Partagez | .
Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]

Kyong Mi Age : 24
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Mer 22 Fév 2012 - 17:54 dans Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
- 1, 2, 3, 4 ,5 ,6 ,7 Violette ! Violette ! 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Violette à bicyclette !

Kyong Mi marchait depuis surement une heure ou deux. Évidemment, elle ne savait pas où elle allait. Elle avait décidé d’aller dans une direction quelconque, totalement au hasard. Elle n’avait aucun sens de l’orientation alors aucune idée. De toute façon elle était dans son rêve et se promenais insoucieusement sur le petit sentier de pierre rond. Pendant une longue partie du chemin, elle avait été occupé à regarder les ruines s’éloignés, puis les fleurs de chaque côté de la route de pierre, mais quand elle leva enfin les yeux, elle remarqua que des montagnes étaient apparues, trouant le ciel bleu clair de l’horizon. Pour l’instant elles étaient bien loin ces rocheuses pointue. Kyong Mi les observa pendant un certain temps. Elle était vraiment haute, enfin, de ce qu’elle pouvait imaginer. Pour l’instant, elle était bleue avec le bout enneigé, mais ce serait étonnant qu’elle soit réellement bleue. Elle ressemblait un peu aux Himalaya, bon en plus petit hein, mais quand même. Lentement la route devint plus difficile et des petits sapins entourèrent la jeune fille. Elle s’amuse à sauté de pierre en pierre.

- C’était un jeu tellement amusant.

Hop, une pierre, hop, une autre.

- Que tout à coup, ba, da

Elle sauta sur le sol rocailleux d’une clairière.

- Boom !

Kyong Mi leva les yeux. Devant elle s’étendait un immense mur gris. Elle n’arrivait même pas à distingué le bout tout en haut. Elle avait hésité entre escalader la paroi verticale ou contourner pour trouver un chemin plus facile. Le fait d’être dans un rêve ne lui donnait pas encore des goûts de suicide, c’était déjà ça. Elle s’était donc mit en marche. Peut-être qu’il y aurait un escalier qui mènerais à un temple comme ceux qu’il y avait chez elle. Ça lui rappelais le film d’animation super triste qu’elle avait écouté il n’y a pas longtemps… Oseam. Elle avait pleuré pratiquement tout le long.

À chaque nouvelle année, les coréens se réunissaient au temple, même s’il l’on n’était pas religieux, on pouvait y aller. La famille de Kyong Mi n’a jamais vraiment été fervente, mais ils ne manquaient pas le rendez-vous pour faire un vœu pour la nouvelle année. Elle s’ennuyait déjà de sa mère et son père, d’ailleurs ils devaient commencer à s’inquiéter.

La jeune fille avait décidé de faire une pause de chanson pour gamins et se mit plutôt à regarder l’endroit où elle était. À sa gauche il n’y avait que des petits sapins et au dessus d’eux, l’on arrivait qu’à voir une longue plaine à l’horizon. Elle arrivait à voir le sentier d’où elle était venue, mais il semblait arriver de nulle part. Pourtant, elle n’avait pas marché si longtemps que cela. Devant-elle, les montagnes semblaient ne jamais finir. Et à sa droite, un mur. En fait, sur le sol, plusieurs grosses pierres s’étaient entassés, peut-être qu’elles étaient tombés et que cela avait formé l’espèce de ravin.

La coréenne grimpa sur une des dites grandes pierres qui lui barrait le chemin. Elle faillit tomber, mais se retint à la dernière minute sur quelque chose, une branche surement.

- Aaaaaaah !
Revenir en haut Aller en bas

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Lun 16 Avr 2012 - 3:55 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Un autre soupir sortit de la bouche de Ruka. Cela faisait des heures qu'elle marchait sans jamais rien trouver d'intéressant. Elle commençait à désespérer de ne croiser personnes alors qu'elle avait traversé t'en d'endroit qui était plus ou moins étrange. Elle commençait à croire qu'elle serait condamnée à rester errer seule ici à cause des nombreuses fautes qu'elle avait commises. Sauf que c'était presque impossible, car c'était une jeune fille qui l'avait amené pour jouer, elle devait bien se trouver quelque part. Pourtant, Ru' ne la comprenait pas puisqu'elle n'était surement pas la personne avec qui l'on pourrait s'amuser facilement alors pourquoi elle plus tôt qu'un autre? Une autre question où elle restera sans réponse pour le moment. En tout cas, une chose était pour la jeune demoiselle c'est qu'elle était écœurée de marcher . Ses jambes étaient tellement lourdes qu'elle avait l'impression de transporter du béton qu'elle ne put s'empêcher de se laisser tomber dans l'herbe. Elle avait senti un choc au contact avec le sol, mais elle ne s'en plaignit pas, la maudite s'endormit presque aussitôt au milieu de nulle part en se laissant bercer par le bruit du vent.

