposer de conduire la voiture après m’avoir vu jouer à un jeu du genre.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Sam 9 Fév 2013 - 14:34 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Assit, il regarde l’écran. Elle s’assied près de lui. Il l’entend appuyer avec force sur tous les boutons et tourner le volant dans tous les sens. Ça le fait sourire. Il n’avait pas l’habitude de tout ça. Une sorte de boule désagréable s’était formée dans son intérieur. Mélange d’inquiétude et d’excitation. Lourd et doux en même temps, qui lui donne envie de rire et de trembler. Il ne sait pas vraiment ce qu’il doit faire avec ça, mais pour l’instant il préfère se concentrer sur l’arcade. Il voulait jouer. Un désir différent qu’à son habitude. Ses doigts, crispés d’excitation. Depuis quand ça ne lui était plus arrivé? Et Kyong Mi riait elle aussi, il ne saurait dire de quoi. Mais c’était de la joie partagée ça, non? Whoua. C’est vraiment quelque chose de jouer avec quelqu’un.

Bien qu’il était inquiet qu’elle prenne mal sa persistance à vouloir lui expliquer les choses, elle ne se tourna pas vers lui, mais un grand sourire aux lèvres en regardant intensément les voitures s‘affichant sur l‘écran, lui assura qu’elle s’en sortirait très bien toute seule, merci.

Ce n’est pourtant pas le genre de personne que l'on attend de voir passer du temps avec Ben. Ils sont même complètement opposés. Mais le bleu serait presque capable de dire qu’il l’aime bien, s’il était moins timide.

Ben suivit Kyong Mi, choisissant une voiture également. Il en prit une bleu foncé, tout simplement parce qu’il était lui-même bleu et que ça lui suffisait. Il ne s’intéressa pas à la marque de la voiture ou son pays d’origine, seulement aux critères qui avaient de l’importance lors de la course. Prendre une bonne voiture augmentait grandement ses chances de victoire. Pas qu’il voulait à tout prix gagner, il choisissait la facilité par habitude, changeant de niveau quand il s’ennuyait contre l’ordinateur. Mais là il jouait contre un humain, contre un adversaire réel, et il ne savait pas du tout s’il devait changer ses méthodes ou non.

_ On pourrait essayer les cinq routes différentes qu’ils proposent ? On devrait commencer facilement avec la ville et finir … par euh… la neige, glace, montagne je ne sais pas trop, lui là.

Ben acquiesça. Pas vraiment sur que ce soit de la neige ou de la glace, mais il s’agissait d’un assez vieux jeu alors avec des pixels peut être trop gros et un design d’une autre époque ce n’était pas évident à deviner. Peut être n’avaient-ils pas choisi la bonne arcade? Tant pis, ce n’est pas pour quelques détails de décors qu’ils ne peuvent pas s’amuser.

_ En tout cas, tu vas vite comprendre pourquoi mes parents ne m’ont jamais proposer de conduire la voiture après m’avoir vu jouer à un jeu du genre.

Il rit doucement. Ça lui fait bizarre. Ses parents? Ils la regardait jouer? Depuis quand les parents font ça… Ils commencèrent à jouer enfin, sur l’écran un décompte, Ben mit l’accélération à deux secondes avant le début pour qu’elle soit à fond au démarrage. Sa voiture prit ainsi quelques secondes d’avance. La remarque de Kyong Mi, il y pensait encore. Et, sans faire exprès, ralenti au beau milieu de la course, se faisant dépasser.

Il ne se souvient plus du visage de ses parents.

Était-ce normal? Ils ont pourtant vécus ensemble pendant si longtemps. Enfin ‘ensemble’. Plus il y pensait et plus il perdait. Au jeu comme en mémoire. Depuis combien de temps est-il ici? Et son frère? Et leurs voix à eux tous? Leurs habitudes, leurs manies, leurs tics… Plus rien.

Il a perdu.

Kyong Mi se tourna vers lui, peut être étonnée de son mauvais jeu.

