Partagez | .
Kyong Folle Mi

Kyong Mi Age : 23
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Dim 19 Fév 2012 - 20:27 dans Kyong Folle Mi
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
♫ Do, le do il à bon dos …

    Prénom et/ou pseudo : Kyong Mi (Se prononce Kiyong)
    Âge : 17 ans … enfin…selon ses papiers, mais en la voyant vous ne me croirez peut-être pas.
    Origines : Coréenne
    Arrivée : Actuelle, je dirais aujourd’hui, vous me faites visiter ?
    Manie, habitude : A part faire des choses étranges et imprévisibles, sautiller et chanter tout le temps, bah je vois pas
    Marque : Près de son poignet droit - Étoile
    Groupe : J'attend



♫ Ré, rayon de soleil d’or !


    Elle se mit à tournoyer sur elle-même, habillé de cette jolie robe d'été, blanche avec de petites fleurs mauves à base, toute ficelé dans son dos. Dieu qu'elle avait envie de l'acheter. Le problème, vous le devinez, c'est l'argent. Comme toujours. Elle regarda son reflet, ses cheveux roses, mauve et fuchsia, teinté il y a quelque jour avec tout l'argent qu'elle avait (oui étonnamment avec l'autorisation de sa mère), lui chatouillait le bas du dos maintenant, ils étaient vraiment long. Ces couleurs, un simple rêve d'adolescente réalisé. Avant ils étaient brun foncé, brun coréen quoi.

    Kyong Mi entra se glissa dans la cabine et retira le vêtement qui la faisait rêver. Elle enfila plutôt son uniforme de lycée et mis gracieusement la robe sur le comptoir, tout aussi doucement, elle sortit dehors. Il ne faisait pas très chaud, mais après tout c'était l'hiver et le vent provenant de la mer n'aidait pas à réchauffer les lieux. Malgré tout, cela n'empêchait pas Pusan d'être une ville très active. Kyong Mi tira sur la fermeture éclair de sa veste noire et remonta son capuchon à oreille de chat sur sa tête. Lorsque son sac brun laid fut bien placé sur ses deux épaules, elle piqua un sprint. Évité les passants, les bancs, les arbres, les poubelles fut un véritable jeu pour elle.

    Kyong Mi était comme ça, une gamine plutôt colorée dans son genre et surtout totalement imprévisible. Elle déteste les règles et surtout celle ancré dans la tête des gens qu’on appelle des normes. Norme, normal. Kyong Mi se battait contre la normalité. Elle était libre. Indépendante, joueuse, maligne, curieuse en plus d’être lâche, de dormir tout le temps et d’avoir un appétit sans fond, on comparait souvent Kyong Mi à un chat. Elle avait beaucoup d’amis, enfin, si on pouvait appeler des filles ici et là avec qui elle parlait de temps en temps. Ce n’est pas qu’elle est solitaire, c’est seulement qu’elle adore tout le monde et donc elle n’a pas d’amis proches, elle se promène d’un groupe à l’autre quoi.

    Elle était presque arrivée quand une vitrine d’un magasin de bonbon l’attira. Miam. Elle regardait les sucreries, l’eau à la bouche, puis elle rencontra son reflet de nouveau. Elle était plutôt mince et bien formé, elle avait une bonne forme physique aussi. Dans ses yeux bruns caramel, une petite étoile s’alluma. Elle entra, faisait tinter des clochettes.



♫ Mi c’est la moitié d’un tout, Fa c’est facile à chanté !


    Voici une partie longue et ennuyeuse que je dois vous raconter, pour s'acharner à vouloir connaitre le passé de la jeune Kyong Mi, il n'y a absolument rien à dire. Certaine information ne devront jamais être su, ni par vous, ni par elle, comme l'identité de ses vrais parents. Voyez-vous, je ne devrais pas trop vous en parler, mais les véritables parents de Kyong sont de la Corée du nord, là où la vie y est horrible. C'était de pauvres paysans sans sous. Les parents adoptifsde Kyong Mi l'ont acheté. Mais ils n'ont jamais voulu lui avouer. De toute façon comment pouvait-elle le deviné, elle était bébé, un an à peine à l'époque, elle a donc été ancrée dans la culture sud-coréenne. De plus, tout le monde semble avoir des traits communs avec les autres dans ce pays lorsque ne se questionne pas, tout semble évident. Enfin, j'en ai déjà trop dit.