Quelque chose de froid venait de se poser sur le visage de Ruka, ce qui la sortit de son sommeil. Le phénomène se produit plusieurs fois de suite avant qu'elle décide d'ouvrir les yeux par curiosité. Elle fut assez surprise de voir que c'était de la neige alors que le soleil régnait sur les lieux. Elle se releva rapidement pour regarder autour d'elle. Elle était tellement perdue dans ses pensées avant de s'endormir qu'elle n'avait même pas remarqué l'énorme montagne qui se trouvait a coter d'elle. La neige... Ruka n'en avait jamais vu en vrai alors elle décida de se rapprocher de l'endroit qu'elle provenait. Ce ne fut pas très long avant qu'elle se retrouve au pied de la montagne. Elle l'inspecta un moment avant de continuer sa route. Elle était presque sûre qu'elle n'y trouverait personne, mais c'était un monde étrange, alors il pourrait très bien y avoir un village en plein milieu d'une montagne.

Ruka était presque rendu au sommet de cette immense colline sans rien à l'horizon. Ses minuscules espoirs n'avaient pas vraiment duré longtemps même qu'elle se trouvait un peu stupide d'avoir pu penser qu'ils y auraient du monde à cet endroit, mais elle continua de marcher puisqu'il n'y avait rien d'autre qu'elle pouvait faire. Elle fut assez étonnée quand elle aperçut une cabane au loin, ce n'était pas son village, mais c'était mieux que rien. Elle s'en approcha rapidement pour aller cogner à la porte. Personne n'était venu répondre ce qui fit soupirer Ruka. Elle essaya de nouveau juste pour être sur cependant elle n'eut pas plus de résultat. Pourtant, elle ne voulait pas partir puisque c'était la seule chose qu'elle avait trouvé qui prouvait qu'elle n'était pas seule dans ce monde. Elle ne voulait également pas attendre dehors avec la fraicheur de la neige alors elle essaya d'ouvrir la porte. Par chance, elle n'était par barrer. La ou le propriétaire ne lui en voudrait surement pas si elle s'installait confortablement pour l'attendre.

Au moment où elle allait rentrer dans cette petite maison, elle attendit un cri qui ressemblait à celui d'une jeune fille. Elle hésita un moment avant d'y aller, car sa ne lui tentais pas vraiment d'avoir des ennuies, mais elle ne pouvait pas laisser une personne dans le pétrin et en plus c'était peut-être la propriétaire de cette maison. Elle essaya de se diriger rapidement vers l'endroit d'ou provenait le cri. Ce ne prit pas de temps avant qu'elle vît une idio... jeune fille en mauvaise posture parce qu'elle avait décidé prendre un chemin bien trop compliquer pour monté la montagne. Elle poussa un soupir avant de prendre la parole

- Ne lâche pas prise ! je vais essayé de trouver quelque chose pour t'aider à monter...

Puis, Ruka retourna à la petite cabane qui n’était heureusement pas bien loin. Elle entra et mit le bordel dans cette vieille demeure en cherchant quelque chose qui pourrait lui être utile. Elle ne se préoccupait pas vraiment que cet endroit ne lui appartenait pas. Par chance, après quelques minutes , elle trouva une corde dans un genre de garde de robe. Elle la prit et alla rejoindre une nouvelle fois l'autre fille. Elle trouva un sapin et attacha la corde bien solidement avant de lui envoyer.

- C'est bon , tu peux la prendre pour escalader la paroi, c'est solide.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 24
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Lun 23 Avr 2012 - 20:49 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi était effectivement accrochée à une branche, mais une branche morte, coincé par deux pierres. Le problème c'est qu'elle pouvait se briser n'importe quand, la branche. Mais aussi les os de la jeune fille si elle tombait. Elle se donna un élan et réussie à se mettre sur ses coudes, ses jambes encore dans le vide. Elle chercha prise pour ses pieds, mais elle avait beau bouger ses pieds vers la gauche ou la droite, tout semblait être vide.