_ Est-ce que tu sais depuis combien de temps tu es ici, toi?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Mer 5 Juin 2013 - 16:21 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ben avait choisit une voiture bleu et Kyong Mi une rouge. C’était plutôt amusant. Est-ce que les couleurs avaient autant d’importance ? Ou était tout simplement par envie a ce moment-là. Dans les deux cas, la jeune fille avait remarqué le clin d’œil, même si elle préférait ne pas y penser. Elle avait plutôt décidé de profiter du moment et de laisser les penser bizarre qui venait pas la troubler…en arrière.

Dans son écran, des images défilaient. Après avoir choisit leur voiture respective et après que Ben aille sélectionner leur premier lieu de course, on montra la route de la course au complet. C’était une route plutôt banale, dans une ville, avec quelque tournage un peu plus corsés.

La jeune fille pianotait sur les touches, une peu nerveuse et surtout exciter. Elle souriait. Elle s’amusait bien avec Ben et ça lui faisait du bien. Cela lui faisait oublier qu’elle était dans un autre monde, sans ses parents et qu’elle ne les reverrait peut-être jamais. Kyong Mi est de nature joyeuse, toujours de bonne humeur, elle ne se plain pas et cherche toujours le positif. Par contre, on dit que c’est souvent les gens toujours heureux, qui sont les plus triste. Ce n’est peut-être pas son cas, mais ce n’est pas tout à fait faux. La demoiselle cache souvent ses problèmes, cherche à les oublier en s’occupant l’esprit. Ce qui n’est pas vraiment bien.

Et c’est donc pour cela qu’elle était très concentrer par ce moment. Elle ne voulait penser qu’aux jeux, qu’aux rire et surtout qu’aux plaisirs qu’elle avait. D’ailleurs, le « Start » venait de crier le départ de la course. S’imaginant à l’intérieur de la voiture, son adrénaline s’intensifia et elle se mit à rire pendant qu’elle jouait. Elle fonçait dan tous les murs, dans les autres voitures et même dans les voitures de la circulation. Pendant un tour, elle s’était mise à rouler à l’envers. Elle avait aussi réussit à tomber en bas d’un pont. Elle s’esclaffait à chaque fois qu’elle faisait une erreur et tentait d’avoir les encouragements de Ben, mais il ne réagissait pas. Il semblait complètement perdu dans ses pensées. La coréenne s’arrêta de rire, inquiète pour son ami. Elle fini tout de même la course et gagna contre Ben, même si trois voiture avait déjà passé l’arrivé avant elle.

Kyong Mi se tourna vers Ben et le regarda. Il se tourna vers elle aussi.

- Est-ce que tu sais depuis combien de temps tu es ici, toi?

Ses yeux s’agrandirent. Ou la la. A quoi pensait le garçon ? La jeune fille s’inquiéta encore plus. Commençait-il à regretter d’être ici ? Avait-il peur d’oublier la terre ?

La rouge se mit à réfléchir à son propre cas. Elle se souvenait avoir rencontré Ruka, une drôle de fille avait qui avait fait voyage pour venir jusqu’ici. Puis elle était restée dans la ville foraine quelque temps et avait ce jour-là rencontré Ben. Cela ne devait pas faire un mois encore, mais elle ne pouvait dire le nombre exact de jour ou de semaine. En même temps, c’était normal, même sur la terre, elle oubliait facilement le rythme du temps et vivait plutôt au moment présent.

- Cela ne fait pas encore un mois je crois, mais je ne suis pas certaine. Je ne vois pas le temps passé quand je suis occupée et ici, il ne manque pas de choses à découvrir.