    De toute façon, qu'est-ce que cela aurait changé si elle l'avait su. Cela l'aurait sans doute rendu malheureuse. (De plus, cela ne change rien aux évènements qui l'ont mené à rencontrer Astrid, ça c'est plutôt une histoire idiote). Alors que là, elle vivait super bien. Son père, grand propriétaire, contrôlait une compagnie de construction de bateaux en plus d’avoir des actions dans diverse compagnie de transport. Sa mère n’avait évidemment pas besoin de travailler, mais elle avait quand même voulu participé et avait fait des cours pour devenir enseignante, elle s’était donc occupé de l’éducation de sa fille jusqu’au collège. Là, elle s’occupait de la petite voisine, Min, qui avait tout juste 5 ans.

    Kyong Mi avait donc passé une grande partie de sa vie cloîtré dans sa petite villa au bord de la mer. Bon, il faut dire qu'elle avait voyagé, appris l'anglais, le mandarin et l'allemand, fait pousser des plantes et des herbes, appris à jouer du piano et suivi des cours de dessins. Quel enfant prodige... oui oui, si ce n'est que Kyong Mi n'a jamais vraiment percé dans ces domaines. Elle s'y intéressait, quelque temps et déjà quelque chose d'autre attisait sa curiosité. Elle lisait aussi beaucoup. Elle aimait bien les dragons, plus que les princesses d'ailleurs et s'amusait à en dessiner, des gros, des petits, avec ailes, avec des cornes, des verts, des oranges et des noirs comme la suie.
    Avec le temps, les choses ne se sont pas vraiment arrangés, en fait, quand on a commencé à la laisser sortir beaucoup plus et aller de plus en plus loin, disons qu'elle n'hésitait pas. Elle s'aventurait ici et là, dans les coins sombres, les coins moins peuplé, mais on ne la remarquait pratiquement pas, elle était comme invisible. Elle était encore brunette aussi. Kyong Mi a vu la pauvreté, la violence, le sang, la drogue, l'alcool, la prostitution. Mais elle n'en était pas choquée, c'était même intrigant. Alors qu'elle, elle avait toujours dormit dans son grand lit de princesse, dans sa chambre de princesse, qu'elle n'aimait pas, mais qu'elle avait encore à 17 ans, eut vivait dans la rue crasseuse et empestant l'urine. Disons que ce monde lui était inconnu.

    Si vous vous attendiez à ce qu'elle se fasse attaquer, vous allez être déçu, parce qu'en fait Kyong Mi s'est vite lassé de cet endroit étrange. Elle s'est plutôt dirigée vers la forêt, la nature c'est plus joyeux. Il y a une montagne, qui trace le mur de Pusan, là, c'est encore sauvage, les arbres sont maigres, mais haut. Du bambou en général. Par contre, il y a des animaux plutôt rares dans les villes, comme des lémures et des fourmiliers.

    Pendant quelque semaine, Kyong Mi avait épluché des livres sur la faune et la flore de son pays et rêvait de voir un lémure libre. Comme une enfant, elle s'était sentie fébrile devant ce projet des bizarres, elle avait sorti un calepin et s'était employé à préparer une expédition. Des souliers de marches, des bas de rechange, des pantalons longs qui permettent de bouger aisément, une veste chaude, des gants, une tuque. Il ne fallait rien oublier. Des sandwichs aux thons, des noix, deux bouteilles d'eau, une boite de biscuit, quatre pommes et une mangue, car les lémures doivent aimer ça. Ah et aussi une lampe torche, des allumettes et une couverture. Kyong Mi était certaine d'avoir rien oublié. Elle était allée faire les courses, avait même acheté des sucreries dans une nouvelle boutique. Le lendemain, ce serait le bon moment. C'est là que l'histoire idiote commence.

    Lorsqu'elle se leva, il était tôt. En fait, pour la première fois, elle allait être seule à la maison. Ses parents venaient de partir pour Séoul, un petit voyage d'affaire, mais ils en profitaient pour passer du temps ensemble. Elle avait donc trois jours. Il était 5h et elle devait prendre un bus pour se rendre dans la ville la plus proche alors elle se prépara rapidement et quitta sa demeure. Le train arriva et la jeune fille se dirigea tout de suite dans le fond. Elle s'endormi rapidement.