Elle mettait tout son poids sur ses bras et ses coudes pour ne pas tomber. Devant elle, il y avait des endroits où elle pourrait se tenir, mais elle n'osait pas bouger. Un seul faux mouvement, tout son poids retournerait vers ses pieds, il y aurait un débalancement et elle tomberait sur le dos. La jeune fille avait les larmes aux yeux, même si elle pensait être loin de la réalité, elle ne voulait pas tomber. C'était normal, quand on rêve, on n'a pas l'impression vraiment d'être dans un rêve et on s'accroche toujours aux principes de la réalité, comme celui qui dit que si tu tombes de haut, sur des pierres pointure, les chances de survit son inexistante.

Le plus dommage dans tout ça, c'est que les larmes de la coréenne l'empêchaient de voir le paysage qui s'offrait à elle, une plaine fleurie et magnifique avec un chemin de pierres rondes.

Elle fut alors surprise lorsqu'elle crue entendre des bruits, des pas et aussi une voix. Elle ne put pas comprendre ce que la voix exprimait, mais elle était pratiquement sûre qu'elle appartenait à quelqu'un. Il le fallait. Elle voulait être sauvée. Elle n'hallucinait pas non non non !

- Par ici !

Elle voulait être sauvée. C'était surement son instinct de survit qui lui donnait la force de crier, car comme son ventre était comprimer sur la pierre, elle avait de la difficulté à respirer, mais les pas semblait s’éloignée.

- S'il vous plait ! Quelqu'un ! Aidez-moi !

A chaque crie, elle devait faire une pause pour reprendre son souffle. Ça l'épuisait. Maintenant les larmes coulaient vraiment, dans un mélange de joie, car quelqu'un arrivait pour la sauver. Mais aussi un mélange de panique, des fois qu'elle aurait tout imaginé. Non il ne fallait pas se décourager.

- Par ici !

C'est alors que Kyong Mi attendit des pas sur le gravier, devant elle, de l'autre côté de la grosse pierre. Pour venir la sauver, si elle le voulait bien, la personne aurait à grimper sur la grosse roche sans tomber comme elle, sinon ils seraient tous les deux dans le trouble. À moins qu'elle ne soit pas seule, mais il semblait à la coréenne n'entendre que les pas d'une seule personne. Elle ne savait pas trop ce que l’autre personne faisait, mais ce qui comptait c’est qu’elle fasse quelque chose. Bientôt quelque chose tomba devant elle. Elle avait encore les yeux embrouillées et ne voyais pas c’étais quoi, mais elle entendit alors :

- C'est bon, tu peux la prendre pour escalader la paroi, c'est solide.

La prendre. Une corde ? Elle cligna des yeux pour essayer de voir la corde. Lorsqu’elle fut légèrement visible elle glissa doucement le bras devant elle et s’y est accrocher. Elle mit sa deuxième main et a alors tiré pour grimper. Elle n’avait jamais remarqué qu’elle était aussi lourde. Quand elle pu enfin s’asseoir, elle a respiré un bon coup, puis elle s’est essuyée les yeux et a regardé qui était son sauveur, enfin, sa sauveuse plutôt.

- Merci hein.

Elle était encore chamboulée et ne savait pas trop comment réagir. Elle se permit une pause.

- Une chance que tu es passé par là, sinon je ne sais pas ce que j’aurais fait.
Revenir en haut Aller en bas

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Dim 15 Juil 2012 - 5:06 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ruka était rendu allongé sur le sol à regarder l’autre fille escalader la falaise. Elle trouvait que juste la regarder était épuisant et elle était bien contente de ne pas être à sa place. Quand elle fut rendue presque au sommet, elle faillit lui proposer sa main pour l’aider, mais celle-ci avait l’air de bien se débrouiller donc elle décida de la laisser faire. De toute façon, elle s'était mise elle-même dans une mauvaise posture et elle l’avait déjà suffisamment aidé. Elle se demandait même pourquoi elle était encore ici à l’a regardé… surement parce qu’elle espérait que cette autre personne répondre à ses questions même si elle en doutait fortement. La demoiselle l’inspecta pendant qu’elle reprenait son souffle. Elle avait l’air d’avoir le même âge qu’elle, mais Ru’ était prête à parier que c’était une gamine qui ne connaissait rien de la douleur. Cette fille devait pourtant avoir un point commun avec elle pour se retrouver ici, mais pour l’instant elle ne voyait rien de flagrant… Puis une chose attira son attention, la marque rouge sous le poignet de l’autre, elle était semblable à celle de son épaule. Qu’elle était la différence entre le violet et le rouge? Les remerciements de la gamine viennent interrompre ses réflexions en laissant encore une fois toutes ses questions sans réponses.