Kyong Mi regarda son ami avec inquiétude. Elle se tourna complètement vers lui, même si cela n’était pas confortable à cause de la forme des sièges et se pencha en le regardant dans les yeux. Elle avait envie de lui prendre la main, pour lui montrer qu’elle était là, mais n’osa pas. Elle savait que Ben n’était pas encore habituer à elle et ne voulait pas le brusqué. Elle lui demanda quand même :

- Est-ce que quelque chose t’ennuis ? Tu as oublié depuis combien de temps tu es ici ? Ce n’est pas si grave. A moins qu’il y ait autre chose qui te tracasse ?

La fille aux cheveux fuchsia lui fit un sourire d’encouragement.

- Tu peux m’en parler si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Humeur : Quelque peu tendu.



message posté le Mer 5 Juin 2013 - 19:07 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Il ne savait plus quoi faire. Ben n’avait pas fait attention pendant la partie. Entendait sa camarade rire mais ça lui semblait si loin. Et il avait perdu sans s’en rendre compte. Sans y donner une quelconque importance sur le moment, tant il était concentré… Sur tout autre chose.
Et voilà que maintenant, à cause de lui, le rire de Kyong Mi était mort. Oh, surement pas pour toujours. Mais sur le moment. Sur ce moment si important où ils faisaient connaissance et s’amusaient ensemble. Encore une fois, Ben avait tout gâché.

Elle s’était tournée vers lui, l’air étonné. Et aussi déçu. Enfin, il l’envisage de cette façon. Il n’en était pas sur. N’était jamais sur quand il s’agissait des sentiments d’autres personnes. Ou de ses propres sentiments, en fait. Il y eu un silence pour le rendre encore plus mal à l’aise et lui laisser le temps de se rendre compte de sa bêtise.

Sa stupide bêtise.

Puis elle prit la parole. Il était d’accord avec elle, il y en avait des choses à voir et à faire. Il ne voulait même pas s’en plaindre dans le premier temps. Mais voilà il faut toujours qu’il dérape.
Ben avait baissé la tête, le regard fixé sur ses doigts qui s’emmêlaient les uns aux autres de façon paniqué. Comme s’ils essayaient de s’enfuir mais se rentrait dedans dans la précipitation et tombaient. Quelle image ridicule.

Elle se tourna vers lui et il lui fallu quelques secondes inconfortable pour oser lever les yeux. Pour la voir dans une position tout aussi inconfortable.
Elle insistait. Donnait peut être trop d’importance à ses propos. Il pourrait lui dire que ce n’était que des mots lâchés en l’air, sans vraiment de sens. Ou alors que ce n’était qu’une farce.
Mais elle insistait.
Tu peux tout me dire.

Respirait-il encore, il n’aurait su le dire. Est-ce que son cœur battait encore, il en doutait. L’impression d’être un peu mort. Son reflet dans les yeux de Kyong Mi lui revenait comme l’apparition d’un fantôme.
Qu’il avait honte.
Sans même savoir pourquoi.
Pourquoi exactement.

Je. Je ne sais pas du tout depuis combien de temps… Je suis ici. Pas très longtemps. Peut être.

Là, il marqua une pause. Pour réfléchir. À ce qu’il allait dire. À ce qu’il voulait dire. L’idée qui le hantait depuis qu’il était ici.

Astrid… Pourquoi elle… Enfin. Pourquoi on est ici?

C’est elle qui les a emmenés là. Dans ce monde… Ou dans cet univers? Il ne savait même pas. Mais. Ça lui avait semblé être un appel à l’aide. Elle avait l’air si mal à ce moment. Il pensait devoir l’aider. Même s’il doute être bien utile.

Elle avait demandée à ce qu’on joue. Enfin il me semble. Mais où est-elle? Est-ce qu’il faut la trouver? Est-ce qu’il faut…

Ses pensées un peu mélangés l’empêche de s’exprimer clairement. Il ne sait pas depuis combien de temps il est là. Pourquoi il est là. Combien d’autres personnes sont ici. Ne sait même pas ce qu’est-ce ici. Jusqu’où s’étend-il, quand s’arrête-t-il. Quel est le but de tout cela.

Je ne sais même pas… Pourquoi je suis plus inquiet pour elle que pour moi.