    Quelques heures plus tard, elle était déjà en train de débuter sa montée. Elle suivait un sentier accidenté, mais au moins visible. Il ne fallait pas le quitter. Elle n'avait pas le droit d'être là seule, mais elle était passée tout bonnement devant les gardes et ils n'avaient pas réagi. Kyong Mi avait l'impression que le destin l'avait mené sur cette montagne, elle s'y sentait sereine. Bon, pas que le destin soit imbécile en choisissant de lui faire prendre la voie de la chasse aux lémures, mais enfin, ça restait étrange. Elle ne ressentait même pas de peur, trop absorbé par le décor enchanteur, les fleurs de toutes les couleurs, la chorale des oiseaux. Le ciel s'obscurcissait lentement, de sorte que l'on ne le remarquait pas. Il y avait déjà plusieurs étoiles visibles lorsque (Dora) l'exploratrice se décida à s'arrêter. Pour l'instant elle n'avait pas vu vraiment d'animaux. Des zibelines ici et là s'enfuyant. Beaucoup d'oiseau surtout. Tout était calme.

    Kyong Mi fit un feu et se coucha à même le sol, vérifiant les possibles nids de fourmis, avec sa couverture sur les épaules et son sac comme oreiller. Elle fut réveillée le jour suivant par le cri d'un pic-bois et décida de ne pas gaspiller son temps et repris sa marche. Bien qu'elle savait que ce n'était pas une bonne idée, elle quitta le sentier à un moment, pour aller voir des arbres de plus près, ils étaient plus massif et pouvait surement faire office d'habitat parfait pour les petits singes qu'elle cherchait.

    Elle marcha pendant un moment entre les arbres, chaque fois qu'elle arrivait devant l'un, elle en voyait un autre qui semblait plus intéressant. Mais elle ne voyait que des oiseaux. Occupé dans sa recherche elle ne remarqua pas le soleil qui avait presque disparue à l'horizon. Encore une fois, ce n'est que lorsque les étoiles fut haute dans le ciel qu'elle tenta de retrouver le chemin. En vint. Elle y passa la nuit, mais il lui sembla qu'elle s'était plus éloignée qu'autre chose. Elle fit une sieste et le lendemain se remit en marche. Elle devait tourner en rond, car la nuit tombée aucunes traces de civilisation. Elle avait crié plusieurs fois aussi. Elle se sentait perdu.
    La troisième journée elle se mit à s'énerver, elle avait vraiment peur. Elle n'avait plus de nourriture et n'arrivait plus à dormir. Elle était complètement perdue ! Le soir arriva et son estomac gargouillait. Ses parents devaient revenir environ à se moment-là. Elle tenta d'allumer un feu, mais elle n'avait plus d'allumette. C'est assise sur une branche, pleurant toutes les larmes de son corps, éclairer seulement d'une lampe torche qu'elle rencontra Astrid.

    Il s'était soudainement mit à faire beaucoup plus clair et elle était apparue, d'un coup, une enfant, une petite fille en chaise roulante. Kyong Mi devait rêver, c'était impossible de se rendre ici en chaise roulante. Elle chercha des yeux les parents de la gamine, mais en pleine nuit ... non ça ne devait pas être réelle. Un rêve. Oui, surement. Dans sa petite main, elle tenait des crayons de couleurs.

    « Bonjour petite couleur perdue... Astrid est là, Astrid est venue te sauver, n'aie plus peur... Astrid est seule aussi, veux-tu jouer avec Astrid ? »

    Jouer ... comme si Kyong Mi avait le temps. Mais là, c'était un rêve alors pourquoi pas. La dénommé Astrid commença àfaire tomber les crayons devant elle. Kyong Mi lui répondit qu'elle voulait bien jouer et se pencha pour ramasser les crayons. Son geste fut interrompu par la comptine qu'Astrid chanta. Kyong Mi se releva et la regarda curieusement. C'était mignon comme chanson. Elle pourrait essayer de l'apprendre.

    « Astrid choisit une couleur, Astrid choisit une couleur !
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ?
    Elle va te peindre en ROUGE !
    Rouge passion, rouge colère…
    Elle va te peindre en ORANGE !
    Orange, centre de l’univers…
    Elle va te peindre en JAUNE !
    Tu seras heureux à jamais…
    Elle va te peindre en VERT !
    Vert, la chance te guidera mais…
    Elle va te peindre en BLEU !
    Peur dans les plaines abyssales…
    Elle va te peindre en VIOLET !
    Tes souvenirs te feront mal…
    Elle va te peindre en INDIGO !
    Ta folie tu ne pourras que craindre…
    De quelle couleur va-t-elle te peindre ? »

    Kyong Mi répéta « De quelle couleur va-t-elle te peindre » en souriant. Comme c’était chouette.