- Une chance que tu es passé par là, sinon je ne sais pas ce que j’aurais fait.

La maudite poussa un soupir avant de lui répondre.

-C’est très simple, tu n’aurais surement pas trouvé une solution, tu aurais lâché prise par manque de force et tu te serais écrasé sur le sol. Par chance tu n’aurais plus eu besoin souffrir dans ce monde de merde ou à te préoccuper de toutes ces questions inutiles de la vie…. En fait, j’aurais peut-être dû ne rien faire, je t’aurais probablement rendu service.

Cette réponse était un peu dure surtout pour une inconnue, mais est-ce que ça avait de l’importance? Elle ne tenait pas vraiment à se faire des amis mais juste obtenir de foutues réponses. Que ce soit l’ancien monde ou celui-ci, il n’y a que l’apparence qui change, tout est aussi pourri de l’intérieur.

-Bon ce qui est fait est fait n’est-ce pas? On ne peut pas changer le passé ce qui est extrêmement regrettable, mais il faut vivre avec. Sinon il y a une cabane qui n’est pas très loin d’ici et j’aimerais bien grignoter quelque chose même si je n’en éprouve pas nécessairement le besoin.

Ruka se remit en marche vers la cabane qu’elle avait un peu saccagé plus tôt, mais ce n’était pas vraiment un problème… Elles n'auraient juste à partir avant que le propriétaire arrive...Ce prit seulement quelques minutes avant qu’elles arrivent à la demeure. Ru’ poussa à nouveau la porte et inspecta la pièce. Elle remarqua qu’elle avait causé plus de dégâts qu’elle pensait sauf qu’elle haussa seulement les épaules avant de se diriger vers la cuisine. Elle fouilla dans les armoires et fut ravie quand elle trouva du chocolat. Elle en prit une barre et la montra à l’autre jeune fille qui l’avait suivit.

-Tu en veux?

Puis elle lui lança ne prenant absolument pas le temps d’attendre sa réponse. Puis elle en prit une seconde avant d’aller s’asseoir sur une chaise. Elle déchira le papier d’enrobage avant d’en prendre un morceau et le savourer. Un petit sourire venait s’installer sur ses lèvres. Elle prit deux autres morceaux avant de reprendre la parole.

-Sinon que peux-tu me dire sur ce monde?Tu sais ou es Astrid? Tu connais la signification de ses couleurs? Ou tout simplement pourquoi elle nous a rassemblés ici?

Elle arrêta son interrogatoire aux grandes questions et continua de manger sa barre de chocolat joyeusement le temps que l’autre fille lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 24
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Jeu 30 Aoû 2012 - 1:10 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Assise sur des pierres pointue et inconfortable, elle regarda la jeune fille devant elle qui la regardait un peu bizarrement. Elle n’avait pas l’air normale avec ses cheveux pâle dans les teintes de rose et ses yeux dépareiller qui la fixait, l’air un peu dans le vide, mais Kyong Mi ne jugeait pas les gens sur leur physique. La fille poussa un soupir d’indifférence et lui lança :

- C’est très simple, tu n’aurais surement pas trouvé une solution, tu aurais lâché prise par manque de force et tu te serais écrasé sur le sol. Par chance tu n’aurais plus eu besoin souffrir dans ce monde de merde ou à te préoccuper de toutes ces questions inutiles de la vie…. En fait, j’aurais peut-être dû ne rien faire, je t’aurais probablement rendu service.

Trop surprise de cette tournure et ce ton brusque, Kyong Mi n’était pas capable de parler. Elle l’a fixait maintenant avec la bouche grande ouverte et les yeux rond comme des disques. Bin voyons… avait-elle fait quelque chose de mal pour mériter des propos aussi sec ? Évidement, elle ne s’arrêta pas là. Remarquant à peine le désarroi de la pauvre coréenne elle ajouta :

- Bon ce qui est fait est fait n’est-ce pas? On ne peut pas changer le passé ce qui est extrêmement regrettable, mais il faut vivre avec. Sinon il y a une cabane qui n’est pas très loin d’ici et j’aimerais bien grignoter quelque chose même si je n’en éprouve pas nécessairement le besoin.