C’est vrai. Il ne la connait même pas. Il a à peine pu lui parler. L’apercevant plus que la voyant vraiment. Son souvenir n’était déjà plus très clair. À quoi ressemblait-elle, il aurait du mal à le dire.

Alors pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 22
Humeur : Joyeuse



message posté le Ven 14 Juin 2013 - 2:24 dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi s’inquiétait pour son ami. Elle s’était assise de façon à lui faire face, même si ce n’était pas super confortable. Elle avait l’impression qu’à tout moment elle allait tomber vers l’arrière. Ça ne serait pas tant drôle si cela arrivait vu le sérieux de la situation. La jeune fille se déplaça afin de mieux se tenir, mais ce n’étais pas très évidement. Après un moment elle laissa tomber et se concentra plutôt sur les paroles de Ben.

Comme elle s’en doutait, le jeune garçon ne se souvenait plus depuis combien de temps il était là. Elle ne s’en souvenait plus vraiment aussi, mais pour elle ce n’était pas très important. Kyong Mi n’avait jamais vraiment porté attention au temps, même lorsqu’elle était chez elle. Chez elle…aaaah. La jeune fille n’aimait pas trop penser à cela. Elle avait longtemps pensé qu’elle était dans un rêve et préférait rester illusionnée…mais là, là Ben commençait à remonter des choses en elle. Surtout qu’elle se posait les mêmes questions que lui. Pourquoi on est ici ? Que faut-il faire ? Où est cette Astrid que personne ne semble avoir vu ?

La coréenne déglutie. Lui faudrait-il répondre à toutes ces questions, même si elle n’en connaissait nullement la réponse ? Elle n’était pas du genre à réfléchir profondément. La philosophie n’avais jamais été son truc. Surtout qu’à son âge, elle devrait porter plus attention au monde qu’il l’entour et à ses réalités, mais elle n’avait jamais voulu le faire. Elle ne voulait pas vieillir et ici…elle pouvait être qui elle voulait.

Même si elle, elle était plutôt satisfaite de sa condition, elle comprenait ses pensées négative. Ben disait ne pas comprendre pourquoi il accordait tant d’importance à Astrid.

- Je ne sais même pas… Pourquoi je suis plus inquiet pour elle que pour moi

Kyong Mi se leva de son banc et posa une main sur l’épaule de son ami. Se pencha pour être à sa hauteur.

- Je crois que c’est normal Ben que tu ressentes cela. Après tout, Astrid avait l’air d’être si seule… Je crois qu’en la voyant ce jour-là, nous avons tous souhaité l’aider. Pourtant, quand nous sommes arrivés ici elle n’était pas là…

La jeune fille réfléchi un peu

- Nous avons l’impression que peut-être elle est seule quelque part dans ce monde et c’est inquiétant. J’avoue ne pas avoir tant pensé à cela avant…mais je crois que c’est normal quoi.

Elle se leva debout, posa une main sur son menton, accota son coude sur son autre bras et fixa le vide, en pleine réflexion.

- Alors, si on est ici…c’est peut-être pour la trouver et l’aider ? Uhm…mais on ne sait pas vraiment si c’est le cas. Et si … nous étions…dans sa tête ? Peut-être qu’elle est comme un dieu et nous observe ?

Kyong Mi fronça les sourcils.

- C’est plutôt idiot comme hypothèse hein ? Je suis désoler, j’ai peut-être trop lu de roman fantastique.

Elle s’accota contre le siège de la console. Et sourit à Ben.

- Si tu veux, on peut y réfléchir à deux, peut-être qu’on l’on peut trouver une hypothèse valide expliquant pourquoi on est là !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
On joue et on se couche tard. Si tard qu'il n'y a plus de soir. [Kyong Mi]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Le Soleil se lève et Trouble se couche
» Une autre technique de sous-couche
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» apres l' heure, c'est trop tard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud :: Ville-foraine :: Attractions-