♫ Sol l’endroit où nous marchons, La, l’endroit ou nous allons, Si chanter comme un pinson…

    Pseudo : Alexou
    Comment avez-vous trouvé ce forum ? La jolie Ruka ♥
    Avez-vous des suggestions pour l’améliorer ? Surement, j’y ait pas encore réfléchi.
    Avez-vous des remarques à faire ? Sur quoi ? La couleur des carottes ? J’en ai déjà mangé des mauves, c’est fou hein ? Sinon, il parait que [code validé ~] mais je l'ai pas vu. fuh. :3 Qu'elle subtilité.


♫ Et nous revenons à do... do... do... do

    Note de bas de page importante : Cette présentation est vraiment ma pire, surtout l'histoire. Alors ne soyez pas démotivé pour rp avec moi, je crois pas être si nulle que ça. En fait, c'est que voilà, je voulais pas faire un personnage triste, déprimer et qui a une vie de merde. Je voulais qu'elle garde son tempérament joyeux et naif. Dans le fond, elle est juste conne parce qu'elle s'est perdu dans une forêt. XD J'aime ça. ( ok je suis un peu tarée, mais ça aussi faut pas s'en inquiéter. )
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Dim 19 Fév 2012 - 22:19 dans Re: Kyong Folle Mi
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
    « Pour toi, petite couleur incapable de dompter son caractère enflammé, Astrid choisit le ROUGE ! »
Revenir en haut Aller en bas

Kyong Mi Age : 23
Humeur : Joyeuse

avatar


message posté le Dim 19 Fév 2012 - 23:54 dans Re: Kyong Folle Mi
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
Kyong Mi attendait la réaction de la petite fille en chaise roulante. Elle avait envie de s'amuser avec elle. Elle était aussi curieuse de savoir d'où elle venait. Même si la jeune coréenne avait beaucoup d'imagination, elle ne s'en connaissait pas autant. Elle entendit Astrid parler et se concentra sur elle.

« Pour toi, petite couleur incapable de dompter son caractère enflammé, Astrid choisit le ROUGE ! »

Kyong Mi avait du la regarder bizarrement, évidemment elle ne comprenait rien à cette histoire, peut-être que ça avait rapport à la chanson. Ou peut-être que c'était le jeu. Donner la couleur à quelqu'un. Quel activité nouvelle. La jeune fille dans sa grande curiosité avait toujours aimé essayer des nouvelles choses. Elle allait demander à Astrid comment jouer au jeu, quand tout devint floue, puis noir autour d'elle. Elle s'était endormi, dans un rêve.

Une petite brise chatouillait son visage, de l'herbe sur le sol chatouillait ses doigts et sa maudite tuques lui cachait les yeux. Kyong Mi s'assie et retira le lainage de sur sa tête. Il ne faisait pas froid. Et ... elle n'étais pas du tout dans la forêt. Encore un rêves. Mais quand allait-elle enfin pouvoir retourner chez elle. Autour d'elle des ruines du genre antique s'élevaient. Architecture greco-romaine. Enfin, Kyong Mi n'avait pas envie de se rappeler tout ses cours d'art et tenter de faire une analyse sur l'époque. Puis, elle remarqua une tache à l'allure d'une étoile rouge un peu plus bas que sur son poignet. Elle ne savait pas d'où ça venait. Elle frotta, mais ça semblait encré là comme un tatouage. Elle haussa les épaules. Elle était même pas dans la réalité, alors pourquoi se compliquer la vie. Elle décida donc d'explorer un peu les lieux et se mit à chanter la chanson thème de la mélodie du bonheur.

- Do, le do il a bon dos ... Ré rayon de soleil d'or... mi c'est la ... la la la ♫
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Age : 24
Humeur : Changeante.

avatar


message posté le Lun 20 Fév 2012 - 12:37 dans Re: Kyong Folle Mi
• • Voir le profil de l'utilisateur • •
    Très jolie fiche, légère et tout et tout, bref ~

    Fiche validée ROUGE <3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



message posté le dans Re: Kyong Folle Mi
• • • •
Revenir en haut Aller en bas
Kyong Folle Mi
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis folle. Et toi?
» Théâtre : ma femme est folle
» Hello !La grosse folle arrive !
» FOLLE JOURNEE de NANTES
» 05. Sans alcool la fête est plus folle ! // Ally.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Time is running out :: Open the door... :: Fiches validées :: {Rouge}-