La jeune fille se leva donc et commença à marcher. Kyong Mi se sentait un peu triste, elle croyait peut-être rencontrer quelqu’un d’aimable qui voudrait bien l’aider à comprendre ou elle était. Oui, elle se croyait toujours dans un rêve, mais elle sentait qu’il y avait quelque chose d’étrange, quelque chose de plus. En fait, elle avait l’impression d’être dans le rêve de quelqu’un d’autre. De cette Astrid peut-être ? Malgré tout, suivre cette jeune fille inconnue pouvait déjà être mieux que rester là à rien foutre. D’ailleurs ne l’avait-elle pas invité à la suivre d’une certaine façon ? Pendant le bref trajet vers la cabane, Kyong Mi regarda un peu ce qu’on pouvait voir au loin. Elle crue apercevoir un volcan en éruption, et plus loin, une grande roue qu’elle n’avait pas vu alors qu’elle était encore au ruine. La cabane de bois leur fit face et la guide aux cheveux blancs et aux yeux dépareillées entra sans cogner.

Si la coréenne n’aimait pas les règles trop strictes et les normes, elle respectait malgré tout les règles de politesse… normalement. Elle entra aussi. Il n’y avait personne à l’intérieur, mais un certain désordre et un feu encore chaud montrait bien que ce n’était pas un endroit abandonner.

Entendant une porte claquée, la rouge se retourna vivement. C’était encore cette fille mal-élevé, cette fois, elle fouillait dans les armoires. Elle ramassa une barre de chocolat et se retourna vers Kyong Mi lui demandant si elle en voulait. Elle allait répondre que non, mais sans avoir le temps d’ouvrir la bouche, son bras fut heurter par la confiserie. Kyong poussa un léger gémissement de douleur à peine perceptible et ramassa la barre. Lentement, elle alla la ranger avec d’autre qui trainait dans l’armoire toujours ouverte.

Elle ne voulait pas vraiment contrarier la personne qui l’avait sauvé, mais toute cette indifférence l’énervait un peu. Maintenant assise sur une chaise celle-ci engouffrait sa barre chocolatée avec un petit sourire de gamine sur les lèvres. Au moins elle avait la capacité de se dérider. Malgré tout, elle n’en avait pas terminé avec la coréenne.
Voilà qu’elle lui lançait un interrogatoire sur l’endroit ou elle était, sur Astrid, sur les couleurs, quelle couleur d’ailleurs? Et lui demanda pourquoi elles se retrouvaient toute les deux ici. Bon bon bon, par ou commencer ? Par nulle part, car Kyong Mi n’avait pas de réponse a ces questions. Des questions qu’elle ne s’était pas posé elle-même. En fait, elle n’était pas du genre à se poser de question du genre.

- Ce monde … ce monde. Je viens à peine d’arriver, alors j’en sais rien. Moi je pensais être dans mon rêve, mais bon, je ne crois pas avoir assez d’imagination pour tout inventer cela. Encore moins une personne aussi détaillée. avec un petit caractère comme toi. Je crois donc qu’on est dans le rêve de cette Astrid. Comment la trouver, aucune idée ! Pourquoi elle nous a amené ici ? Peut-être qu’elle cherchait des copains et des copines ou peut-être que cette une manipulatrice diabolique qui s’amuse à nous regarder se démener. Et ton histoire de couleur, je ne sais pas de quoi tu parles.

Elle respira en bon coup. Elle était toujours placer en plein milieu de la pièce attendant toute éventuelle visite du propriétaire des lieux.

- Moi perso, je ne préfère pas me poser de question et aller de l’avant. J’ai crue voir une ville au loin que j’avais pas vu des ruines. Ça doit être à plus d’une journée de marche alors je préfère pas niaiser ici. Et puis, tu peux toujours attendre la personne qui vit ici, elle pourra bien te répondre. Par contre, tu serais mieux de l’attendre dehors. Moi en tout cas, je répondrais pas aux questions d’une impertinente qui rentre chez moi sans demander.
Revenir en haut Aller en bas

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Lun 22 Oct 2012 - 3:51 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
L'autre fille n'avait même pas été capable de rattraper la barre de chocolat correctement ce qui fit soupirer Ruka, pourtant ce n'était pas bien dur. De plus, elle allait la remettre à sa place comme si c'était un crime de la manger, mais de toute façon avec ce qu'elle avait déjà fait, qu'elle la mange ou pas n'allait pas changer grand-chose à la réaction de la propriétaire donc autant en profiter et se mettre à l'aise. La gamine avait enfin pris la parole pour lui répondre.

- Ce monde … ce monde. Je viens à peine d’arriver, alors je n’en sais rien. Moi je pensais être dans mon rêve, mais bon, je ne crois pas avoir assez d’imagination pour tout inventer cela. Encore moins une personne aussi détaillée avec un petit caractère comme toi. Je crois donc qu’on est dans le rêve de cette Astrid. Comment la trouver, aucune idée ! Pourquoi elle nous a amené ici ? Peut-être qu’elle cherchait des copains et des copines ou peut-être que cette une manipulatrice diabolique qui s’amuse à nous regarder se démener. Et ton histoire de couleur, je ne sais pas de quoi tu parles.

Comme la maudite s'en doutait, la fille qu'elle venait de sauver était totalement inutile, sa façon de voir les choses était carrément enfantine et ne servait à rien. Ruka se demandait comment une fille de son âge pouvait avoir si peu de maturité... La seule chose qui semblait vrai dans son petit discours était qu'ils étaient dans le monde d'Astrid, sauf que ça, ce n'était pas bien difficile à savoir. Elle n'eut pas le temps de passer un commentaire que la jeune fille aux cheveux rouges avait déjà repris la parole.

- Moi perso, je ne préfère pas me poser de question et aller de l’avant. J’ai crue voir une ville au loin que je n’avais pas vu des ruines. Ça doit être à plus d’une journée de marche alors je ne préfère pas niaiser ici. Et puis, tu peux toujours attendre la personne qui vit ici, elle pourra bien te répondre. Par contre, tu serais mieux de l’attendre dehors. Moi en tout cas, je ne répondrais pas aux questions d’une impertinente qui rentre chez moi sans demander.


Ru' se retenue de rire en entendant la dernière phrase de la jeune fille. Elle avait osé l'a défié sans même réfléchir aux conséquences que cela aurait pu avoir. Si elle était colérique elle n'aurait fait qu'une bouché de celle-ci, mais elle n'en fit rien. De plus, aller de l'avant sans poser question était une idée totalement stupide, la preuve c'est qu'elle n'avait pas plus d'information qu'elle et elle s'était retrouvée dans une situation qu'on ne pourrait pas dire merveilleuse. Le pire était qu'elle croyait seulement avoir vu une ville... elle ne pouvait pas en être sur ? C'était surement trop lui demander. Ruka arrêta sa réflexion et elle la défia du regard.

-L'imbécile aurait-elle oublié que l'impertinente est rentré ici en premier lieu pour chercher un objet pour la sauver ? Ça m'apprendra à vouloir aider une personne.

Ruka se releva, se rapprocha d'elle toujours en la regardent dans les yeux et elle lui adressa un sourire hautain.

-De plus, l'impertinente est bonne menteuse alors elle n'aurait aucun mal à faire passer le grabuge sur ton dos, surtout si tu es encore ici lorsque la propriétaire arrivera.

D'habitude la maudite n'était pas si méchante, mais depuis qu'elle était arrivée ici, elle était de mauvaise humeur surtout que tous avait l'air d'un test. De toute façon, elle n'avait plus le gout de se lier avec personne alors valait mieux que celle-ci la déteste. Elle se retourna en haussant les épaules et alla tenir la porte grande ouverte.

-Cependant, je n'ai aucun gout de perdre mon temps ici à attendre, ce n'est pas ce qu'il y a de plus charmant comme endroit alors tu vas devoir supporter l'impertinente un peu plus longtemps et la conduire à cette supposé ville. J'espère que tu ne t'es pas trompée, car je n'ai pas vraiment le gout de marcher pour rien, mais bon je ne serais pas vraiment étonné...


Ruka lui fit un petit signe de main avant de reprendre la parole.

-Allons, les imbéciles d'abord.

Puis, elle attendit la réaction de l'autre fille toujours en la regardent de haut.

Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 24
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Lun 5 Nov 2012 - 18:52 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi était en train de sortir de la petite maison de bois. Elle ne se sentait pas à l’aise dans cette maison ou elle n’avait pas été invitée. C’était dommage de devoir partir en fait, car il y régnait une température des plus agréables avec le petit feu de bois. Cela donnait tout simplement envie de s’emmitoufler dans une couverture de laine et de s’asseoir devant le feu, regarder doucement les flammes et écouter la douce musique des crépitements. La jeune fille avait quitté son point au milieu de la pièce principale et avançait vers la porte quand elle entendit l’autre fille lui dire :

- L'imbécile aurait-elle oublié que l'impertinente est rentrée ici en premier lieu pour chercher un objet pour la sauver ? Ça m'apprendra à vouloir aider une personne.

La coréenne se décomposa. En effet. En effet, si l’autre n’était pas venu cherche la corde pour l’aider, elle serait resté on ne sait combien de temps là, à moitié sur la corniche et à moitié dans le vide à crier et à pleurer comme une gamine de cinq ans. Kyong Mi n’avait pas voulu être autant arrogante en répondant à sa sauveuse. C’était surement son malaise. Elle resta figée un moment dans l’encadrement, ne sachant pas trop quoi dire. Elle lui jeta un regard et resta prisonnière de ces yeux de couleur différente qui la fixait. Elle ne savait pas trop quel œil regarder et elle fini par glisser son regard sur le sourire malsain qui s’approchait d’elle.

Elle lui jeta à la figure qu’elle n’hésiterait pas une seconde à dire à la propriétaire que le fouillis était la faute de la coréenne. Kyong Mi eut les yeux rond d’un coup, pour elle, mentir, et encore plus pire, faire passer son erreur sur le dos de quelqu’un d’autre n’était pas acceptable et dans sa naïveté, pensait que cela n’était fait que par des gros méchant comme dans les films. Pas comme les demoiselles qui avait pris la peine d’en sauvé une autre. Comme elle ne la quittait pas des yeux, mais gardait le silence, elle continua son monologue ;

- Cependant, je n'ai aucun gout de perdre mon temps ici à attendre, ce n'est pas ce qu'il y a de plus charmant comme endroit alors tu vas devoir supporter l'impertinente un peu plus longtemps et la conduire à cette supposé ville. J'espère que tu ne t'es pas trompée, car je n'ai pas vraiment le gout de marcher pour rien, mais bon je ne serais pas vraiment étonné...

Puis comme toujours, les sons ne sortaient pas. Elle lui fit un signe de la main comme pour la laisser passer sans oublier bien sur d’y ajouter un « les imbéciles d’abord ». Kyong Mi la regarda encore quelque seconde en silence puis elle soupira et sortie dehors. Alors … elle allait devoir se coltiner la présence d’une personne qui avait visiblement mauvais caractère. Qui allait la rabrouer tout le long du chemin, qui allait surement être long.

*Mais elle t’a sauvé* pensa-t-elle. Puis elle se dit que s’était un mal qu’elle pouvait bien endurer. Elle regarda le petit sentier qui descendait de la montagne puis leva les yeux pour voir au loin. La vue était impressionnante. Elle sortie alors un petit appareil photo de son sac qu’elle avait eu la chance d’amener avec elle dans le songe. On pouvait facilement voir les ruines ou elle était arriver en premier lieux et un peu plus loin, des bâtiments gris, elle en était sure. Elle prit une photo en souriant. Réaliser qu’elle partait pour une nouvelle aventure lui avait remonté le moral. Elle glissa la ganse autour de son corps et l’appareil vint pendre sur sa poitrine. Elle reposa son sac sur ses épaules et commença à marcher. Une chance qu’il y avait un chemin, car elle n’aurait pas su ou aller en fait. Elle tenta de se montrer confiante et sur d’elle pour que l’autre jeune fille ne puisse pas déjà lui chialer dessus. Elle se retourna et lui sourit avec sa nouvelle confiance rétablie.

- En tout cas, c’est toi qui a choisi de suivre l’imbécile, tu ne viendras pas chialer sur elle si ya personne là bas, parce que ça sera pas sa faute.

Elle regarda le sol

- Mais j’ai confiance qu’il y a du monde par là pour répondre aux questions. On ne peut quand même pas être toute seule ici.

Elle releva la tête.

- Non ?

Puis elle se retourna de nouveau et fit deux trois pas avant d’ajouter :

- En tout cas, j’espère que l’impertinente à pas peur de dormir dehors !
Revenir en haut Aller en bas

Ruka Humeur : Tu veux vraiment savoir ?

avatar


message posté le Lun 8 Juil 2013 - 7:26 dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Ruka soutient le regard de l'autre fille jusqu'à tant que celle-ci se décide finalement de la traverser. Elle en fit de même en prenant le temps de refermer la porte pour la dame ou l'homme qui habite là. Elle a déjà mis le bordel dans la demeure donc, elle peut faire un effort pour que ce ne devienne pas un congélateur. Elle se retourne pour observer l'idiote et jette un petit coup d'œil intriguer à l'objet qu'elle possède. Un appareil photo? Où avait-elle pu se procurer ça? Je doute qu'il y en ait dans ce monde étrange. Peut-être qu'elle a eu la chance comme pour mon arme que l'objet soit emporté en même temps qu'elle dans ce monde. En tout cas, si c'est ce qu'elle avait avant d'être transportée ici, Ruka doute qu'elle essayait de se suicider. Une autre différence entre les deux... a-t-il seulement une chose qu'elles ont en point commun? Qui serait la raison pour laquelle elles sont dans ce monde? ...

Elle sortit de ses pensées lorsqu'elle entendit le petit bruit signifiant que l'autre avait pris une photo. C'est vrai que la vue était superbe, mais bon, ce n'est pas vraiment le bon moment pour prendre des photos. Cependant, la maudite ne fit aucun commentaire, de toute façon ce n'est pas comme si elle allait faire sa touriste et prendre tout en photo.... en fait, c'est ce qu'elle espère. Ru'  lui emboîte le pas lorsqu'elle commence à marcher sur le chemin déjà tracé. Au moins, elle apprend de ses erreurs. Puis, en quelques secondes l'autre recommence le petit manège. Elle lui retourne son sourire provocateur, mais elle ne prit même pas la peine de lui répondre. Il est vrai que depuis le début, la jeune demoiselle  n'a fait aucune remarque gentille, mais bon, elle ne met pas ce qu'on ne peut pas contrôler sur la faute des autres même si elle ne les apprécie pas vraiment. L'imbécile continua de parler. Ce qu'elle a dit laissa échapper un petit rire à la maudite. Sa confiance, elle n'est pas très élevée si elle avait besoin d'être rassurée par elle. Cependant, elle avait raison, il est presque impossible qu'elles soient seules dans cet endroit .De plus, la preuve est là. Astrid est nécessairement dans ce monde si elle nous a amenés ici pour jouer et la demoiselle serait prêtre à parier qu'elle a fait ça à plusieurs personnes. Ce serait certainement mieux pour nous, car je doute qu'on se supporte longtemps. Celle-ci reprit la parole.

- En tout cas, j’espère que l’impertinente n’a pas peur de dormir dehors!

Il est vrai, que si tous ses malheurs ne s’étaient jamais produits, cela lui aurait surement posé problème, elle qui avait vécu durant des années dans cette foutue demeure de riche, mais bon, durant son entrainement elle l'avait fait plusieurs fois. De plus, de quoi peut-elle avoir peur ?  Elle a déjà perdu tout ce à quoi elle tenait et la mort ne l'effraye pas du tout. Alors même s'il arrive un événement inattendu, ce qui serait très étonnant, elle est sûre de ne pas avoir peur. Sauf que... il y a de la neige ce qui peut poser problème. Elle ne veut pas vraiment dormir dans cet environnement froid. Elle n'a pas de couverte et il ne semble pas avoir de quoi faire un feu dans les alentours. Bien évidemment, son accompagnatrice ne devait également pas avoir les choses nécessaires. Alors il serait préférable de ne pas trop trainer.

-Hmmm.... Je te garantis que l'imbécile est beaucoup plus peureuse que moi, alors il ne faut pas s'inquiéter.

La maudite lui lance un autre sourire arrogant

-Et si je peux me permettre, ce que tu as le plus à craindre c'est moi... Je suis bien plus dangereuse que tout ce qui peut nous entourer.

Bien évidemment, ce n'était pas vrai, Ruka ne toucherait jamais à une pauvre innocente, mais bon on pouvait toujours  s'amuser avec la réaction des gens. De toute façon, elle ne l'aimait déjà pas alors cela ne change pas grand-chose.

-Sinon, si cela ne te gêne pas, je te conseille d'avancer plus vite, il était mieux pour nous de ne pas dormir dans le froid... à moins que tu tiennes à être malade ce que je doute .
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Une couleur de plus sur le tableau [Pv Ruka <3 <3]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'université haitienne: un triste tableau
» Haradrim: quelle couleur?
» Tableau de chasse des crânes
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord-Ouest :: Montagnes-